La trahison de la France vient aussi de la hiérarchie catholique. Par Gérard Brazon

Publié le 27 Décembre 2012

Dés le début du « Printemps arabe » j’avais émis, des doutes. Dès le début et au risque de me faire taxer de soutien aux dictatures militaires voire de facho,  j’avais dit que l’islam ne resterait pas inactif et ne se laisserait pas dominer par une quelconque démocratie de type occidental.

 

par Gérard Brazon  pour Riposte - Laïque

Nous connaissons l’offensive de l’islam en France et en Europe et nous savons que jamais cet islam rétrograde ne se laissera éliminer voire seulement amoindrir sans réagir car débordé sur ses propres terres. C’est avec l’aide du Qatar et de l’Arabie-Saoudite qu’il a mené cette guerre politique en Egypte et souvent civile comme en Libye, et aujourd’hui en Syrie, avec des conséquences au Liban.

Alors quoi, pourquoi cet étonnement de certains Egyptiens que l’on peut entendre désormais? Pourquoi se la jouer surpris, voire révoltés par les « frères musulmans ». Ils savaient que les « frères musulmans » ne leur laisseraient aucune chance d’établir une démocratie où pourraient s’exercer des libertés individuelles inimaginables pour les « frères » et tellement dangereuses pour leur pouvoir sur des croyants analphabètes ou si peu instruits.

C’est aussi notre avenir en tant que français qui se joue également alors même que beaucoup de français font comme s’il ne se passait rien en France.

2012-12-13-14.38.03.jpg  

Alors même que j’ai pu voir dans une Église de France (Eglise Sainte Meri) un gigantesque minaret trônant dans une représentation oecuménique dite « artistique« .

Une sculpture censée représenter toutes les religions mais qui en fait, par sa visibilité, ridiculise notre passé historique:  modeste Synagogue, Temple bouddhiste minuscule, Église de taille moyenne mais avec une toute petite croix. Cet ensemble fait à Sarcelles (ville d’immigration musulmane) est exposé dans l’enceinte même de cette Eglise. Il est  dominé largement par le croissant de l’islam. (voir photos Gérard Brazon)

Quel est le musulman qui imaginerait une énorme croix dominant le croissant de l’islam dans une mosquée?

A cette question, la dame de la présentation fut incapable de me répondre et pour cause, obnubilée par le « message oecuménique » de l’Eglise catholique d’aujourd’hui! Je lui ai donc dit qu’elle participait à son échelle, à la manière dont fut traitée Sainte Sophie en Turquie en 1453.

Pauvre France, lâchée par des politiques censés défendre la laïcité, tu es trahie par des chrétiens qui ont oublié que tu étais autrefois la fille ainée de l’Eglise!

La puissance financière des pays du golfe, les pétro-dollars, la servilité des démocraties face à cette manne pétrolière, le profond manque de courage des politiques français et des démocraties en général. Bref, cet esprit de Munich toujours présent dans la tête des gens qui ont peur de perdre leurs acquis de confort et qui refusent donc de se lever contre les dictatures à venir! Ces dictatures religieuses rétrogrades ont fait leurs oeuvres. 

L’islam plonge les anciennes dictatures militaires imparfaites par définition mais toutefois laïques, dans une dictature pire encore puisqu’il replace les peuples 1000 ans en arrière.

Quand j’entends des femmes égyptiennes voilées dire leur peur des « frères musulmans », je ne peux que sourire ironiquement si ce n’est férocement et leur dire qu’ils ne sont que ce qu’elles sont elles-mêmes, par leurs apparences. Retirez donc vos voiles et là vous commencerez vraiment à devenir des femmes libres.

Mesdames les voilées d’Egypte de Tunisie ou de Turquie vous avez trahi la pensée d’un Abib Bourguiba ou d’un Mustapha Kemal dit Atatürk  qui vous disaient que vous pouviez retirer vos voiles tout en restant croyantes! Vous avez préféré écouter des vieux fous attardés prétendant parler au nom d’un prophète mort il y a 1400 ans pour assurer leur pouvoir sur les vivants.

Car l’islam, votre dieu, votre prophète, ce sont les « frères musulmans » et rien d’autre que des « frères musulmans » et autres salafistes. Il n’y a pas d’autre islam que cet islam. Le reste n’est que la taqqya pour gogos démocrates.

Gérard Brazon  

2012-12-13-14.38.16.jpg

Représentation artistique de « l’oecuménisme » vu par les représentants de l’Eglise chrétienne de Sainte Meri à Paris. (Ph Gérard Brazon)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Pouf 27/12/2012 12:27


Voilà un bien mauvais conseil aux égyptiennes ! Enlevez votre voile...pour se faire agresser et plus sûrement assassiner !!! Non, je crois que c'est à leurs pères, leurs frères, leurs enfants
qu'il nous faut s'adresser ! Cessez d'écouter ces attardés du bocal et faites comme eux: le mensonge et la violence ! Il faut utiliser les mêmes armes qu'eux...


J'ai aussi une suggestion: tous nos intégristes et copains et bobos convaincus, départ immédiat et on accueille les démocrates en lieu et place. Quand ces pays ne seront remplis que de nullités
et que la famine commencera à sévir...les positions bougeront !


D'ailleurs, ce problème de pétrole devrait être traité en terme d'échange en équivalent blé : baril contre sac de céréales.

Francis NERI 27/12/2012 10:51


Excellent article fait PAR Gérard. Dommage  qu'il soit construit sur un amalgame qui associe la hiérarchie catholique avec  trahison, printemps arabe, frères musulmans, taqqya pour gogos démocrates etc.


On ne comprend d’ailleurs pas très bien le « cheminement »  de l’article. Pour ma part, j’aurai traité cette tentative de
« représentation œcuménique » pour ce qu’elle est : la pression exercée par un pouvoir « bien pensant » et un environnement islamiste sur
nos citoyens chrétiens, ou tout au moins ce qu’il en reste, dans certains quartiers « sensibles » au sein duquel nos curés de base n’ont aucune influence. Ce qui n’ a rien à voir avec
la « hiérarchie catholique ».


Je me souviens de ce moment mémorable où le Pape osait prétendre que l’islam pouvait être violent et la
réaction indignée du monde Occidental dans sa totalité…c’est si facile de taper sur les chrétiens, on sait qu’eux au moins tendront l’autre joue.


Faisons l’unité ami Gérard, ne nous égarons pas. Viens participer le 17 à la marche CONTRE le mariage homo,
si non pour des raisons chrétiennes, mais au moins pour des causes « anthropologiques » et pour que vivent nos valeurs, celles qui ont fait notre identité, au delà de nous en tant
qu’individus.


Amitiés


Francis