La Turquie fricote avec le nazisme par Michel Garroté

Publié le 24 Octobre 2012

Par Michel Garroté.

Je suppose que les politiciens et journalistes français vont manifester (contre la Turquie) avec (encore) plus de zèle que suite aux récents événements – au demeurant légitimes et pacifiques – de Poitiers.

Car en effet, les manuels scolaires récemment distribués dans des écoles d’Istanbul contiennent des commentaires antisémites hallucinants. Les manuels y ont été distribués dans un millier d’écoles élémentaires.

Leurs pages décrivent le physicien et père de la théorie de la relativité générale Albert Einstein comme un enfant « sale et débraillé » qui marchait pieds-nus et mangeait du savon « bien que, ces années-là, la Gestapo fît brûler les Juifs dans des fours pour en faire du savon ».

Dans ces mêmes manuels, le père de la théorie de l’évolution Charles Darwin est présenté comme un « juif clandestin qui détestait son grand nez » et qui a passé vingt ans sur ses travaux « en sachant parfaitement qu’il se mentait à lui-même ».

Sigmund Freud y est décrit comme le « père des pervers » ou le Père Noël comme « un type qui devrait être poursuivi pour violation de propriété privée ».

Et dire que la caste politico-médiatique parisienne nous fait une crise d’urticaire pour une simple banderole déroulée sur un chantier mahométan en terre gauloise…

(Qu'attend l'Union Européenne pour manifester sa "colère" face à la Turquie candidate à l'Union Européenne. Ndlr Gérard Brazon)

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Claude Germain V 24/10/2012 16:09


Pu...n !!!! , si il avait le nez un peu plus gros ce serait tout a fait Adolph ...... je vais commencer a croire en la reincarnation ...........