La Turquie islamiste et rétrograde dans l'U E ? Merci qui ? Merci Nicolas Sarkozy !

Publié le 21 Novembre 2013

Une des raisons et ce n'est pas la seule, qui a justifié mon départ de l'UMP est cet abandon du verrou référendaire qui autorise désormais Bruxelles à faire entrer tous les pays de son choix sans passer par la case référendum des peuples.

En effet, Nicolas sarkozy ne s'est pas contenté de nous faire avaler le traité de Lisbonne en dépit du refus du peuple (en cela il y a trahison) mais il en profita pour suprimer le verrou référendaire qui consistait à déclencher automatiquement un référendum obligatoire en France, pour autoriser l'entrée d'un nouveau pays dans l'Union Européenne.

C'est ainsi que nous avons eu la Bulgarie, la Roumanie, la Croatie et sans doute la Turquie, l'Albanie, et le Kosovo, ces trois derniers étant musulmans.

Les félons à la pensée gaulliste sur la souveraineté française se trouvent à l'UMP. On peut ne pas aimer le général De Gaulle pour diverses raisons comme nos amis "pieds noirs" et on les comprends mais la souveraineté n'était pas négociable chez De Gaulle.

Quant aux autres ils ne font que ce pourquoi ils existent: liquider la nation France.

Gérard Brazon

******

Turquie : «Les écoles mixtes, une erreur historique à corriger»

La Turquie affirme sans complexe son identité et ses valeurs islamiques, contre l'occidentalisation, ce qui est tout à fait normal. Le Québec affirme également son identité et ses valeurs occidentales, contre l'islamisation, ce qui est tout aussi normal.

Turquie-sadik-yakut_____________________

Le vice-président du Parlement, Sadık Yakut, a déclaré mercredi que la Turquie avait fait erreur en permettant la mixité dans les écoles et il a promis l’adoption prochaine de mesures destinées à y remédier.   

Dans un discours devant le 14e Forum international du Parlement turc sur les enfants, Yakut a déclaré: « La Turquie a fait une erreur historique en permettant les écoles mixtes dans un esprit d’occidentalisation ». Il a ajouté qu'il y avait des écoles occidentales en Turquie où la mixité est interdite.

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan a déclenché une controverse internationale au début de novembre après avoir dénoncé les résidences étudiantes mixtes, et menacé de sévir contre cette pratique. Erdoğan a récemment réitéré son opposition aux résidences étudiantes mixtes et affirmé que son gouvernement avait la responsabilité de défendre les valeurs turques.

Il a dit que la Turquie est opposée aux résidences étudiantes mixtes et que le Parti de la justice et du développement (AKP), un parti démocratique conservateur, doit promouvoir son système de valeurs et agir dans les limites définies par la loi.

Erdoğan a rappelé l’engagement de son parti en faveur de la défense de la culture, des croyances et des valeurs de la société turque. « Nous n'imposons aucune valeur à la société. Nous préservons ses valeurs, et nous nous opposons à toute tentative d'imposer d'autres valeurs.» Il a ajouté que son gouvernement ne renoncerait jamais à son identité conservatrice au motif que certains groupes ne l’apprécient pas.

Source : Turkish deputy speaker: Mixed-gender education a mistake, to be corrected, Today's Zaman, 20 novembre 2013. Traduction par Poste de veille

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article

marie-plume 22/11/2013 08:23


Je suis moins pessimiste que vous tous...Je ne crois pas, que la Turquie entrera dans l'Union Européenne malgré tout ce qui en est dit... Pour ce qui reste de l' ex-monarque libéral, champion du
bling bling, laissons le survivre avec sa petite cour qui règle, rubis sur l'ongle!,  ses frais de correspondance dont ce monsieur se croit exonéré de par sa brève et fulgurante carrière
présidentielle! Comment  peut-on encore mentionner le nom de cet homme qui a conduit aussi lamentablement la France et la dépossédée de ses plus nobles ambitions? Comment se réclament-ils du
gaullisme tous ces godelureaux qui se sont empiffrés sur le dos de République et du peuple français, en se pavanant dans les Falcon et en fumant des cigares venant de La Havane, entre autres?
Tirons un trait définitif sur ces sbires qui n'ont oeuvré que pour eux-mêmes; ils resteront la honte du quinquennat de ce triste personnage instigateur du traité de Lisbonne. Sinistre panache !
Ne jamais l'oublier...    

dorothee 21/11/2013 21:21


Encore une affaire de gros sous sous le tapis !

mika 21/11/2013 19:54


Eric Zemmour sur la Turquie



https://www.youtube.com/watch?v=3zhfSQylRxI