La vérité d’Israël sous les bombes – L’histoire d’un monde antisémite!

Publié le 14 Novembre 2012

Tout le monde sait qu’Israël est le pays des juifs et que Jérusalem en est la capitale.

Mais quelqu’un en connait-il le prix ? Les juifs ne sont pas ce que vous croyez, non, ils sont bien plus – mais encore faut-il le savoir ! Pour mémoire, voici une petite synthèse pour mieux comprendre notre histoire – sous un angle peu connu, mais qui nous amène à la situation actuelle d’un Israël sous les bombes et qui va bientôt partir en guerre ! 

Israël a toujours connu la guerre, comme tous me direz vous, mais l’histoire d’Israël est différente, sinon il n’y aurait pas d’Israël ! 

Dès le début de la nation juive, le petit territoire que D.ieu a donne aux juifs a subit les assauts et la barbarie des grands conquérants (Babylone, les grecs, Guillaume le conquérant, les romains, puis les arabes, les croisés, et les ottomans. Si j’en ai oublié il faudra m’excuser). Les romains, ces grands sages, finirent par condamner à l’exil le peuple juif qui fut dispersé aux quatre coins du globe. Là commença l’exil des juifs au sein des nations, bien que les juifs furent toujours présents sur leur terre.

Pendant cet exil, d’environ deux mille ans et qui continue encore pour certains, les juifs ont connu la ségrégation, le vol, le viol, les conversions forcées, l’humiliation, la spoliation, les pogroms, pour finir par la Shoah où plus de 6 millions de juifs furent assassinés cruellement par les nazis, et les autres nations qui collaborèrent avec eux.

Mais les juifs ont toujours été sur leur terre, il y a toujours eu une présence juive sur ce que les romains renommèrent pour mieux essayer d’effacer notre histoire : la Palestine. Ceux qui n’étaient pas là-bas ont toujours attendu le moment de revenir. A Pessah, tous les juifs du monde se souhaitent d’être ‘l’an prochain à Jérusalem’.

C’est donc naturellement que lorsque le peuple juif décida d’en finir avec l’exil forcé et les pogroms, le nationalisme juif s’est réveillé et qu’ils décidèrent de rentrer chez eux en Israël, inappropriement appelé Palestine par le reste du monde qui pensait en avoir fini avec le peuple à la nuque raide qui n’a jamais accepté de mourir ou de disparaitre.

Bien avant la Shoah, le peuple juif décida de rentrer chez lui, de créer des villes et des villages, des kibboutz novateurs, et de lutter pour obtenir son indépendance sur sa terre. De faire naitre un homme nouveau marqué par l’exil. Avant la Shoah, Israël comptait déjà plusieurs centaines de milliers d’habitants juifs. Les juifs d’Israël ont même fait la guerre contre les nazis et leurs alliés.

Après la guerre le combat s’intensifia contre les occupants anglais et les arabes qui ne voulaient pas accepter de juifs en Palestine. Les juifs réclamèrent à corps et à cris leur indépendance, et ils se battirent pour recevoir leur terre en retour. Mais contre qui, et pourquoi ?

Pour mémoire, les ottomans furent les derniers colonisateurs de la Palestine. Cet empire impérialiste avait conquis, entre autre, une partie importante du Proche-Orient. A la fin de la première guerre mondiale, l’empire ottoman fut démantelé et la gestion de ses restes confiée à différentes nations, comme le Liban à la France et la Palestine aux anglais.

A l’époque la Palestine c’était l’Israël d’aujourd’hui plus la Jordanie, dont on ne sait pas sur qu’elle base historique elle a été donnée aux arabes. Donc, l’Israël du mandat britannique était grande. Il fut décidé de la couper en deux, et les juifs acceptèrent et validèrent la création d’une nation palestinienne à côté d’elle : la Jordanie. Après la seconde guerre mondiale elle fut encore coupée en deux, mais cette fois par l’ONU, et les juifs acceptèrent, encore !

null

 

Ainsi fut créé Israël, le fameux pays de colons, sur un quart de son territoire historique. Mais là ne s’arrête pas l’histoire, car les arabes n’acceptèrent pas ce partage inégal du gâteau, ils voulaient tout pour eux et rien pour les juifs.

Et voila que l’histoire bégaie ! Après les malheurs de l’exil, les pogroms et la Shoah, voila que toutes les nations arabes voisines d’Israël (Egypte, Jordanie, Irak, Syrie, Liban) déclarent la guerre au petit peuple qui rentre enfin chez lui pour redevenir une nation parmi les nations.

Et c’est là que commence la vérité d’Israël sous les bombes ! Après la Shoah la guerre a continué :

 - 1948 : guerre d’indépendance.

 - 1956 : crise du canal de Suez.

 - 1967 : guerre des six jours.

 - 1973 : guerre du kippour.

 - 1982 : guerre du Liban.

 - 1987 : première intifada.

 - 1991 : guerre du golfe.

 - 2000 : deuxième intifada.

 - 2005 : l’Iran appelle a la destruction d’Israël et lance son programme nucléaire.

 - 2006 : deuxième guerre du Liban.

 - 2008 : guerre avec Gaza.

On passera la liste infinie des attentats suicides, des tirs de roquettes et de missiles, des attentats au couteau, des jets de pierres,… On rappellera juste une chose :

En 2012, et ce depuis qu’Israël s’est retirée de la bande de Gaza en 2005, le sud du pays n’a jamais cessé de recevoir des roquettes et des missiles sur la tête.

Relisez bien cette vérité d’Israël, et rappelez vous tous, surtout ceux qui ont dit “plus jamais cela”, que le peuple juif a toujours été victime des autres. Que le peuple juif ne fait que de se défendre pour sa survie. Mais surtout rappelez vous que ceux qui ont survécu à la Shoah n’ont jamais arrêté de se battre sous vos yeux aveugles, que certains reçoivent, en ce moment même, des bombes sur la tète envoyées par les terroristes de la bande de Gaza, et que certains d’entre eux ne peuvent même pas se mettre à l’abri a cause de leur grand âge. Rappelez vous que ceux qui se battent en 2012 pour leur survie sont les enfants, les petits-enfants et les arrière-petits-enfants de ces rescapés de la Shoah. Ce sont aussi les réfugiés juifs expulsés des pays arabes par ce que juifs, les enfants, les petits-enfants et les arrière-petits-enfants de ces réfugiés. Mais ce sont aussi des juifs qui sont sur cette terre depuis des centaines d’années, ainsi que leurs enfants, leurs petits-enfants et leurs arrière-petits-enfants.

null

Enfants juifs réfugies de la Shoah à leur arrivée en Israël

Alors, à l’heure ou Israël est sous les bombes, que l’Iran menace de rayer Israël de la carte et s’arme de l’arme nucléaire, que le Hamas se déchaine, que le Hezbollah pointe ses milliers de missiles sur Israël, que les syriens déplacent leurs armes chimiques et tirent sur Israël, que le Qatar finance les terroristes de Gaza, que le Soudan aide l’Iran, que l’Egypte est tombée entre les mains des islamistes et le Sinaï aux mains d’Al-Qaeda, n’oubliez pas que les pogroms et la Shoah ne se sont jamais arrêtés, ils se sont juste déplacés.

Je ne sais pas si ce message sera bien interprété, mais relisez-le en face d’un miroir et après regardez vous dans les yeux et dites “PLUS JAMAIS CELA”. Et surtout, pensez a ces petits enfants en pyjamas rayes et portant l’étoile jaune qui vous ont tant ému, dites-vous que ces rescapés n’ont jamais connu la paix, qu’ils se sont toujours battus pour survivre alors que vous pensiez que c’était de l’histoire ancienne, et qu’aujourd’hui ils tremblent dans leur fauteuil quand ils entendent une alerte parce qu’ils ne peuvent pas courir aux abris parce ce qu’ils sont trop vieux.

La bonne journée quand même…

Pour plus d’informations voir notre dossier : Des Hébreux à la  Palestine, de la Palestine à la création de l’Etat d’Israël quelques articles documentés

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Aaron 17/11/2012 23:24


Cette terre a été promise aux Patriarches par l'Eternel lui-même...Cet état est un droit pour les juifs qui veulent y vivre, il est le prolongement malgré deux mille ans d'interruption de ce
qui fut le royaume d'Israël dans l'Antiquité.

L'EN SAIGNANT 14/11/2012 15:05


L'histoire a justifié la création d'Israël comme refuge des membres d'une communauté "traquée et trop souvent visée comme devant être anéantie". C'est une exception car le Judaïsme qui en est le
fondement, est une pure religion qui devrait se fondre partout dans tous les pays au même titre que toutes autres religions ..!.