La Ville de Paris aux "Assises de la coopération décentralisée franco-palestinienne".

Publié le 4 Avril 2012

Les autorités parisiennes ont choisi leur camp! Pour le Maire de Paris, c'est la prétendue Palestine! Il est vrai que nous avons un Maire de Paris Tunisien qui a beaucoup à se faire pardonner. De là, à mépriser Israël et donner du grains à moudre aux tenants d'une autorité vivant de subventions européennes, il devrait y avoir une marge. Mais Bertrand Delanoé n'a semble-t-il aucune limite!

Gérard Brazon

********

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

La Ville de Paris aux 3èmes Assises de la coopération décentralisée franco-palestinienne

 

Pierre Schapira, adjoint chargé des relations internationales, des affaires européennes et de la francophonie, participera aux 3èmes Assises de la coopération décentralisée franco-palestinienne qui se tiendront à Hébron les 23 et 24 janvier prochain. Les assises seront ouvertes par le Premier Ministre palestinien, Salam Fayyad, et elles se clôtureront à Ramallah en présence du Président de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas.

Suite au déplacement de Bertrand Delanoë en Palestine (qui n'existe sur aucune carte hormis celle sous mandat britanique) en novembre 2011, le maire a chargé Pierre Schapira de le représenter lors de ces assises pour présenter l’ensemble des actions menées par la Ville de Paris depuis plusieurs années avec des villes palestiniennes, de partager des bonnes pratiques (on n'ose imaginer!) et d’explorer des nouvelles pistes. En particulier, les projets de coopération décentralisée lancés à Jéricho depuis 2009 et à Bethléem depuis 2010 en matière d’accès à l’eau et à l’assainissement ont permis aux trois municipalités d’acquérir un savoir-faire considérable en gestion de ce type de projet.
 
Jéricho  Entre 2009 et 2011, la Ville de Paris a choisi de co-financer avec l'AFD (montant du projet : 183 000 € dont 98 000 € Ville de Paris et 65 500 € AFD), un Schéma Directeur de l’Eau, réalisé par l’ONG palestinienne PHG (Palestinian Hydrology Group), montage original alliant le savoir-faire d’une ONG locale à l’expertise parisienne.  En lien avec les priorités identifiées dans le cadre du Schéma Directeur, Paris et Jéricho ont élaboré conjointement un nouveau projet, mixant assistance technique et financement de travaux, pour renforcer l’alimentation en eau des quartiers Sud, zone où se concentre l’extension urbaine et poursuivre l'amélioration de la gestion quotidienne du service de l'eau (Financement Ville de Paris : 340 000 €, en coordination avec le PNUD qui finance la partie amont des travaux à hauteur de 800 000 $).
 
Bethléem : La Ville de Paris a financé en 2011 à hauteur de 100 000 € des travaux de réhabilitation de portions prioritaires du réseau d’eau, en amont d’un vaste programme mené par l’AFD. Un nouveau projet dans le domaine de l’assainissement est en cours d’instruction pour 2012/2013 sur le secteur de la vieille ville.

 
Ces assises sont organisées par le réseau de la coopération décentralisée pour la Palestine de Cités Unies France, en partenariat avec le Ministère français des Affaires étrangères et européennes et l’Association des villes palestiniennes. Près d’une trentaine de collectivités locales françaises y participeront. 

Bien entendu, à partir de notre pays et de nos villes endettées, c'est encore l'argent des contribuables qui sert à inonder le désert. Les heureux récipiendaires ont-ils seulement le savoir faire et les techniques pour préserver cette eau précieuse et éviter qu'elle s'évapore au contact du sable brûlant...!!!  Tous les habitants de ce désert n'ont pas le génie des israéliens capables, sur un sol aride (le Néguev), de faire grandir des vignes, pousser des céréales, engraisser du bétail et que coulent le vin, le lait et le miel ! (ndlr Gérard Brazon) 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

jpb 04/04/2012 17:22


voila ce qui arrive ,qui là mis à ce poste? il faut mettre des Français de souche ,même si il a acquis la nationalité Française de naissance ou autre il restera toujours un tunisien avant
tout,comme melenchon marocain etc...

Marie-claire Muller 04/04/2012 17:05


Le collabo en chef ,maire de la Capitale,ferait bien de s'occuper de ses fesses!! Pourquoi,nous les  contribuables,  devriont nous débourser pour le bien être d'un territoire terroriste
qui persécute son voisin?Pourquoi devrions nous verser des millions qui serviront non pas, au bien être de la population, mais pour acheter des missiles qui serviront à arroser Israël  et
par la même occasion tous ceux qui seront considérés haram!!!EST CE QUE CE TYPE A TOUS LES DROITS?????