La vraie crise de l'euro ne fait que commencer. Par Christian Saint - Etienne

Publié le 3 Avril 2013

LA CRISE CHYPRIOTE ET LA BRUTALITÉ DES DÉCISIONS PRISES, AVEC LA FERMETURE D'UNE DES DEUX GRANDES BANQUES DE L'ÎLE, LA PERTE DE LEURS AVOIRS POUR LES ACTIONNAIRES, CRÉANCIERS ET GROS DÉPOSANTS DANS LES BANQUES ET LE PASSAGE D'UN STATUT DE CENTRE OFFSHORE FONCTIONNANT COMME UN CASINO AU CONTRÔLE DES CHANGES, ONT ACCENTUÉ LE REJET DE L'EURO ET DE L'EUROPE DANS LES POPULATIONS DE PLUS EN PLUS DUREMENT FRAPPÉES PAR LE CHÔMAGE.


CES ÉVÉNEMENTS SEMBLENT CONFORTER L'IDÉE QUE LA CRISE DE L'EURO, QUI ÉTAIT SUPPOSÉE FINIE, SELON LES PROPOS AU MIEUX IMPRUDENTS DU CHEF DE L'ETAT ET DU MINISTRE DES FINANCES FRANÇAIS À L'AUTOMNE 2012, REDOUBLE D'INTENSITÉ POUR LES MÊMES RAISONS QUE CELLES RÉPÉTÉES À L'ENVI DEPUIS TROIS ANS : LA CRISE DES FINANCES PUBLIQUES A ALIMENTÉ UNE CRISE BANCAIRE, CHACUNE SE NOURRISSANT L'UNE DE L'AUTRE POUR PROVOQUER UNE DESCENTE AUX ENFERS DES PAYS DU SUD DE LA ZONE EURO. RIEN N'EST PLUS FAUX. CAR CES DEUX CRISES NE SONT QUE LES MANIFESTATIONS D'UNE CRISE PLUS FONDAMENTALE.

L'EURO A ÉTÉ LANCÉ EN 1999 SANS LES CONDITIONS DE SA RÉUSSITE. NON SEULEMENT IL N'Y A PAS D'EXEMPLE, DANS L'HISTOIRE, DE MONNAIE EXISTANT DURABLEMENT SANS UN SOUVERAIN POLITIQUE QUI LA PROTÈGE, MAIS, DE PLUS, L'EURO EST LA MONNAIE COMMUNE DE DEUX ZONES EN DIVERGENCE CROISSANTE. LES PAYS DU NORD DE LA ZONE - ALLEMAGNE, PAYS-BAS, AUTRICHE, FINLANDE - SE SONT PEU DÉSINDUSTRIALISÉS DEPUIS 1998-1999, QUAND LES PAYS DU SUD ONT VU LA PART DE LA VALEUR AJOUTÉE INDUSTRIELLE DANS LE PIB BAISSER FORTEMENT. DES TROIS GRANDS PAYS DU SUD, C'EST LA FRANCE QUI EST LA PLUS DÉSINDUSTRIALISÉE, AVEC UNE PART DE L'INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE DANS LE PIB DE 10 %, CONTRE 13 % EN ESPAGNE ET 16 % EN ITALIE (22 % EN ALLEMAGNE !). A CHYPRE, CETTE PART EST TOMBÉE À 6 %.

OR LES PAYS DÉVELOPPÉS SONT CONFRONTÉS À CE QU'ON PEUT APPELER LE « PARADOXE DES DEUX FOIS 80 % ». ALORS QUE LEURS ÉCONOMIES SONT À 80 % DES ÉCONOMIES DE SERVICE, IL SE TROUVE QUE 80 % DES EXPORTATIONS DE BIENS ET SERVICES DE CES PAYS SONT DES EXPORTATIONS DE PRODUITS INDUSTRIELS. DE PLUS, 80 % DE LA R&D DES ENTREPRISES PRIVÉES EST UNE R&D INDUSTRIELLE. PAS D'INDUSTRIE SIGNIFIE, EN SIMPLIFIANT, « PAS D'EXPORTATIONS ET PAS DE R&D PRODUCTIVE ».

RÉSOUDRE LA CRISE DE L'EURO, AU-DELÀ DU DÉGONFLEMENT DES SECTEURS BANCAIRES HYPERTROPHIÉS DE CERTAINS PAYS PÉRIPHÉRIQUES DE LA ZONE, SUPPOSE QUE LES GRANDS PAYS DU SUD MÈNENT DES STRATÉGIES DE RECONSTRUCTION DE LEURS CAPACITÉS INDUSTRIELLES COMPÉTITIVES. SI LES DÉFICITS EXTÉRIEURS DE L'ESPAGNE ET DE L'ITALIE SE RÉDUISENT, C'EST D'ABORD LA CONSÉQUENCE DE LA CHUTE DE LA DEMANDE INTÉRIEURE DEPUIS DEUX ANS.

MAIS DES TROIS GRANDS DU SUD, C'EST LA FRANCE QUI EST DEVENUE LE VÉRITABLE MAILLON FAIBLE DE LA ZONE EURO. LA VIOLENCE DE LA DÉSINDUSTRIALISATION DEPUIS 1998, AVEC UNE BAISSE DE 30 % DE LA VALEUR AJOUTÉE INDUSTRIELLE DANS LE PIB ET UNE PERTE DE 43 % DE NOS PARTS DE MARCHÉ À L'EXPORT, TANDIS QUE LA DÉPENSE PUBLIQUE DÉPASSE DE 9 POINTS DE PIB LA MOYENNE DES AUTRES PAYS DE LA ZONE EN 2013, A TRANSFORMÉ LA FRANCE EN DIPLODOCUS LOURD ET SURTAXÉ, SANS GRIFFES INDUSTRIELLES. EN APPLIQUANT LE TAUX DE MARGE ALLEMAND À LA VALEUR AJOUTÉE FRANÇAISE, IL MANQUE PLUS DE 100 MILLIARDS D'EUROS DE PROFITS À L'ENTREPRISE FRANCE POUR QU'ELLE PUISSE SE REDÉPLOYER DANS LA TROISIÈME RÉVOLUTION INDUSTRIELLE EN COURS. LE NOUVEAU CRÉDIT D'IMPÔT COMPÉTITIVITÉ DE 20 MILLIARDS D'EUROS, MÊME S'IL SIGNALE UNE PRISE DE CONSCIENCE TARDIVE DU DRAME EN PRÉPARATION, RELÈVE DU « TROP PEU TROP TARD ».

ON SAIT CE QU'IL FAUDRAIT FAIRE : TOUT MISER SUR LA PRODUCTION ET LES ENTREPRENEURS EN ASSOCIANT LES SALARIÉS À UNE STRATÉGIE OFFENSIVE DE REBOND. MAIS ON ASSISTE AU CONTRAIRE À UNE SURTAXATION DE L'ÉCONOMIE PRODUCTIVE ET DE SES ACTEURS, ET À UNE MULTIPLICATION BRUTALE DES CONTRÔLES FISCAUX.

ATTACHEZ VOS CEINTURES ! CAR NOUS ALLONS ASSISTER SOUS DIX-HUIT MOIS À LA PLUS COLOSSALE REMISE EN CAUSE DE NOS PRÉJUGÉS ET DE NOS ERREURS DEPUIS LA DÉFAITE DE MAI 1940.

CHRISTIAN SAINT-ETIENNE

CHRISTIAN SAINT-ETIENNE EST PROFESSEUR TITULAIRE DE LA CHAIRE D'ÉCONOMIE INDUSTRIELLE AU CNAM ET AUTEUR DE « FRANCE : ÉTAT D'URGENCE », AUX ÉDITIONS ODILE JACOB.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article

Claude Germain V 03/04/2013 18:21


ALERTE !!!!!..........ALERTE
!!!!!      il y a 4 jours avec mon epouse nous sommes descendus au Pays Basque , a Saint Jean De Luz ...... rentrant dans le Credit Agricole pour prelever
quelques monnaies ( nous sommes a environ 35 KMS de la frontiere espagnole donc on peut imaginer ce que l'on veut ) arrivé devant le guichet automatique : " AUCUN PRELEVEMENT JOURNALIER
NE POURRA DEPASSER 400 EUROS " ................................................heureusement il ne nous en fallait pas tant, loin de la .... CA NE  VOUS FAIT PAS PENSER A
QUELQUE CHOSE  ?