La vraie élection, c’est la présidentielle ! Les sénatoriales sont un non-évènement- par Gérard Brazon

Publié le 26 Septembre 2011

par Gérard Brazon - Riposte Laïque

 

L’élection présidentielle est l’élection mère dans notre pays. Ce n’est pas les députés,  les sénateurs et encore moins les différents conseils d’état ou économique! C’est le Président de la République qui est le moteur de la politique. Le fameux: « je décide,  il exécute » de Jacques Chirac envers Nicolas Sarkozy reste toujours d’actualité.

En conséquence, c’est sur les élections Présidentielles que l’attention doit se porter et rien que sur les Présidentielles. Les législatives étant la deuxième source de pouvoir.

Le fait que le Sénat passe à gauche n’est pas d’une importance folle et pour ceux qui résistent à l’islamisation de notre pays et au-delà, de celle de l’Europe, le changement de majorité n’a pas de conséquence. La droite sénatoriale et comme la gauche sur ce sujet. Ce sont des biens pensants au minimum. Bien souvent, ils savent que nous avons raison sur le fond et que notre crainte de l’islamisation et de l’immigration de repeuplement, est une crainte majeure si ce n’est essentielle, y compris en terme de poids sur l’économie française. Pour autant, ils ne feront rien pour ne pas risquer de perdre leurs positions sociales. Il suffit de se rappeler l’épisode d’une réunion dans les locaux de l’Assemblée Nationale sur l’islam et l’immigration qui fût interdite par le Président de cette assemblée Monsieur Bernard Accoyer de l’UMP, sur demande des autorités islamiques françaises et je dis autorités islamiques volontairement.

Nous sommes probablement à un tournant de la vie politique. Lénine disait: « on ne fait pas de révolutions le ventre plein! » En cela, pendant des années, tous les gouvernements français ont fait attention aux ventres de leurs concitoyens. Il se trouve qu’il devient de en plus difficile de remplir les ventres tout en vidant les cerveaux.

Remplir les ventres à base d’aides sociales coûte très cher et le pays ne peut plus subvenir. Il reste le bourrage de tranquillisants et soporifiques de type « secret-story » et autres émissions de téléréalité ou l’on présente des français à la culture affligeante, afin de rassurer le bon peuple et le faire rire en y ajoutant, quelques matchs de foot. « Du pain et des jeux » reste encore d’actualité et est une méthode qui reste efficace.

Si vous ajoutez dans cette" tambouille médiatique " les animatrices et animateurs lénifiants, vous obtenez la méthode politique de décervelage idéale. Vous y ajoutez le matraquage dans les écoles, en sapant les bases culturelles des français, en commençant par l’histoire de notre  pays.

Victor Hugo disait : Il n’y a pas d’arbres sans racine ; il n’y a pas d’avenir sans histoire. Il serait ulcéré devant ce déni d’apprentissage de la vie citoyenne.

Parler d’Histoire est incongru sauf... si c’est pour parler de la Deuxième Guerre Mondiale, les idées nauséabondes, les pires heures sombres de notre histoire, la glorieuse résistance et la pitoyable collaboration et autres assommoirs. Histoire de nous éviter de comprendre que l’immense majorité des français n’était ni dans un camp ni dans l’autre mais plutôt dans l’attentisme et que s’il y avait, parmi les premiers véritables collabos, des hommes de l’extrême droite, il y avait aussi et en majorité, des radicaux-socialistes et  autres hommes dit de gauche en commençant par ceux qui ont voté les pleins pouvoirs à Pétain.

Nous voyons et verrons et reverrons encore et encore jusqu'à plus soif dans un avenir proche, des films, des documentaires et des émissions relatant cette période sous le même angle. Manipulations habituelles lorsque approchent des élections importantes.

Nous vivons un climat délétère, un climat qui n’est que le résultat d’une classe politique, d’une nouvelle aristocratie qui ne laisse pas s’exprimer la démocratie réelle.

Cette classe politique ne laisse que l’apparence de la démocratie et/ou les peuples de gauche et de droite sont instrumentalisés en vue de préserver le pouvoir d’une minorité et surtout d’affairistes. Pour preuve, il suffit pour s’en convaincre de constater la complicité du Conseil Constitutionnel garant de la légalité qui, avec un Président de gauche,  valide des comptes de campagnes qui n’auraient jamais dû l’être comme ceux d’ Édouard Balladur en 1995! Il suffit de se rappeler comment le référendum de 2005 sur la constitution européenne fût transformé en Traité de Lisbonne lui-même validé par le congrès des élus des deux assemblées au détriment de la décision du peuple français à 55%.

Nous vivons un climat délétère qui peut être dangereux mais aussi… salutaire.

Dangereux car si les hommes politiques n’y prennent pas garde, c’est d’en bas que risque de venir les changements radicaux. Des Français eux-mêmes. La violence des peuples est la pire des violences. Éva Joly, ancien juge, affirme sur RMC que le pouvoir est corrompu. Corrompus les politiques français, cela n’étonne même plus les français ? Elle parle de la vente de la France pour un plat de lentilles. L’attaque est forte, mais les Français savent désormais que la France n’est plus souveraine sur plusieurs points majeurs.

Je ne partage pas les solutions politiques des Verts. Ce parti, à mon sens, ressemble par son intransigeance au tristement célèbres Jacobins où, la vertu est plus importante que la vie. Mais je partage l’avis d’ Éva Joly sur la corruption du pouvoir car tout simplement l’homme n’est que l’homme et l’appât du gain... facile. La tentation n’est jamais aussi forte que dans les allées du pouvoir.

Les Français même décervelés par l’instrument télévisuel, l’outil de la manipulation permanente, prennent conscience si ce n’est en regardant autour de lui que la France qu’il a connu n’est plus.

Nous vivons un climat délétèreLes Français ont pu entendre et voir sur internet, les appels aux meurtres d’islamistes qui défilent dans les rues de Paris sous les Allah Akbar, les égorgez les juifs  avec le drapeau du Hamas. Une organisation raciste et antisémite dont on connaît les appétences pour la démocratie et les libertés islamiques plus proche des nazis que des anges. Je dis sur "les médias indépendants d’Internet", car ce n’est pas à la télévision que l’on aurait pu voir ce défilé pour « éviter de stigmatiser » les musulmans bien sûr! Cela reste tout de même des appels aux meurtres et aucune plainte n’a encore été déposée !

Les Français réalisent enfin, que les politiques ne les protègent pas mais protègent la caste à laquelle ils appartiennent, que ceux-ci les emmènent vers une situation conflictuelle à terme, vers l’abaissement national, vers l’effacement de ce qui est l’âme française.

Alors,  ils s’interrogent et s’inquiètent de leur devenir, de leur avenir, de celui de leurs enfants et entendent les appels à la nation, à la culture française, à la fierté d’être français. Certes, c’est encore une minorité mais elle grandit chaque jour. Ces français souhaitent de nouvelles femmes et de nouveaux hommes politiques qui sauront mettre fin à la longue chute de la France que l’on aime.

Ces français se tournent vers des associations comme Résistance Républicaine et son bras journalistique Riposte Laïque mais aussi vers des partis politiques comme le Front National ou les Identitaires qui répondent et comprennent le malaise si ce n’est, la maladie dont souffre notre pays.

Alors, les sénatoriales ne sont qu’un épiphénomène qui n’a pas vraiment d’importance car nous savons, vous savez, que les seules batailles sur lesquelles les sénateurs de gauche et ceux de droite pourraient éventuellement s’affronter ne peuvent être que sur des noms de rues. Certes, je grossis le trait, car je sais que le Sénat de droite qui s’est opposé autrefois au vote des immigrés dans les municipales, pourra donc étant de gauche, accorder ce droit que pour ma part, je trouve scandaleux.

Pour autant, nous ne verrons jamais au Sénat, des batailles sur le devenir de la culture française, sur l’islamisation du pays, l’immigration de repeuplement, la sécurité des français et la souveraineté de la France. Or, c’est bien sur ces dossiers que les Français attendent les élus. On en est loin ! Que ce soit au Sénat comme à l’Assemblée Nationale. C’est en cela, que les élections présidentielles et législatives de 2012,  seront de la plus haute importance.

Gérard Brazon

http://puteaux-libre.over-blog.com/article-bernard-accoyer-l-interdiction-de-la-honte-la-charia-dans-les-tetes-de-nos-dirigeants-58060380.html - 01/10/2010

 http://ripostelaique.com/mort-aux-juifs-en-plein-paris-la-verite-sur-les-prieurs-de-la-rue-myrha.html

http://puteaux-libre.over-blog.com/article-video-la-haine-dans-les-rue-de-paris-d-islamistes-par-maxime-lepante-84980277.html

http://puteaux-libre.over-blog.com/article-qui-veut-gagner-des-millions-une-preuve-de-la-profonde-decadence-de-la-culture-des-fran-ais-84600049.html

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Epicure 26/09/2011 21:20



Quand même Gérard! 20.000€ le Mois! Plus les cantines étoilées et le reste!  ça n'est pas sans conséquences pour les élus de gauche qui prétendent qu'on est RICHE à 4000€!