La vraie nature de Mourad Boudjellal qui refuse de venir à Béziers ville de Robert Ménard.

Publié le 11 Avril 2014

Suite à l'élection de Robert Ménard à la Mairie de Béziers. Mourad Boudjellal persiste : "Mon équipe d'étrangers et moi-même, on n'ira pas jouer à Béziers"

Malgré la lettre ouverte de Fatima Allaloui, ex-conseillère municipale de Béziers et conseillère régionale UMP, demandant à Mourad Boudjellal de revenir sur sa décision,

le président du RC Toulon persiste et confirme  : son club ne viendra pas disputer de match amical au stade de la Méditerranée face à l'ASBH, en juillet.

******

«J'ai un appartement au poignet, ça pèse lourd 150 000 €. » Assis à une table bien en vue du Zinc, restaurant huppé de Toulon, Mourad Boudjellal exhibe sa montre, une Breitling en or sertie de diamants.

Le Parisien

Costume Versace, ceinture Hugo Boss, l'atypique président du Rugby Club toulonnais (RCT) multiplie les signes extérieurs de richesse : Ferrari 430 Spider Modena (190 000 €), Maserati Grand Turismo (150 000 €). « J'ai aussi une salle de sport, un tapis de course avec écran télé relié au câble et lecteur DVD intégré », tient-il à préciser. Sans pudeur, l'homme d'affaires de 48 ans tente chaque jour d'oublier ses origines modestes. « Etre un beur très médiatisé dans l'ancien fief du FN, où Sarkozy vient faire ses discours sur l'immigration, ça lui plaît », souligne le conseiller territorial Ahmed Touati, son meilleur ami.

Des joueurs réclament des arriérés de salaires. A la tête d'un empire dans la bande dessinée, le patron de Soleil Productions possède une fortune personnelle estimée à 40 millions d'euros. « J'aime l'argent, je veux en profiter un maximum en attendant de mourir », assène-t-il.

Depuis 2006, Mourad Boudjellal transpose sa folie des grandeurs au monde du rugby. A peine élu à la tête du RCT, il recrute Tana Umaga, alors meilleur joueur du monde, pour huit matchs de Pro D2 contre 400 000 €. « Mourad n'a pas de réseau secret, il a juste sorti le chéquier pour s'offrir une crédibilité dans le rugby », raconte un proche du dossier. Investissant en tout 5 millions d'euros de sa poche, le président varois attire sur la rade d'autres vedettes de l'hémisphère Sud : Oliver, Matfield, Gregan, Merthens, Collins… S'il a permis la montée en Top 14, son recrutement clinquant fait aussi des vagues. « Boudjellal traite les joueurs comme de la marchandise, dénonce une star mondialement connue. Beaucoup sont partis à cause de lui. Et il nous doit encore des arriérés de salaires et de frais pour plusieurs dizaines de milliers d'euros. »

M e Gérard Mino, avocat de Mourad Boudjellal, répond : « Il y a eu quelques difficultés. Gregan, par exemple, voudrait qu'on paie les dégâts causés dans sa villa, sa facture de téléphone des heures chaque jour vers l'Australie , ou encore une location de voiture à 6 000 €. Mais il n'y a aucun retard de salaires. Mourad déteste les procédures, il préfère payer pour les abréger. » Intriguée par les sommes annoncées, la DNCG de la Ligue a épluché les comptes toulonnais. En vain. « Ils pensaient que je blanchissais de l'argent », rigole encore Boudjellal.

Il dérange le monde de la BD. Président du RCT ou éditeur partagé entre Toulon et Paris, la suspicion est la même : ses sociétés subissent d'incessants contrôles fiscaux. Mais rien ne semble pouvoir ralentir Mourad Boudjellal : « Je vais à ma vitesse, sans laisser d'espace aux autres. » Hyper offensif sur le marché de la BD, qu'il inonde de tomes 1 pas forcément suivis de tomes 2, l'éditeur des « Blondes » est décrié. « Il y a beaucoup de fantasmes autour de lui. C'est vrai qu'il aime payer des bonnes bouffes à ses auteurs, mais quand j'entends parler de filles ou d'enveloppes de cash… et pourquoi pas de la coke ! Il n'y a pas de ça dans la BD, s'insurge Christophe Arleston (« Lanfeust de Troy »), scénariste à succès des Editions Soleil. Et Mourad a un vrai amour du rugby. » Celui qui a fait renaître Rahan est aussi jugé responsable par certains rivaux de la surproduction actuelle dont souffre la BD. « Il l'a organisée, explique un spécialiste. Grosso modo, il sort un premier livre. Pour le financer, il en sort deux. Pour les financer, il en sort quatre… Le jour où il arrête de produire, il coule. »

Dans le rugby, il arrêtera une fois au sommet. Au début du mois, Mourad Boudjellal annonçait : « Si je trouve un repreneur capable d'assurer la pérennité financière du RCT, je m'en vais. Jouer le maintien (NDLR : Toulon est actuellement onzième), c'est moins excitant que le plaisir d'une montée. » Le président du RCT serait au contraire déjà en train de préparer un recrutement très haut de gamme pour la saison prochaine, afin de jouer les premiers rôles en Top 14. « Tant qu'il n'aura pas atteint les sommets, Mourad restera dans le rugby », assure un proche.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Du côté des médias

Commenter cet article

Marie-claire Muller 14/04/2014 22:06


ET CELLE LA???LA TAUPE DU ROI!!!!


 


Cette nana est certainement intelligente, mais c’est vraiment une GARCE !!!
>
>


Pauvre France, vite le changement maintenant !!!











Elle a sans doute honte d'avoir eu à porter un nom Français pendant des années ? 
> Elle ne sait pas qu'en France la laïcité passe avant les religions;
>
>


ou alors elle n'a rien compris au système républicain laïque.
>
>






 Une vraie tête de garce !!!
>
>


  






 
> Claudine DUPONT, vous connaissez
>
>


Ils se moquent bien de nous !
>
>


ELLE EST BIEN BONNE CELLE-CI :  Claudine Dupont ou Vallaud Belkacem ?



S’appeler Claudine Dupont, avoir été accueillie, éduquée et soignée gratuitement en
France
>
>


et reprendre son nom arabe pour bien montrer qu’elle ne doit rien à la France (qui l’a
faite),
>
>


pour moi c’est un comble !
>
>


Si c’est ça l’exemple de l’intégration que donnent les élus venant de
l’émigration,
>
>


ça vous donne un aperçu de la mentalité pourrie de cette génération d’émigrés
>
>


et vous verrez ce qui se passera quand on donnera en France le droit de vote aux étrangers
!!!" 



Elle s'appelle Claudine Dupont !!!
>
>


Elle a déclaré dans une interview "Je suis musulmane avant d'être Française !"
>
>


(imaginons Simone Veil dire "je suis juive avant d'être française ",
>
>


ou de Gaulle dire " je suis chrétien avant d'être Français ")



Ayant la bi-nationalité franco-marocaine, elle a  un passeport marocain au nom de Claudine
Dupont.
>
>


En tout cas pour la France et le gouvernement français auquel elle appartient
>
>


et dont elle est la porte-parole et ministre des droits des femmes,
>
>


elle a pris un pseudonyme marocain !!!
>
>


Pourquoi ? Pour montrer la réussite de l'intégration des marocains en France ?



Pour promouvoir la femme au Maroc ou plutôt pour promouvoir le Maroc en France
>
>


comme c'était sa fonction suite à sa nomination en 2007 par Mohammed VI,
>
>


au conseil de la communauté marocaine à l'étranger ?
>
>


(l'étranger étant la France
!!!) Elle a démissionné pour entrer dans le gouvernement français
!



« PAS FOLLE LA GUÊPE »…ça doit rapporter plus !
>
>


  



>
>


















 

LA GAULOISE 12/04/2014 08:49


ON S EN FOU  !!!!!!

mika 11/04/2014 21:07


C'était hier sur France 2...Mourad Boudjellal venu pour faire le show prend une douche froide https://www.youtube.com/watch?v=P2qkAIhjyrw


 


 

island girl 11/04/2014 20:52


C'est un inconnu ...il n'a l'air  niclair ,ni sympathiqueil peut toujours aller se faire voir chez les zoulous du 93!


 

LE PEN MARINE 11/04/2014 20:08


Voix dans la tête depuis 3 ans qui commencent à 51 ans et qui
contredisent à chaque pensée = espion. Bonjour les examens !