Laïcité-Liberté: Alain Wagner-Pas de charia en Europe!

Publié le 13 Novembre 2010

  Nous ne voulons pas la charia en Europe, ni maintenant, ni demain, jamais...

Discours d'Alain Wagner fait à Amsterdam, le samedi 30 octobre

Nous avons un problème, nous avons tous un problème. Un problème philosophique et éthique, mais aussi un problème politique. Je parlerai en premier de philosophie, je ne parlerai pas de religion aujourd'hui. Parce que nous n'avons pas de problèmes avec les religions, nous avons avant tout un problème philosophique.

 

Pourquoi ? Parce qu'aujourd'hui, dans toute l'Europe, il y a des individus et des organisations tentant d'introduire une loi étrangère dans nos pays. Une loi qui n'est pas démocratique, qui ne respecte pas les droits de l'Homme. Et c'est un problème, c'est notre problème. Cette loi se nomme la Charia, la loi de l'islam.

Mais ce n'est pas notre loi, nous sommes des pays démocratiques, les lois sont votées par les gens. Nous sommes les artisans de nos lois. En islam on ne fait pas de loi, on vit sous l'esclavage d'une loi religieuse. Et j'appelle ça esclavage, oui l'esclavage. Et notre problème philosophique est que nous sommes dans un combat, le combat entre la Démocratie et l'esclavage.

Nous sommes le camp de la Liberté, des individus et des organisations tentent d'introduire dans nos pays démocratiques un système basé sur l'esclavage. Et c'est absolument inacceptable. C'est immoral, et plus que cela, c'est illégal. Et ça c'est la partie politique.

Qu'est-ce que la Charia ? Charia ? Tout le monde connaît l'islam, mais la Charia est plus mystérieuse car le plus souvent, ces gens, ces activistes politiques ne parlent jamais de la Charia. Pourquoi ? Vous allez comprendre très vite : Parce que la Charia est un racisme religieux. Et cela est facile à comprendre.

Qu'est-ce que le racisme ? C'est quand vous séparez l'humanité en groupes, jusque là ce n'est pas du racisme. Mais quand vous introduisez une hiérarchie entre ces groupes, et que vous dites : « Ces humains sont meilleurs ce ceux-là et ceux-ci sont inférieurs et impurs » alors vous êtes raciste. Vous n'êtes pas un raciste « génétique », vous êtes un raciste religieux. Et la Charia introduit le racisme religieux en Europe, c'est inacceptable.

Et vous devriez tous vous sentir concernés ici parce que pour la Charia, vous êtes la part inférieure de l'humanité. Vous êtes les Kaffirs, les incroyants, les mécréants, vous n'êtes même pas des êtres humains. Et c'est un problème !

Et la Charia c'est aussi la xénophobie religieuse. Car que vous apprenez a haïr les gens parce qu'ils ne croient pas comme vous. Nous sommes des sociétés démocratiques, nous ne haïssons pas les gens à cause de leurs pensées, nous agissons, et devons agir, à cause de ce qu'ils font. Et nous avons des activistes politiques maintenant, déguisés en religieux. Ils disent « Nous sommes des gens de religion » mais c'est faux. Quand vous essayez de modifier la manière dont la société est organisée, pour la transformer en quelque chose de non démocratique, vous êtes un activiste politique, une personne subversive. Et vous devriez être jeté en prison ou expulsé d'Europe.

Et je n'en ai pas fini avec la Charia. La Charia est un sexisme religieux parce que les femmes y sont dominées par les hommes. Et c'est également inacceptable, c'est immoral. Ici nous sommes au pays de l'égalité entre hommes et femmes.

Ok, reprenons. Je n'en avais pas fini avec la Charia, parce que comme je l'ai dit, la Charia c'est le racisme religieux, la xénophobie religieuse, le sexisme religieux, mais ce n'est pas tout. C'est aussi un apartheid religieux. La Charia et ceux qui en font la promotion introduisent dans nos sociétés un apartheid religieux. Un apartheid scandaleux et immoral. Un auto-apartheid, alimentaire, vestimentaire et comportemental.

La Charia est incompatible avec les principes de la Démocratie. Et pas de chance pour la Charia, nous sommes basés sur les principes démocratiques. Alors, comment des organisations, comment des individus peuvent-ils tenter de promouvoir une idéologie non démocratique, non respectueuse des droits de l'Homme, totalitaire ? Cela ne devrait pas être possible ! Et le problème, et c'est là qu'il devient un problème politique, c'est que nos hommes politiques, nos représentants, qui devraient défendre la Démocratie, qui devraient NOUS défendre contre une idéologie et un changement de société non démocratique, ne nous protègent pas.

Regardez, un citoyen britannique, non violent, venu ici pour parler, pour parler dans une Démocratie, se voit empêché de parler par sa propre Police, son Gouvernement. Comment cela est-il possible dans une Démocratie ? Comment pouvez-vous interdire aux gens de parler ? Vous n'insultez personne, vous n'appelez pas à la haine, vous êtes juste en train de parler de politique et d'idéologie. Comment est-il possible que cela soit interdit dans une démocratie ?

Comment pouvons-nous prétendre être en démocratie quand des organisations religieuses interdisent aux gens de parler ? C'est impossible, scandaleux et immoral. Et c'est pour cela que l'Alliance a été créée. Nous avons quelque chose de politique à dire à nos gouvernements...

Allez, venez, vous avez quelque chose contre la Démocratie ? Dites-le ! Dites-le plus fort ! Vous avez quelque chose contre la Démocratie ? Parce que nous sommes ici pour parler de Démocratie. Oui nous sommes ici pour parler de Démocratie , nous voulons défendre la Démocratie, nous voulons vivre en Démocratie. Nous voulons protéger notre Liberté. Nous voulons protéger la Liberté de nos enfants. Et cela ne devrait pas être interdit en Démocratie. Comment cela est-il possible ?

Et le problème politique que nous avons, est que nous avons de représentants qui ne nous défendent pas. Nous avons le droit de dire que l'idéologie politique promue par l'islam est inacceptable. Même si certains s'offusquent de cela.

Eh ! Quel est le problème ? En Démocratie vous avez le droit de dire des choses qui choquent. Du moment que vous n'insultez personne, et ai-je insulté quelqu'un ? Du moment que nous ne prêchons pas la haine ni la violence, et est-ce le cas ? Qui est violent ici ?

Nous devrions avoir le droit de dire ce que nous voulons. C'est un problème d'ordre politique. Nous avons un problème avec des activistes politiques essayant d'introduire un système non démocratique dans nos pays. La dernière chose que je veux dire c'est que l'Alliance est la symbolisation d'un simple fait. En Europe nos somme des centaines de millions de personnes à vouloir vivre en démocratie et à être libres. Et nous sommes des centaines de millions à ne pas vouloir de la Charia. Nous ne voulons pas de la Charia en Europe. Ni maintenant, ni demain, jamais.

Et l'Alliance est là pour dire à nos politiciens, à nos représentants, vous devez nous entendre, nous avons quelque chose à dire : « Si vous ne faites pas votre travail, à la prochaine élection nous allons élire quelqu'un qui a le courage de faire le travail, de faire son devoir » . Et son devoir, leur devoir, est de nous protéger, de nous permettre de vivre dans une société libre, dans une société démocratique. Et s'ils ne le font pas aux prochaines élections nous allons les mettre dehors.

Parce que c'est un combat entre la Liberté et l'esclavage. Nous ne voulons pas vivre en esclavage. C'est tout simplement illégal de promouvoir l'esclavage, et les gens qui diffusent la Charia font la promotion de l'esclavage. Et ce n'est pas seulement illégal, c'est immoral et philosophiquement inacceptable. Merci.

Alain Wagner

Discours fait à Amsterdam, le samedi 30 octobre

Source

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Nancy VERDIER 13/11/2010 14:39



Je partage complètement les inquiétudes d'Alain WAGNER au sujet de l'introduction de la CHARIA dans nos démocraties. Rappelez-vous que Bercy et Christine LAGARDE en tête poussent à l'introduction
de la CHARIA au niveau des Institutions bancaires arabes installées chez nous, arguant que leurs règles sont "justes"...et que l'Angleterre le fait !!!! Le Conseil Constitutionnel l'a refusé pour
l'instant...!!! Si le but de Bercy est de faire entrer davantage de fonds musulmans, islamiques, arabes, on peut imaginer la suite:  une fois la CHARIA introduite à ce niveau, le reste
pourra suivre plus aisément. Une sérieuse mise en garde à nos "politiques et gestionnaire" s'impose.