Laïcité: qu'en pensez-vous madame Elisabeth Badinter? C'est en Russie pas en Arabie Saoudite!

Publié le 6 Octobre 2011

Burqa beach

La plage est bondée ces jours-ci. Des hommes du Daguestan, forts et musclés, pratiquent les arts martiaux sur la plage au bord de la mer Caspienne dans la capitale de Makkatchkala. ... Des bikinis ? Il n’y en a presque pas.

Le changement social a été rapide et radical dans la région : il y a à peine deux ans, seule une poignée de femmes portaient des longues robes et des foulards sur les plages de la mer Caspienne en Russie. Cette année, l'opinion publique de cette région qui connaît le plus fort taux d’attentats terroristes de Russie, a décidé de mettre un terme à l’exhibition «immorale» du corps des femmes. L'apparition de rares touristes en maillot de bain suscite des regards désapprobateurs et des commentaires désobligeants dans la langue locale. Un mot ressort toujours clairement : haram (interdit).

Pour faciliter la vie des femmes qui veulent nager mais n’ont pas de burqinis, et celle des hommes qui souhaitent s’amuser sur la plage sans enfreindre les préceptes de l’islam, l’État a ouvert la première plage conforme à la charia en Russie ce mois-ci. Elle se nomme «la plage de la montagne pour les femmes» : il s’agit d’un endroit clôturé, réservé aux femmes, aux fillettes et aux garçons de moins de six ans. ... Cette plage est une autre preuve de la montée de l’islam en Russie. C'est aussi une mesure de protection pour les femmes, qui ont été la cible d'une vague d'attentats horribles sur les bords de la mer Caspienne récemment.

Par un matin ensoleillé de juillet, autour de 6 heures, l’enseignante Yelena Abduzhalimova a rejoint ses collègues sur la plage centrale de la ville pour une partie de volley-ball. ... Elle a marché jusqu’au terrain de jeu avec ses amies et quand elle s'est avancée pour servir le ballon, une puissante explosion l’a propulsée à 10 pieds dans les airs. Elle avait sauté sur une mine enfouie dans le sable. C'était la troisième explosion de la saison sur cette plage publique, et Yelena a perdu sa jambe jusqu’au dessus du genou. La bombe visait à punir les femmes qui portent des maillots de bain, dit-elle. [...]

«Ils commencent par des menaces mortelles pour le port du bikini ; ils chercheront ensuite à nous empêcher de porter des jeans et des shorts, puis ils nous interdiront de fréquenter les restaurants et l’université», explique Bakanai Huseinova, directrice d'une compagnie financière au Daguestan. Huseinova craint que l’augmentation des attaques terroristes finisse par exercer une pression et contrôler toutes les sphères de la vie des femmes : sociale, familiale, spirituelle. Les attaques terroristes ont augmenté non seulement contre les femmes en bikini, mais aussi contre tous les symboles de la société laïque du Daguestan. Juste cette année, il y a eu plus de 200 attaques terroristes au Daguestan contre des magasins d'alimentation, des cafés et des saunas qui vendent des boissons alcoolisées, ainsi que des centres religieux et les forces de l’ordre. Les attaques ont tué des centaines de travailleurs sociaux, députés locaux, policiers, officiers de haut rang, et même des imams. De plus, deux directeurs d'école qui s'étaient prononcés contre le port du foulard par les écolières ont été tués cette année.

L’insurrection islamiste au Daguestan vise à forcer les femmes à se conformer à la charia. En revanche, dans la république voisine de Tchétchénie, la charia est imposée par les dirigeants eux-mêmes. Les femmes non voilées sont interdites dans les édifices gouvernementaux et les adolescentes sont obligées de couvrir leurs cheveux à l’école. L'automne dernier, des femmes en robes sans manches ou en jupes courtes ont été harcelées, et des membres de la police des mœurs semi-officielle ont tiré sur elles avec des pistolets à peinture. Des tracts distribués dans les écoles pour filles musulmanes cet été indiquent que «Le comportement est important, les femmes musulmanes ne doivent pas parler fort ni regarder les hommes directement dans les yeux». Ces initiatives sont soutenues au plus haut niveau : le président de la Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, soutenu par le Kremlin, pousse le nouveau code vestimentaire islamique, et sa femme a une maison de mode qui crée des vêtements conformes aux normes islamiques. À la télévision d'Etat, des émissions éduquent les femmes sur l’apparence appropriée pour une musulmane «pure» et présentent des mannequins en robes longues et au visage voilé. [...]

Il y a deux ans, des groupes de droits humains de Moscou ont tenté en vain d’obtenir des explications officielles sur la mort de sept femmes abattues sur une route en Tchétchénie. Kadyrov a déclaré que ces femmes avaient affiché un «comportement débauché» et spéculé qu'elles avaient peut-être été victimes de «meurtres d'honneur» par leurs propres familles. «Nous voyons une tendance à confiner les femmes dans un rôle social humiliant dans le nord du Caucase», explique Tatiana Lokshina, recherchiste pour Human Rights Watch à Moscou, ajoutant que les tribunaux ont traditionnellement fermé les yeux sur la violence domestique dans la région. [...]

Source : Terror at the Beach, par Anna Nemtsova, Daily Beast, 30 septembre 2011. Traduction par Poste de veille

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Claude Germain V 06/10/2011 23:34



Pardon ......mais question hygiene ......pas net ....la chose ....



Marie-Claire Muller 06/10/2011 19:53



Après ça on nous fera croire que l'islam ne représente pas un danger!!!Cette religion d'amour de tolérance et de paix pousse à massacrer à tour de bras tous ceux et surtout toutes celles qui ne
se conforment pas à sa loi!En ce qui nous concerne ,avec nos 8000 "casernes" notre tour viendra plus vite qu'on peut le penser!.Faire la politique de l'autruche et se suicider c'est la même chose
,il faut réagir car le temps joue contre nous!!Le bulletin de vote ne nous sauvera pas puisque l'umps est aux commandes et l'umps est notre plus grand ennemi après l'islam,c'est un systéme
corrompu dont profite les colonisateurs!!


Aussi notre droit légitime est de faire "sauter" ce gouvernement et celui qu'on nous prépare c'est dans la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789


Article 35


"QUAND LE GOUVERNEMENT VIOLE LES DROITS DU PEUPLE, L INSURRECTION EST POUR LE PEUPLE, ET POUR CHAQUE PORTION DU PEUPLE, LE PLUS SACRE DES DROITS ET LE PLUS INDISPENSABLE DES DEVOIRS"


 


.