Lancer des cocktails molotov sur les juifs n'est pas du terroriste. Par Daniel Greenfield

Publié le 28 Octobre 2014

Je rassure Thérèse, attaquer en France des citoyens lambdas, des profs, des jeunes, des moins jeunes quand on se réclame de l'islam, ce n'est pas du racisme non plus, tout juste des actes de "déséquilibrés". Les médias français ont le chic pour pervertir les mots et leur donner un autre sens. "La perversion de la cité commence par la fraude des mots". disait Platon auquel aurait pu répondre Orwell par "la pensée guide les mots, car c'est le vocabulaire qui est la clef de la victoire". Donc pas d'étonnement devant toutes ces tentatives de corruption de la pensée.

Gérard Brazon

Adaptation française

Thérèse Zrihen-Dvir

Etat-Unis- Okay, c’est bon à savoir. Pour ceux qui suivent la trace de l'arc moral du Département d'état ...

1. Lancer des cocktails Molotov sur les Juifs = c’est très bien

2. Les Juifs qui emménagent dans un quartier que les musulmans considèrent comme leur propriété exclusive = Une preuve qu'Israël ne veut pas la paix…

L'administration d’Obama affirmait le lundi que le palestinien tué par l'armée israélienne alors qu'il tentait de lancer un cocktail Molotov sur des civils israéliens, n’est pas un terroriste.

Le Palestinien, un adolescent de citoyenneté américaine, a été abattu le vendredi et enterré ce week-end portant autour de son front, le bandeau vert du Hamas. Dans un communiqué diffusé le vendredi, l'administration d’Obama « exprimait ses plus sincères condoléances à la famille ».

Aujourd'hui, lors d'un briefing du département d'état, Matt Lee, journaliste des Presses Associées a demandé au porte-parole Jen Psaki s’il était approprié d'offrir des « condoléances sincères » à la famille de quelqu'un qui fut tué alors qu'il tentait de mener une attaque contre des civils.

« Il y a des rapports que ... L'adolescent palestinien était en train de lancer des cocktails Molotov sur les véhicules qui roulaient sur l’autoroute. Je me demande, si tel est le cas, auriez-vous été si rapide à émettre une déclaration et à offrir vos condoléances à la famille ? », demanda Lee. « L'argument déclaré par certains israéliens est que ce gamin était essentiellement un terroriste, et apparemment vous n'êtes pas d'accord avec cela, je suppose ».

« C’est exact, nous ne le sommes pas », répondit Psaki.

Je suis certain qu'il s’agit seulement d’un technocrate qui lançait des cocktails Molotov sur les Juifs. Voilà comment Psaki et Kerry justifient le gouvernement d'union entre l'OLP et le Hamas. Puis il y eut ce satané « incident de circulation » lorsqu’un terroriste du Hamas a tué un bébé de trois mois et une jeune femme de 22 ans.

Mais ce n’est simplement qu’une distraction du véritable problème : Les Juifs vivant à Jérusalem.

jen-psaki


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

Claude Germain V 28/10/2014 20:03


Bande de voyous , bien sur ce n'est qu'un passe temps que s'empresse immediatement de glorifier la TAUTAUB nationale .............................le jour ou cela va demmarer en Pays de France ,
il y en a qui vont moins rigoler...........


La difference c'est qu' en Israel "ILS EN ONT " , reagissent immediatement et qu'en pauvre France les " forces" dites de l'ordre sont toujours a la peche au bon moment alors
qu'il faudrait envoyer la legion dans certaines cités .....Et puis punir les " malfaisants " c'est bien sur un sacrilege....

Epicure 28/10/2014 19:32


Obama et Psaki vont partir dans moins de deux ans la queue basse, déshononrant l'Amérique "Démocrate" pour une paire de législatures !!!!!! et déshonorés eux-mêmes par un échec cuisant dont les
prémisses que nous observons depuis 6 ansd ne sont qu'un avant-goût !. Ne nous en faisons donc pas trop !


Par ailleurs, il faut lire et faire lire l'ouvrage de Victor Klemperer: La Langue du Troisème Empire, où jour après jour en Allemagne nazie où il survit de 1933 à1945 grâce à son épouse Aryenne..
tant que les Nazis n'ont pas encore eu loisir d'exterminer aussi ceux-là qui jouissent d'un délai...il analyse les dérives et glissements progressifs de la Langue qui se pervertit et pervertit
les citoyens qui finissent  par dégoiser en ce charabia national-socialiste stérilisant leur facultés intellectuelles. Ce qui console (sic) c'est qu'ils l'ont payé cher...! Ainsi soient
ils...