La parole à Ronaldo: un lecteur qui n'aime pas ce blog...

Publié le 28 Avril 2011

          Comme promis à Ronaldo lors d'une réponse à un commentaire, je publie un texte qui essaye de nous prévenir sur la nocivité de Nation.be. Ce lecteur qui préfère rester anonyme et c'est son droit, ne cesse de porter à mon encontre et vis à vis des lecteurs des insinuations lourdes si ce n'est diffamatoires.

          Certes, je pourrais le censurer mais je prèfère lui donner la parole en extrayant l'un de ses commentaires que peut-être vous n'avez pas lu. C'est aussi celà la liberté d'expression sur Puteaux-Libre.

        Il aurait pu tout simplement me contacter et me proposer un article sur le sujet mais il a préféré l'anonymat et la diatribe. Soyez indulgent avec lui comme je le suis. En suivant, j'éditerai un article sur ce que pense de ces personnages qui s'éclatent" sur internet sans trop de risque.

Gérard Brazon

 

 

(...) tu défends israel en t'alliant avec Gérard Brazon qui publie des communiqués de presse de groupes ouvertement néo-nazis comme Nation.be qui maquille (mal) sa haine des juif derrière un pseudo-discours sur Israël

L’antisionisme de la droite nationaliste n’est qu’un leurre. Cette droite ne souhaite pas raser Israël de la carte, elle rêve "tout simplement" de bouter hors de la planète tous les Juifs de la terre! Lorsqu’elle dénonce les Israéliens assassins, elle vise par ricochet l’ensemble des Juifs de la Diaspora, y compris les non-sionistes. Pour ces nazis du XXIe siècle, il n’y pas "des Juifs", il n’y a que "Le Juif". Le même qui joua le premier rôle dans les films de propagande antisémite réalisés jadis par le régime hitlérien.

 

En novembre 2000, aux abords de bâtiments bruxellois d’organisations juives, des affichettes signées par ce groupuscule jusqu’alors inconnu furent collées. Sur celles-ci figuraient deux fedayin prêts au combat et le slogan "Israël assassins !". Tout ceci accompagné de la croix celtique néonazie. Selon des sources d’ultradroite, l’Intifada européenne se définit officiellement comme étant un groupe "nationaliste-révolutionnaire" autonome. Pourtant nous avons retrouvé une trace légale et "institutionnelle" le concernant. Dans le "Moniteur belge" du 23 avril 2000, à l’article 3 des statuts du mouvement Nation, il est clairement stipulé que ce groupuscule politique d’extrême droite a pour objet, notamment, de "publier un groupe de publications comprenant les titres suivants : Nation-info, Devenir, Intifada européenne…".

intifada1.jpg (8497 bytes)
Les fondateurs de ce mouvement sont Hervé Van Laethem (ex-chef du groupe néonazi L’Assaut), Micheline Gils (ancienne conseillère communale du Front national puis membre du "service de renseignements" du FNB) et Michel Dumoulin (ex-bras droit de Marguerite Bastien, la présidente du FNB). Comme on le voit, cette fumeuse Intifada européenne n’a rien d’indépendant. Elle fait partie d’un agglomérat nationaliste belge connecté à un réseau européen antisémite.

Maintenant, la question est de savoir si ces extrémistes pseudo-antisionistes se borneront à poursuivre leurs affichages illégaux et autres petites provocations marginales. Parce que la limite du tolérable a déjà été dépassée. Au début du mois de novembre, par exemple, Jean Cornil, le directeur-adjoint du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme, a reçu des menaces anonymes stipulant : "Cornil youpin. Juifs assassins. Intifada !". Dans l’enveloppe contenant cette missive antisémite se trouvait d’ailleurs un exemplaire d’"Intifada européenne", le bulletin d’information du groupuscule du même nom. L’envoi avait été fait à partir de Colfontaine, une des quatre communes wallonnes où existe une section de Nation. Comme par hasard.
cornil.jpg (22384 bytes)

Plus grave encore. Sur l’un des bâtiments "victimes" des affichettes d’Intifada européenne, une boîte en carton, heureusement vide, fut déposée. L’étiquette qui l’accompagnait mentionnait trois lettres : TNT. Cette action est un signal clair envoyé aux communautés juives : "la prochaine fois, cette boîte pourra être remplie d’explosifs". Il y a dix ans, le groupe néonazi L’Assaut, à la base de Nation, avait souvent opéré selon le même modus operandi. C’est pour cette raison d’ailleurs que les services de sécurité surveillent, à nouveau, de très près les faits et gestes de ces apprentis terroristes. Au cas où…

 


Cérémonie néonazie en l’honneur d’Adolf Hitler organisée, en 2002, par le groupuscule B&H Vlaanderen. A la tribune : Bert Eriksson, l’un des parrains politiques d’Hervé Van Laethem, fondateur du mouvement Nation.be .

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Francis NERI 15/05/2011 19:31



Supposez, supposez, il en restera bien quelquechose... à force, dans votre esprit encombré, pour ne pas dire tortueux ou autre chose. 


Vous voyez je fais comme vous je répond à coté...mais vous n'avez pas encore pigé que je me moque...gentiment de vous et comme vous je ne crois pas un mot de ce que vous dites ! Alors rien à
faire sur ce blog ..mon vieux vous perdez votre temps .


D'ailleurs Gérard a cessé de vous répondre...il doit bien s'amuser. Que voulez vous, nous sommes des militants, nous sommes des primates, des gens bornés, qui ont choisi leur camp, même si leur
verre n'est qu'à moitié plein, des gens qui croient que la France est sauvable, qu'ils peuvent y parvenir en se débarassant en premier de... et vous ne nous ferez pas changer d'avis ...alors
allez voir ailleurs si vous y êtes


Bien à vous 



Domenico 15/05/2011 15:47



horizon mental* (erratum)



Domenico 15/05/2011 15:46



Je vous embrasse, Neri. Vous êtes exquis. Si vrai, si pur. Ce que je trouve le plus splendide, c'est de défendre des valeurs, des idéaux, tout en méprisant ceux que vous prétendez défendre (les
veaux avachis devant la télévision, pour vous paraphraser). Au fond, vous êtes surtout un misanthrope, ne tolérant que le commerce des personnes partageant les mêmes certitudes que vous. Ce qui
me laisse supposer un horizontal mental guère large.


Croyez bien, mon vieux, que je suis bien sur terre. Sauf que je ne reste pas dans mon petit milieu, mes petites certitudes. Sauf que je saute de milieu social en milieu social, de l'ouvrier de
province au grand bourgeois de Paris, de l'évangéliste à l'athée, de l'étudiant au vieil employé. Et que je ne tiens pas ceux que je rencontre pour des arriérés dans l'erreur, quand bien même ils
sont comme vous loin de mes valeurs.


La différence c'est que vous êtes un militant, dans le registre de la certitude et de la croyance tout comme le sont les extrémistes laïcards ou musulmans ou chrétiens ou libéraux ou
révolutionnaires ou régionalistes. Moi pas. Non que je m'en flatte. A tout le moins vu de l'extérieur, votre réseau symbolique et vos belles valeurs m'apparaissent tout aussi structurées et au
fond égales à celles des autres. Et toute croyance ne tient qu'au prix d'un aveuglement, d'une occultation de tout ce qui dans la réalité y contrevient.


Bonne continuation, ô Jupiter de l'Esprit, ô sévère oracle de la Vérité.



Francis NERI 15/05/2011 12:16



Il est plus commode pour vous de me réduire à ce que vous croyez de moi plutôt que chercher à comprendre
qui je suis, en quoi nous pouvons nous comprendre, en quoi peut-être vous pouvez me faire douter ou moi vous faire douter.


Pour cela il faut avoir un certain sens de l'altérité, l'empathie, la capacité à se mettre à la place d'autrui, qui qualifient ce qu'on appelle l'éthique. Il faut aussi se percevoir comme une
entité évolutive s'enrichissant dans la rencontre et non figée et menacée par la confrontation.


 


Ah ! Ah!


Vous avez rien compris Monsieur le sociologue et vous utilisez des mots que vous "n'appréhendez" pas ...comme empathie ou altérité par exemple ... vous croyez que cà les interesse l'empathie, et
surtout "l'autre",  les islamistes, les mondialistes et les banquiers vereux, ou encore DSK qui parait il vient de se faire coincer pour viol aux USA ?


Revenez sur terre mon vieux et modifiez vos "représentations"


Allez sans rancune(s)  



Domenico 14/05/2011 23:48



Cette fois-ci, à l'attention de M. Brazon, et pour apporter de l'eau au moulin de notre échange antérieur, au sujet des civilisations africaines, je viens de tomber sur ceci. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Tombouctou#Les_manuscrits_de_Tombouctou)


Je crois qu'il convient de se méfier lorsque l'on prétend que l'Afrique n'a pas connu de civilisation brillante, n'a pas eu d'histoire ni d'écriture ou si peu. Il faut bien avoir conscience de ce
que l'enseignement de l'Histoire qui nous est dispensé est très centré sur l'Europe. Ce n'est pas parce que l'on ne sait rien sur l'Afrique qu'il n'y a rien à en savoir et que c'est un territoire
de néant civilisationnel...



Domenico 14/05/2011 23:41



Phénomène commun, vous êtes dans le registre de la conviction, de la certitude. Ce qui se rebiffe contre vos certitudes est donc dans l'erreur, le mensonge, non pas tant dans le point de vue
égal. Vous ne me considérez donc pas comme un égal et vous exhaussez à peu de frais à un surplomb qui vous accommodera. Il n'y a pas de plus belle connerie que celle de qui se croit intelligent,
sûr de sa petite vérité. De l'extrême droite nationaliste à l'extrême gauche révolutionnaire, de l'extrémisme laïcard à l'extrémiste religieux, la férocité de toute croyance tient à la certitude
qu'elle est la vérité, la seule défendable ou bonne pour l'homme...


Par conséquent, sans rien savoir de moi, vous m'imputez des accointances mitterrandiennes - ce à quoi d'ailleurs on reconnaît le discours typique de ce qui est souvent l'imbécillité de droite,
consistant à voir le Mal absolu dans le mitterrandisme.


J'exècre Mitterrand. J'exècre la majorité des apports politiques de l'ère mitterrandienne, en premier lieu pour avoir pavé le chemin qui ne pouvait conduire qu'à Sarkozy via Jospin, càd à un
libéralisme privant le peuple souverain de la jouissance des biens de l'Etat. 


Naturellement, et je l'ai souvent observé, tantôt en Israël chez un sioniste fanatique, tantôt en France chez des militants ou sympathisants de droite ou de gauche, tantôt encore chez des
musulmans, des évangélistes, quiconque n'abonde pas dans le même sens ne mérite que la calomnie et l'imputatin.


Il est plus commode pour vous de me réduire à ce que vous croyez de moi plutôt que chercher à comprendre qui je suis, en quoi nous pouvons nous comprendre, en quoi peut-être vouspouvez me faire
douter ou moi vous faire douter.


Pour cela il faut avoir un certain sens de l'altérité, l'empathie, la capacité à se mettre à la place d'autrui, qui qualifient ce qu'on appelle l'éthique. Il faut aussi se percevoir comme une
entité évolutive s'enrichissant dans la rencontre et non figée et menacée par la confrontation.


Bonne continuation.



Francis NERI 14/05/2011 23:27



Mon, cher Doménico : Non ! non ! restez dans votre camp celui qui depuis trente ans détruit la France . C'est le bon moment, on reparle de Mittérand ...vous avez la nostalgie non ??


Et puis mettez un peu de Jospin, de Chirac, de VGE et j'en passe ...tous dans le même panier...jettez le tout à l'eau et allez faire un tour sur la lune ! En attendant le Père Noël ou quelqu'un
de sa famille qui vienne vous réveiller


Allez à un de ces jours, quand vous aurez le cran de vous montrer !  



Domenico 14/05/2011 21:43



Oui, M. Neri, vous avez raison. Vous êtes dans le camp du Bien, du Vrai, de la Lucidité.Il ne s'agit pas d'une interprétation, d'une vision du monde, partiale, partielle, subjective ; il s'agit
d'une pénétration supérieure de l'esprit. Hors de votre vision, seuls règnent l'erreur, la bien-pensance, l'extrémisme et le faux. Il ne me reste donc qu'à me rallier à votre camp. Car je ne peux
supporter d'être plus longtemps dans le camp de l'erreur.



Francis NERI 03/05/2011 21:55



Moi ce qui m'intrigue, c'est le tri, la lecture binaire qui s'opère lorsqu'on se dit défenseur de la
civilisation contre la barbarie et qu'on agite les grands mots, alors que hélas ! la réalité n'est jamais noire ni blanche, mais faite de subtilités dont l'examen est parfois long et
fastidieux.


Amicalement,


 


D.


 


Mon pauvre ami ...si vous croyez que vos élucubrartions interessent qui que ce soit ... choisissez votre camp, voilà ce qui est demandé maintenant et vous aurez beau citer ce crétin de Sartre et
quelques autres autres fanatiques de l'extréme droite/gauche  (tous dans le même panier mon vieux et vous avec).


Si vous ne voyez pas justement qu'il s'agit à présent d'un affrontement binaire entre ceux qui possédent et veulent encore posséder le plus lontemps possible - en se faisant aider de ces "crétins
" d'islamistes - et ceux qui veulent prendre leurs place, à commencer par vous nous ne pouvons rien pour vous.  


Les gens comme vous qui "font des phrases", perdent leur énergie en essayant d'exciter des veaux-chomeurs devant leurs télés, qui consomment le contenu de leurs Caddies payé avec notre sueur et
celle des esclaves du tiers monde qui les ont fabriqués.


Allez bonne continuation sur un autre site...sur celui ci vous n'avez aucune chance !


 


Francis NERI


RR Alsace    



Nancy VERDIER 30/04/2011 14:41



J'arrive un peu tard dans la discussion, très animée au sujet de nation.be. Oui, il existe des mouvements pro-nazis en Belgique et en Flandres, et un francophone (Français ou belge) doit faire
attention à ses abattis. Mais tout de même, ils sont vraiment stupides ces Néo-nazis et pas si forts que cela, parce que la Belgique actuellement est envahie de Maghrebins et Bruxelles est en
passe de devenir une Capitale musulmane au coeur de l'Europe. Qu'ils soient anti-juifs ou anti-sionistes, ou Moulins à Vent, qu'importe, car ils sont rattrapés par une REALITE :
ils vivent dans un pays en voie de disparition (ils n'arrivent pas à former un gouvernement bilingue), un pays en voie d'islamisation et sans doute demain de "palestinisation".
 Donc, leur combat contre des hypothétiques juifs ou sionistes est bien vain. Ils feraient mieux de balayer devant leur porte et de vérifier que leur pays va encore pouvoir exister d'ici une
une ou deux décennies. Belges, nigauds et manipulés.....



D. 30/04/2011 11:47



M. Brazon, vous ne me répondez pas?



Gérard Brazon 30/04/2011 13:17



Oups qui vous êtes? Utilisez le même pseudo si vous voulez que je sache qui vous êtes. Je ne vais pas perdre mon temps à vérifier votre adresse mail ou IP.



Domenico 29/04/2011 20:34



PS - Entendez-moi bien : il ne s'agit pas du "sanglot de l'homme blanc" ou de proclamer la "tyrannie de la repentance" dont nous parle Bruckner. Je sais fort bien que l'Europe n'a aucunement le
monopole de l'abjection. Les Arabes aussi ont esclavagisé et déporté des Noirs ; et cela existait en Mésopotamie, en Egypte aussi bien qu'en Grèce ou à Rome, ou encore chez certains grands
peuples amérindiens. La torture existe sur tous les continents et avec des méthodes d'une inventivité aussi prodigieuse qu'elle est effroyable. Le génocide arménien n'a pas été commis par des
Européens, mais par les Ottomans. Et on pourrait dérouler encore...


Moi ce qui m'intrigue, c'est le tri, la lecture binaire qui s'opère lorsqu'on se dit défenseur de la civilisation contre la barbarie et qu'on agite les grands mots, alors que hélas ! la réalité
n'est jamais noire ni blanche, mais faite de subtilités dont l'examen est parfois long et fastidieux.


Amicalement,


 


D.



Gérard Brazon 30/04/2011 12:07



" la réalité n'est jamais noire ni blanche" vous avez tout à fait raison. Remarquez tout de même que ce n'est
pas l'avis de SOS Racisme et du MRAP. 


Vu la vidéo sur la civilisation Nubie. Instructive. Heureusement que des américains blancs, dont une femme
 l'ont découverte. Sinon, les soudanais vivant à côté ne l'auraient jamais découverte. (sourire) Bien à vous.


http://www.wideo.fr/video/iLyROoaftn38.html



Domenico 29/04/2011 20:26



M. Brazon, merci pour votre réponse. Je ne suis pas surpris que vous ne voyiez dans ce que je vous envoie que le "racisme anti-Blanc". En fait si je vous soumettais cet article listant les
abominations commises par la civilisation européenne, c'est parce que j'avais à l'esprit une question. L'on peut, comme vous le faites, défendre la civilisation contre la barbarie et le fanatisme
religieux (en l'occurrence, selon vous, l'islam), ce en quoi vous êtes indiscutablement un laïc. Mais ma question est plutôt la suivante : se dire fier d'être Français ou Européen doit-il
conduire à accepter que ce qu'on veut bien voir de l'histoire européenne? Par ailleurs, moi ce qui m'intrigue c'est encore cette distinction entre civilisation et barbarie, alors que tout indique
que la barbarie a été longtemps au coeur même de la civilisation européenne : massacres massifs de femmes au Moyen-Age sous prétexte de sorcellerie, génocide amérindien, déportations et massacres
des Noirs africains, colonialisme, théorisation du concept de race et hiérarchisation de celles-ci, génocide herero, massacres de Juifs à répétition... jusqu'à aboutir à Auschwitz. Il me semble
important de s'interroger sur le pourquoi l'Europe a de façon aussi systématique et dans des proportions sans égal (sauf à considérer les massacres des Mongols en Chine) apporté la destruction et
la mort partout...


Comprenez bien qu'il ne s'agit pas de mépriser l'Europe, l'Occident ou "le Blanc". Je suis blanc et n'ai aucune haine de qui je suis. Mais je suis très intrigué quand je vois dénoncer une
"barbarie" (l'islam) forcément extérieure à la civilisation occidentale, sur l'incapacité à ouvrir les yeux sur la barbarie inhérente à une civilisation qui a pu laisser conduire des millions
d'êtres humains à la mort. L'intérêt de l'article, que vous n'avez peut-être pas lu jusqu'au bout, était de rendre compte d'un livre. Un livre réalisé par une chercheuse, non sur la base
d'élucubrations, mais de faits. Elle amène la question : et si le nazisme n'était pas, au fond, une telle exception, mais l'aboutissement sur le sol européen d'une pensée et de pratiques déjà
exportées en Amérique et en Afrique?


Je vous formule ces questions, croyez-le bien, sans animosité, sans bellicosité à votre endroit. Je suis curieux de comprendre. Seulement curieux.


Je ne prétends pas non plus que l'Occident serait le Mal absolu et qu'il y aurait où que ce soit ailleurs le Bien absolu. C'est un fantasme.


Voilà. Je vous renvoie donc mes questions... et vous remercie par avance de bien vouloir m'apporter votre éclairage.


PS - Oh, par ailleurs, je crois que vous faites erreur au sujet de l'Afrique.Voyez ce documentaire de France Télévisions qui atteste de la présence d'une civilisation très évoluée avant même
l'Egypte... sur le sol africain : http://www.wideo.fr/video/iLyROoaftn38.html


Je pense que, comme moi, vous ne savez rien de ce continent. Nous sommes, en vérité, assez peu informés des cultures et de l'histoire des autres civilisations à l'Education nationale ou à la
télévision. Des brillantes civilisations inca, maya, aztèque, toltèque, hopi, navajo, dogon, coréenne, moghole, aborigènes, chinoise, japonaise, et tant et plus... nous ne savons RIEN. Cette
absence de curiosité pour l'étranger me semble d'ailleurs constitutive de notre culture. C'est aussi pour ça que maints amis étrangers m'ont dit regretter l'arrogance et l'absence de curiosité
des Français pour l'Autre. C'était déjà le propos de Sartre dans ses Réflexions sur la questin juive en 1947 ; on en est encore au même stade 65 ans plus tard. Comme s'il ne fallait pas examiner
les valeurs et apports des autres civilisations à l'humanité, comme si connaître la seule histoire européenne devait nous suffire et apporter toutes les réponses...



Gérard Brazon 30/04/2011 13:00



S’il y a une chose avec lequel je suis tout à fait d'accord, c'est le fait que l'on ne sait RIEN. Et comment pourrions-nous savoir. La connaissance
pouvait être accumulée dans une seule vie et un seul cerveau humain au moyen-âge. Aujourd'hui, nous savons appréhender qu’au fond, on ne sait rien ou pas grand-chose de cette planète.
Aujourd'hui, certains savent que nous ignorons tout de l'histoire de l'humanité depuis ces débuts. Il ne reste pas grand chose des civilisations précédentes. Quelques traces majestueuses en
Egypte bien sûr mais des hommes, de leur vie, de leur pensés: Si peu. Plus loin, encore moins de choses et particulièrement en ce continent si proche de nous qu’est l’Afrique. Pour autant, il
reste toujours des bribes, des traces, des toutes petites choses d'une civilisation même si elle n'a pas été grande. On n'a des traces des empires africains sur la côte atlantique, de certains
rois africains aussi. Aucune de leurs sciences humaines, de leurs avancées technologiques. Nous ignorons tout ou savons si peu de leur mode de vie et de leur fonctionnement  de société.
L'esclavage y avait une place prédominante et la hiérarchie était puissante et sans appel. Alors oui, nous savons peu de chose de ces civilisations qui n'avaient pas l'écrit comme base
d’échange. C’est pourquoi je conteste le fait de considérer les cultures et les arts comme tous égaux entre eux. Pour moi le talent d’un griot aussi grand soit-il ne peut-être égal à celui
d’un Victor Hugo. Le reste allant de soi : la musique, la peinture, etc.


A contrario, l'Europe avec la Chine sans doute, est le seul continent qui a écrit son Histoire. Ses règles, sa vie quotidienne, qui a décrit sa
monstruosité comme son génie. Ses bûchers, son code noir, son esclavage, ses méthodes de domination, ses horreurs, ses assassinats, ses guerres, ses massacres et sa créativité, son talent, sa
peinture, sa sculpture, ses inventions technologiques, sa science des médicaments, son envol dans les airs, sous l'eau, sur l'eau. Nous savons quasiment tout sur ce continent. C'est sa force
et... sa faiblesse. Même la chine n'a pas été aussi loin dans le détail de ses modes de vie. Pourtant, elle avait commencé la conquête de l'Afrique mais un Empereur jaloux fit détruire la flotte
chinoise et enferma la Chine dans ses frontières. La face du monde aurait pu être différente. Sans doute plus bridée.


Nous avons des traces de ces conquêtes grâce à l'écriture. Il n'existe rien de ces cultures « extraordinaires noires africaines » parce
qu'il n'y avait pas d'écriture? Impossible, car rien ne peut se faire sans inscrire, noter, compter, mettre à l'abri des découvertes, des sciences. Vous le savez bien également. La tradition
orale? Pourquoi pas! Mais alors, pourquoi n'est-elle pas remontée jusqu'à nous? Pourquoi les plans de ces bateaux, de ces machines africaines servant à la conquête, ont été oubliés. 


Il y a peu, des américains et européens se sont penchés sur le: comment les égyptiens ont-ils pu aller rencontrer la reine de Saba. Des écrits
existaient sur ce voyage mais il n’y avait rien qui expliquait comment. Dans les musées, ils découvrirent des plans de bateaux. Au hasard, par petites touches, se basant sur des bateaux encore
existant dans la région, ils reconstruisirent un bateau plus grand qui pouvait aller sur la  mer rouge. Mais ils sont partis de traces écrites, de plans et surtout d'une tradition orale.
Ors, il n' ya rien dans le monde qui parle de Noirs africains débarquant d'immenses bateaux en Amérique et en Chine. Pourtant, aujourd'hui on sait que les Norvégiens ont débarqués avant
Christophe Colomb en Amérique. Ils y ont laissé quelques miettes qui le prouvent.


Pour conclure, oui nous ne savons rien mais faut-il donc cesser de parler parce que nous avons été les seuls à dire nos monstruosités très
clairement et donner raison "quelque part" à la fable de la Fontaine que je paraphrase : Suivant que vous ayez dit ou non, les jugements de cours vous rendront innocent ou coupable.
N’avoir jamais rien dit ni même « avoué » ne vous rend pas innocent pour autant. C’est ce que pense de l’islam, de sa soif de conquête et des ses quinze siècle d’esclavagisme qui dure
encore aujourd’hui dans le silence de leurs télévision japonaise ou européennes, dans leurs journaux mis en page sur des machines occidentales ou asiatiques. C’est le silence qui ne les rend pas
innocent.


 C'est vrai que l'Europe n'a pas à se glorifier mais ce monde d'aujourd'hui. Mais c'est le sien. Avec
le bon, le bien et le mal, c'est le sien. On peut le regretter mais c'est ainsi.


Bien à vous.


 



roy 28/04/2011 23:29



Je suis depuis pas mal de temps les articles du blog de Gérard et mis à part qu'il ait une ferveur particulière pour son pays qu'il voit comme nous tous sombrer petit à petit, je ne l'ai pas
perçu comme étant un fachiste. Je n'ai pas vu de commentaires anti juifs ni anti sionistes. Alors laissons les gauchos se satisfairent de leurs propos médisants car ils ne savent faire que cela.



Bonapartine 28/04/2011 22:22



Bonsoir Sylvain,


Alors, dans ce cas, il faut demander à Gérard, pourquoi il a mis en ligne un texte et des photos de ce site. Je pense que lui seul pourra répondre. Bonapartine.



Gérard Brazon 30/04/2011 17:33



Je viens de le faire. Toutefois, si l'on ne peut plus prendre une photos pour ce qu'elle est, et uniquement ce qu'elle est, une représentation d'un moment, alors là aussi il y a risque de
censure. Car il y a bien des photos qui ont été prises par des gens peu recommandable qui circulent. Le savons-nous d'ailleurs. Bien à toi Bonapartine. 



Sylvain Manoli 28/04/2011 22:04



@ Bonapartine


bonsoir, j'ai suivi les liens que ce monsieur "ronaldo" met dans ses messages (un peu brouillons, il faut l'avouer).


Ils mènent bien jusqu'à un groupuscule belge appelé "nation" . Force est de reconnaitre que notre hôte, Gérard Brazon, a mis en ligne des photos et un discours tirés de ce site.


Alors, même s'il faut prendre avec des pincettes ce qu'écrit cet olibrius je me demande pourquoi Gérard, qui d'ordinaire est très circonspect a publié ce message qui, en plus, ne correspond pas à
la teneur du blog et est largement incompréhensible.


A moins que Gérard ne soit Belge ? (sourirs)



Gérard Brazon 30/04/2011 17:30



Non je vous rassure. je ne suis pas allez plus loin que l'affiche parlant des cloches qui nous gouvernent. C'est tout bête. Et comme je présente toujours les source, il m'a semblé par respect de
dire d'où venait ces photos. Mais les chiens de garde de la bien pensance veille. (sourire). Je désapprouve tout à fait tout ce qui fait allégeance ou représente, de près ou de loin, une
admiration pour cette idéologie meurtrière qu'est le nazisme. Au même titre qu'une autre jamais dénoncée par "Ronaldo" le communisme. Il faut croire que les morts pour lui n'ont pas les même
valeurs.


Je vous le dis tout net et très clairement, je me suis laiisé emporté par cette affiche que j'ai trouvé drôle sans me préoccuper de savoir d'où elle venait. Bien à vous.



Bonapartine 28/04/2011 21:11



Bonsoir,


Je découvre seulement maintenant l'expression de Ronaldo.


On peut tout penser d'un blog, quel qu'il soit mais très honnêtement, je ne peux pas laisser dire que ce blog laisserait la porte ouverte aux néonazis ou serait l'antichambre de "la droite
nationaliste qui voudrait bouter hors de la planète tous les Juifs de la Terre".


Je crois qu'il faut prendre soin de vérifier ses sources avant de lancer des accusations aussi graves ! Donc, j'invite Monsieur Ronaldo à reprendre tous les articles du blog rédigés par Monsieur
Brazon et il verra qu'il n'y a ni l'expression de la moindre trace de néonazisme ni d'antisémitisme ni d'antisionisme de sa part.


J'ajoute que ce genre d'accusations est par ailleurs une insulte également portée à ceux qui s'expriment souvent avec sincérité, me semble-t-il, sur ce blog, que l'on partage ou pas leur point de
vue, et qui ne méritent, à mon avis, pas de se voir indirectement reprocher de participer à un blog "néonazi, antisémite, antisioniste .....".


Bonapartine



Domenico 28/04/2011 18:08



Bonjour M. Brazon. Je suis tombé sur cet article aujourd'hui. Je vous le communique, car j'aimerais que vous me disiez ce qu'ils vous inspirent.


http://www.africamaat.com/La-Ferocite-Blanche


Bien à vous,


D.



Gérard Brazon 28/04/2011 18:28



Plutôt étonnant. En France on culpabilise les français de souche si possible et en Afrique, on accuse le blanc d'être
un attardé. Le noir étant celui qui a tout découvert y compris l'Amérique. Je ne sais pas si c'est de la provoc ou de la stupidité. Je remarque que pour des hommes noir aussi avancés dans les
découvertes, les sciences, les voyages, il n'y a guère de traces visibles en Afrique ni même en Chine ou ils seraient allés sur de grand bateaux dont l'Afrique n'a gardé aucune trace. Hormis les
Pyramides bien sûr dont les effigies représentent des hommes noirs mêmes si... cela ne saute pas aux yeux tout de suite.  Je ne sais pas les raison ni ne connais le but de ce blog. Je vais
l'étudier de plus prés car en terme de racisme anti blanc, il vaut son poids de patates douces. En attendant, voici un extrait "éclairant":


Il y a beaucoup « d’Histoires de dingue ». L’Afrique passe pour un continent
frustre, un continent qui n’aurait rien apporté à la civilisation universelle. Pourtant, elle est justement le continent qui a apporté tous les éléments de la civilisation. Citons par exemple la
civilisation noire de l’Égypte Antique ( les égyptiens anciens disaient que les libyens blancs marchaient à quatre pattes comme des animaux ; Hérodote, le fameux père de l’Histoire, disait
que ceux qui ont les yeux très bleus mangeaient leurs poux. Il disait aussi que les Égyptiens anciens avaient la peau noire et les cheveux crépus et qu’ils avaient civilisé les Blancs ; voir
nos articles sur le site) ou rappelons aux lecteurs qu’en l’an 1000, des Africains naviguaient jusqu’en Chine ; mais aussi, il y a très longtemps, plusieurs dizaines de milliers d’années, ce
sont des Africains noirs qui découvraient « l’Amérique », pour une raison bien simple : les hommes, qui ont été exhumés en Amérique du sud, sont plus anciens que les plus anciens
Blancs apparus sur terre (voir nos articles sur africamaat). En effet, à ces époques reculées, seuls des Noirs colonisaient la terre. Le racisme n’existait pas car il fut inventé par des Blancs
(la notion de race).(...)


Lire reste sur le blog cité!



ronaldo 28/04/2011 15:59



Merci pour cet espace de "liberté d'expression", je reconnais votre courage politique et je vous soumets ce nouvel article tiré de la lecture d'un site Belge.


Il revient sur ce groupuscule, Nation, dont vous faisiez la publicité ce matin, non pas pour le dénoncer mais pour la saluer.


Carte d’identité du mouvement Nation


Pour mieux « faire connaissance » avec ce groupuscule de la droite nationaliste extrémiste, voici les informations essentielles le concernant.
Voici sa « carte d’identité » :


Date de création :
11 septembre 1999.


Lieu de création :
Bruxelles, à l’occasion des « Etats généraux du nationalisme ».


Type de mouvement :
groupe d’action politique à vocation électoraliste (ne se présenta toutefois pas aux dernières élections communales et provinciales).


Ligne idéologique :
le nationalisme-révolutionnaire.


Sigle : la croix celtique (emblème païen repris par les néonazis)


Statut légal : ASBL (« Moniteur belge », 2000-01-06, n° 000 114).


Implantation géographique :
Bruxelles (siège du parti), Charleroi, Mouscron, Colfontaine (Mons) et Herstal (Liège).


Dirigeants principaux :
les trois secrétaire nationaux de ce mouvement sont Hervé Van Laethem (ex-chef du groupe néonazi l’Assaut), Michel Dumoulin (ancien assistant parlementaire de la présidente-fondatrice du
FNB) et Grégory Bourguignon (ex-responsable d’AGIR, de FNB, de REF puis du Front national à Mouscron). Micheline Gils (ex-FN) est la trésorière, la cofondatrice de Nation et la chef de sa section
ixelloise. Antonio Ferrera est l’éditeur responsable de son mensuel, « Nation-Info ». Le responsable liégeois est J.L Polis.









Logo de Nation, au couleur de l’anarchie






Organes de presse :
« Nation-Info », officiellement mensuel, il sort environ tous les deux mois. Rédacteur en chef : Michel Dumoulin. Plusieurs sections locales réalisent leurs propres
journaux sous forme de tract artisanaux d’une page recto-verso : « Racines & Nation » (à Ixelles), « Le Parvis » (à Saint-Gilles) et « Le Corbeau » (à
Herstal). « Devenir », trimestriel théorique « nationaliste-révolutionnaire » (sic), est réalisé par le noyau de base de Nation. Il a été fondé par le dirigeant principal de
ce mouvement, Hervé Van Laethem. Son titre est identique à celui choisi, durant la Guerre 39-45, par la division française de la SS.


Organisations internes :
Les moins vieux de ce mouvement se réunissent au sein de Jeune Nation. Une « cellule féminine » existe aussi depuis septembre 2000. En plus, Nation a mis en place plusieurs groupes
d’action thématique comme Résistance verte (qui défend une écologie politique nationaliste), Révolte sociale (pour infiltrer les luttes sociales), le comité Nationalistes contre l’OTAN (dont les
actions principales servent à défendre l’ancien dictateur serbe) et le Comité pour l’expulsion des faux réfugiés. Plusieurs cadres de Nation, dont Hervé Van Laethem, militent encore dans Intifada
européenne, un groupuscule antisémite de lutte contre l’antisionisme. Le nom de celui-ci apparaît dans les statuts fondateurs de Nation.









La croix celtique, symbole de Nation et du mouvement néonazi international.






Le Centre de formation nationaliste « Jacques Borsu » organise des sessions de formation pour les cadres de Nation (Jacques Borsu est le nom du
dirigeant du Parti européen, actif à Bruxelles dans les années quatre-vingt et connu pour sa nostalgie du régime hitlérien ainsi que sa conversion au négationnisme). Partageant le même objectif,
citons aussi le Centre nationaliste d’études politiques (CNEP). Certains documents émanant de Nation sont encore signés par un « Comité pour la liberté d’expression ». Certes nombreux
sur le papier, la plupart de ces pseudopodes de Nation sont animés par les mêmes personnes. Ils servent à structurer le mouvement et à donner l’impression d’une importance disproportionnée par
rapport à la réalité.


Contacts belges :
Nation bénéficie de sympathisants actifs au sein des divers autres partis antidémocratiques (FN, FNB et Bloc wallon). Dernièrement, il organisait une conférence conjointement avec la section
belge de Synergies européennes et l’association des Amis de la Renaissance européenne (deux scissions ultradroitistes du Groupement de recherche et d’études pour la Civilisation européenne,
Nouvelle droite).









Le nazi belge Léon Degrelle fut une référence politique pour plusieurs responsables de Nation.

&nbs








Gérard Brazon 28/04/2011 18:07



Vous avez la possibilité d'écrire un article comme tous ceux qui qui souhaitent le faire. Votre couleur politique est ce qu'elle est. Il faudrait simplement que vous soyez plus constructif plutôt
que d'être dans la dénonciation permanente. Je vous ai répondu et vous poursuivez dans votre délire. Cela devient ridicule... 



ronaldo 28/04/2011 15:20



Puisqu'on me donne la parole et bien je la prends...


Regardez ce que l'on trouve lorsqu'on cherche a savoir qui sont les militants du groupuscule "nation.br" dont vous vantez les actions M/ Brazon.


Nul doute que les activités de ces charmants jeunes hommes plairont a vos lecteurs :


"En Belgique, le mouvement Nation dénonce dans sa propagande l’intégrisme islamiste. Mais, récemment le chef de ce
groupuscule d’extrême droite partait soutenir le régime irakien, avec un parti radical musulman actif au sein de l’immigration. Soutenu en France par les intégristes du Hezbollah, les
revendications de ce parti sont proches de celles de la Ligue arabe européenne d’Abou Jahjah.


http://www.resistances.be/nation04.html


 






ronaldo 28/04/2011 15:08



Expliquez au moins que cet article répondait a un de vos billets soutenant l'action d'un groupuscule belge appelé "Nation"


Ce lundi
de Pâques, des militants du mouvement NATION de Charleroi ont placé une affiche sur la place Charles II. Elle a été fixée sur les grilles de la maison communale de
Charleroi. Sur cette affiche on peut lire  » Bonne fête aux cloches qui dirigent cette ville ». C’est une réaction à l’interdiction qui a été faite à NATION de manifester
le 1er Mai. D’autres actions sont prévues tout le long de la semaine et le week-end. Le Secrétariat National félicite la section de Charleroi pour son
action.



Démocratie pour tous !


Source: Nation