Lapidation en Irak (2) - Doaa Khalil Asswad, symbole du crime d'honneur

Publié le 18 Février 2013

 

Du'a_Khalil_AswadDoaa Khalil Asswad, née en 1990 en Irak était une jeune fille Kurde, de religion Yezidis.

17 ans, ses frères et sa famille commence à la soupçonner d’aimer un musulman, accusation ne tenant d’ailleurs sur aucune preuve valable.

Se sentant en danger de mort, elle fuit chez un cheik musulman qui l’abrite provisoirement.

La famille de Doaa la supplie de revenir chez eux, lui promettant qu’ils lui ont pardonné son « crime ».
Elle finit par se laisser convaincre, mais sur le chemin du retour, 1000 hommes – dont beaucoup de sa famille – l’attendent en embuscade, dans les rues de Mossoul …

Doaa, la lapidation  

Elle s’aperçoit de la trahison, mais trop tard, submergée par une foule vociférante et hurlante.
Se sentant perdue, elle appelle désespérément à l’aide (on peu distinguer ses cris désespérés sur les vidéos).
La police locale arrive et … laisse faire, ou même selon certaine sources, encourage et participe !
La pauvre fille se débat désespérément, mais à un contre mille …
On lui arrache sa jupe, pour signifier le déshonneur, puis commence la lapidation …
On lui lance des pierres aiguës au visage et sur tout le corps …
Désespérément, elle hurle, pleure et appelle un secours qui ne vient pas …
Le visage ensanglanté, elle tente de se relever, mais un croc en jambe l’étale de tout son long sur la chaussée, et des hommes hurlants et vociférants se jettent sur elles et la rouent de coup, à grand coups de pieds dans les côtes et l’estomac …
Meurtrie, le visage déchiré et écrasé, aveuglée par le sang, elle ne peut se relever, et elle agonise pendant une demi-heure, gisant sur le pavé.
Finalement, son oncle (source à vérifier) lâche sur sa tête un bloc de béton.
Le crâne ouvert, elle a enfin fini de souffrir …
Mais les monstres hurlants ne s’arrêtent pas, et lui lancent de grosses pierres sur son corps encore tout chaud, piétinent son sang, lui brisant les côtes et le bassin.
L’armée israélienne arrive ensuite sur les lieux, évacuent les lieux et interdisent formellement l’accès au lieu du crime (même à la presse).
Le pauvre corps sans vie gisant dans une mare de sang est finalement emporté, puis glissé dans un sac plastique …

Les vidéos et photos du meurtre de Doaa ont d’abord fait grand bruit sur le Web et dans le monde, mais ces vidéos sont en voie de disparition, traquée par la plupart des sites qui cherchent à les éradiquer du Net. Malgré tout, nous avons pu en retrouver trois. Téléchargez-les vite avant qu’elles ne disparaissent à leur tour !

Nous avons rassemblé exprès pour vous tous les médias, photos et vidéos dans un fichier zip, que vous pouvez télécharger ici :

Téléchargez le sur Megauplaod (recommandé) :

http://www.megaupload.com/?d=NKLHFRL9

Ou si vous avez des problèmes sur SendSpace (moins rapide et avec beaucoup de pub)

http://www.sendspace.com/file/hxyyc3

J’espère que ces médias vous feront réfléchir …

Vidéos et photos …

Attention, âmes sensibles s’abstenir.
1° partie, tumulte dans la foule et hurlements à la fin


Deuxième partie …

Suite et fin (3° partie)


 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

philo 18/02/2013 18:06


Voila ce que l'on obtient si l'on veut télécharger cette vidéo. Certainement censurée.





 

philo 18/02/2013 17:59


Impossible de telecharger ces vidéos

aziliz 18/02/2013 17:07


Non adepte de l'horreur j'ai toutefois tenté de voir les deux videos.


Impossible. Toutefois, sns cautionner nullement ces pratqiues barbares, puis-je informer vo lecteurs que cet évènement a eu lieu en 2007. Quelques videos sont disponibles sur Dalilymotion faisant
référence à cet assassinat.

karol 18/02/2013 14:57

Il estnoté qu'une fois la tragédie terminée l'armée ISRAELIENNE est arrivée. Fâcheuse coquille !!!!!!!!