Laurent Gbagbo face à lui-même par Yves Thréard

Publié le 23 Décembre 2010

Ou la Côte d'Ivoire bascule dans la guerre civile, ou bien le président battu se résout à laisser le pouvoir à son vainqueur. Le statu quo ne peut se prolonger. Le dénouement dépend de l'attitude de trois acteurs.

De Laurent Gbagbo d'abord. Défait par l'élection, cerné par la communauté internationale, c'est aujourd'hui un homme seul, traqué. Avec son clan. Lequel a sur lui une influence néfaste. Son épouse Simone, fervente évangéliste, est sans doute la plus obstinée pour conserver, coûte que coûte, le pouvoir. Elle commande ministres et milices. Dans un autre contexte, la dérive du couple Gbagbo fait penser à celle des Ceausescu au soir de leur règne. Sa fin sera-t-elle aussi tragique ? Laurent Gbagbo peut compter sur le soutien de l'armée, qu'il prend soin de payer rubis sur l'ongle, pour ouvrir le feu. Mais combien de temps ? Déjà, la gendarmerie lui tourne le dos. Pour Laurent Gbagbo, l'option de la guerre civile serait en tout point suicidaire. Il en a conscience. Pas son entourage. Malheureusement...

 

          

         Pour ma part et de mon humble avis de bloggeur même si je ne connais pas la Côte d'Ivoire j'ai comme un sentiment. Celui d'être manipulé par des médias français. Celui de l'être par la "communauté internationale" qui n'a jamais été élu, par l'ONU et singulièrement la commission des droits de l'homme (petit h) présidait par la Lybie (Sans honte aucune) dont on sait son attachement aux droits de l'Homme (avec grand H). La même Commission qui souhaite instaurer un délit de blasphème! Bref des Organismes qui ne sont élus par personne surtout pas les peuples mais cooptés par des gouvernements, des amis d'amis. Que dire de la "commission de Bruxelles" dont on a vu il y a quelques années comment elle régla le petit "soucis" démocratique des Serbes et de sa province le Kosovo en bombardant des civils par OTAN interposée et en retirant le berceau de la Serbie aux peuple Serbe.

 

     Mon sentiment, si ce n'est malaise, me dit qu'il y a anguille sous roche, magouilles dans les urnes. Monsieur Ouattara est musulman c'est un fait. Laurent Gbagbo est chrétien, sa femme est protestante. Je reste persuadé, à tort peut-être, que ceci explique pourrait bien expliquer celà.

         Pourquoi dans les quartiers de Monsieur Ouattara, y avait-il plus d'électeurs que d'habitants? Serait-ce encore cette volonté de faire une place à l'islam comme l'explique si bie, Eurabia? C'est, à mon avis, une évidence.

             Que dire de ces silences de la France concernant d'autres élections comme celles du Gabon par exemple! Sans doute parce que le fils d'Omar Bongo (Chrétien converti à l'islam)satisfaisait bien la communauté internationale!

          Que dire de Robert Mugabé dont la communauté se fiche bien aujourd'hui et qui affame son pays! Que dire d'Omar du Soudan et de son Darfour avec les 200 000 milles morts à la clef.  

        Que dire d'autres dictateurs qui sont dans le sens du vent financier.

        Alors Gbagbo a tort ?  Il a perdu les élections? Je n'en sais foutre rien comme la majorité des français et des peuples d'Europe ou d'ailleurs et sans doute devrais-je me taire mais... je sens comme un parfum nauséabond comme disent les gaucho-socialo-bobos. Tout cela pue très fort en Côte d'Ivoire et je ne suis pas sûr que la puanteur vienne de chez Gbagbo.

      Dommage pour moi, c'est tellement mieux de ne pas avoir à réfléchir messieur les collabos-bobos et ne pas vouloir comprendre comme beaucoup de ces bénis-oui-oui de France et d'ailleurs. Les mêmes qui me signifient que mon schéma de compréhension est limité par ma vision négative de l'islam. Sans doute qu'il y a un peu de vrai. J'en suis bien conscient.

Gérard Brazon

 

 

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Francis CLAUDE 24/12/2010 06:58



bonjour,


je me eprmet de donner mon avis sur la situation en cote d'ivoire vu de mon petit cerveau d'ancien d'afrique (45 ans passés en ex AFN AEF et AOF les anciens comprendrons)


il ce passe a ce jour une situaion tout a fait normale pour l'afrique. J'ai le pouvoir et je le garde si je peux je le cederais a mon fils ou au pire a quelqu'un de ma tribue (nous en avons des
exemples concrets)Gbagbo qui avec ses épouses car polygame bien entendu est un cran au dessus non seulement il a pillé pendant 10 ans ce beau pays et laisser le décridibilliser par les
exactions de ces "milices" souvenez vous des bonbardements sur le camp Français des saccages de l'ecole Française des bastonnage de nos conpatriotes du viol de leurs femmes de leurs filles lors
de sa prise de pouvoir illégal. Il n'aura si nos soldats et ceux de l'onu quittent le territoire aucun scrupule a massacré les populations civiles lorsque vous savez que ses milices sont dirigées
par un fou drogué sanguinaire Blé Goudé attendons nous au pire.un petit mot sur les soldats onusiens ; savez vous que le gros des troupes est conposé de resortissants de pays africains et qu'ils
ne sont la que pour la grosse prime a l'engagement et le bon salaire qu'ils touchent chaque mois, ce battre pour un idéal n'est pas trop leur truc...!viols pillages sont souvent a leurs compte.


pour le président "legalement recconu" par la communauté internationale, G.Brazon touche du doigt le probléme... avez vous vu le président Hussein OBAMA comme il c'est précipité pour soutenir son
election? normal entre musulmans...


alors cote d'ivoire ou autre pays de notre ex empire colonial vous ne trouverez pas un pays ou les élections ne sont pas truqués les observateurs mis en place ne sont que des bobos triés dociles
et a qui on fait voir ce que l'on veux biens nourris biens logés et bien pourvu de couvertures chauffantes pour les froides nuits africaines.


juste pour en finir aprés 50 ans d(indépendance ou en est l'afrique simon ecore plus dépendante des pays étrangers que du temps de la colonisation et maintenant elle offre son potentiel en
richesses naturelles aux Chinois m ais la est une autre histoire...