Laurent Obertone répond sur le chiffre contesté sur France 2.

Publié le 28 Février 2013

 

Dans l'émission de France 2 diffusé ce 21 février dernier, "Des Paroles et des Actes", le journaliste Jeff Wittenberg contestait un chiffre de La France Orange Mécanique qui annonçait 200 viols par jour en France (le journaliste en annonçait 26 par jour). Laurent Obertone précise donc ses chiffres, qui sont en réalité de 264 viols toutes les 24 heures : 

 

"À propos des chiffres que j'avance, je tiens à fournir quelques précisions, qui pourront être utiles aux rares journalistes s'obstinant à les nier : 13 000 vols, 2 000 agressions, 200 viols. Toutes les 24 heures. Ces chiffres, admis par Philippe Bilger, Manuel Valls, le commandant de Police Mohamed Douhane ou même Laurent Mucchielli, proviennent des enquêtes de victimisation menées chaque année auprès de 17 000 personnes par l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), publiques, intégralement consultables. "Elles sont beaucoup plus fiables que les chiffres officiels", dixit Emmanuel Valls, qui ne concernent que les plaintes (seule une victime de viol sur dix dépose plainte).

En 2011, la dernière étude dénombre :

-4,1 millions de vols.

-650 000 victimes de « violences physiques hors ménage ».

-77 000 femmes et 19 500 hommes victimes de viols et de tentatives de viols.

-100 000 femmes et 40 000 hommes victimes de « violences sexuelles hors ménage ».

Soit, tous les jours, 11 000 vols, 1780 agressions, 264 viols et tentatives de viols, 383 agressions sexuelles hors ménage. Toutes les 24 heures. Ces chiffres ont légèrement évolué par rapport aux miens, et pour cause : cette dernière étude n'était pas publiée à la parution de mon livre, le 17 janvier dernier. Chiffres et informations complètes sur la méthodologie ici :

 

http://www.inhesj.fr/sites/default/files/files/Mini_synthese_CR.pdf

 

Laurent Obertone

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

FRANHENJAC 01/03/2013 22:28


Encore un " journaleux" ce Jeff Wittenberg !