Le Mélenchon nouveau sent un peu trop la Rose.

Publié le 7 Mars 2011

             Le Mélenchon nouveau est arrivé. Il fût autrefois un socialiste bon teint, bien rose. Il est au "front" pour son parti d'origine! J'en suis convaincu. Pourquoi? Sans doute pour essayer de "récupérer" des voix de communistes trés tentés par le vote Front National.

          Ce n'est pas d'hier d'ailleurs. Je pense très sincèrement que le jeu qui se joue au Front de gauche n'est qu'une digue pour enrayer la fuite des électeurs. Son langage populaire, son discours direct, sa langue sans détour et parfois vipérine devrait lui permettre d'en garder une partie. Mais le Mélenchon nouveau ne pourra jamais faire oublier qu'il fût en son temps un Ministre de sa majesté Lionel Jospin. Un Ministre devenant un fou du Roi est-ce crédible? Au risque de devenir un bouffon...

 

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girl 07/03/2011 13:26



Le bon sens vaincra! Melanchon "mélanche" tout!



LA GAULOISE 07/03/2011 09:28



Ce monsieur n'a t il pas parlé de"  guignalisation "  à propos du dernier sondage? Personne n a eu le bon réflexe de lui dire que si guignalisation il y a , lui meme est un parfait
gnafron.



Gérard Brazon 07/03/2011 11:17



Il a même dit "qu'aucun français ne souhaire mettre un "fasciste" au pouvoir". Ce qui est vrai. C'est pourquoi il ne passera jamais. Le fascisme ne passera pas! Ni le blanc ni le rouge.
Une fois dit cette facilité, qui sait ce qu'est le fascisme? Beaucoup de ces gauchos-bobos l'ignorent. Je leur suggère de lire la vie de Mussolini. Un prof et un militant socialiste à
l'origine... dont le plus grand admirateur en 1923 s'appelait Hitler.