Les Sondages affolent le personnel politique.

Publié le 11 Mars 2011

        Les sondages ! Ils rendent fous. Nous assistons dès leurs publications à des sorties tonitruantes et différentes selon qu’ils sont favorables à l’un, ou à l’autre. Mais pour ceux-ci ?

Pour ceux qui mettent Marine Le Pen au second tour, qui la propulse en première place. Là ce n’est plus possible. Il faut règlementer les sondages, il faut les tempérer, les modérer. Il faut les interdire  tout simplement lorsqu’ils ne conviennent pas aux politiques de droite comme de gauche. Pourquoi ? Tout simplement parce que le peuple pourrait-être influencé parbleu ! Il est étroit d’esprit ce bon peuple ! Il pourrait les croire sur parole ce bon peuple. Il est stupide, irréfléchi ce bon peuple ! Il y a des choses à ne pas lui dire ! C’est comme un enfant. On lui dit que tout va bien, il sourit, un bonbon ! Tout ne va pas trop bien, une claque sur les fesses et au lit ! Non mais...

Ce n’est pas la classe dirigeante, si instruite, si savante, si cultivée qui a su jusque là, se débrouiller entre gens de bonne société, de bonne compagnie qui va s'abaisser à rendre des comptes! Ah, les gueux ! Quelle audace tout de même !  Pour un peu, ils feraient la Révolution ces bougres !

Les sondages !  Ils ne sont pas significatifs, ils sont curieux disent les uns, Ils sont douteux quasi malhonnêtes disent les autres ! Il faut les relativiser disent-ils en cœur !

Ah les braves bêtes ! Ils nous font le coup de l’ignominie ou bien celui du mépris.

Nos socialistes qui se réjouissaient il y a peu, des sondages mettant en tête Dominique Strauss Kahn considèrent que ceux mettant en avant Marine Le Pen ne sont pas révélateurs. Ils n’auraient aucune signification hormis celle de démontrer que la politique de Nicolas Sarkozy stigmatisant l’Islam en serait la grande responsable !  

Les sondages oui ! A condition qu’ils aillent dans le bon sens ! C'est-à-dire, annonçant une victoire de la gauche ! Mieux une défaite en rase campagne de la droite, « cette hyène capitalistique et puante qui s’engraisse sur le dos des travailleurs » ! Une défaite et ce, quelque soit le prétendant.

Quant à la droite, à travers François Fillon, elle prend une posture méprisante en les considérants comme « douteux ». Pathétique ! Parce que se faire prendre en photo avec une gamine de six ans voilée lors de l’inauguration de la mosquée d’Argenteuil n’est pas douteux.

-    Faut-il croire que c’est normal, pour un premier ministre en charge des affaires d’une république laïque, diffuseur de l’égalité de la femme, vectrice des droits de l’Homme avec un grand H de faire allégeance à une religion ?

-     Est-il normal de considérer que c’est la laïcité qui doit s’adapter à l’islam ?

 

Monsieur François Fillon que tout le monde trouve calme, pondéré et pourquoi pas sympathique n’est vraiment pas réaliste de l’état de l’opinion publique, encore moins de l’opinion des gens de droite qui, tout comme moi, ne sont pas des extrémistes à tous crins mais qui s’insurgent de voir ce type de photos, qui s’exaspèrent de voir cette abandon des valeurs de la laïcité ! Non Monsieur Fillon, ce n’est pas la laïcité qui doit s’adapter aux religions, c’est les religions qui doivent s’adapter à la laïcité !

Alors oui, sans doute avez-vous comme excuse une double culture personnelle. La Française et l’Anglo-saxonne par le mariage. Pour autant, c’est en France que vous êtes premier ministre, pas en Ecosse, ni en Irlande, ni au Pays de Galles.

La Laïcité est et sera LE sujet d’importance ! Le débat de l’avenir de la France, le vecteur de demain avec en sous tache, l’islamisation rampante refusée par les français! Ce sera sans doute l’un des principaux enjeux si ce n’est LE principal enjeu des prochaines élections. N’imaginez surtout pas que c’est en faisant des ronds de jambes aux différents Imams des quartiers que vous allez faire gagner les élections qui s’annoncent déjà sous de mauvais hospices pour la droite classique. Ce n’est pas faute d’avoir tiré la manche de mes « amis politiques » en son temps.

Les seconds rangs, de gauche comme de droite n’ont aucun moyen de subsister par eux-mêmes. D’avoir mis la barre à 12,5% pour l’accès au deuxième tour, n’autorise plus aucun parti politique se trouvant dans le champ classique Droite-Gauche à pouvoir émerger. Cette astuce ne fût dénoncée par personne ! C’est cela qui nourrit le discours désastreux UMPS. C’est ces échanges de bons procédés « entres amis » qui flinguent le plus la démocratie. Pas autre chose. Mais les petits partis sont sûrs que le « grand frère » favorisera l’élection de quelques supplétifs.

- Pour le PS, c’est le parti nouveau groupuscule communiste et son Front de gauche,  et les Bobos-écolos-gauchos.

- Pour l’UMP, c’est le Centre ! Une belle girouette de droite classique. Une planche savonneuse ou même le sable n’accroche pas. Mais cette mouvance est si sensible aux postes, qu’il faudra bien la rétribuer si l’UMP ne veut pas se retrouver le bec dans l’eau. Le MPF n’existant plus ! Pourquoi en parler.

Sondage disais-je ! C’est là qu’apparaît l’anachronique FN que l’on croyait mort, presque enterré ! Surgi de nulle part ou presque, le revoilà tel un diablotin sorti de sa boite. En l’occurrence, une diablotine ! Pire encore, il semble que, contrairement à son Satan son père, elle veuille vraiment conquérir le pouvoir ! Diable, diable !  Peu de prise sur elle ! Trop jeune pour avoir fait toutes les guerres ! Pas même Mai 68 ! C’est tout dire. Marine Le Pen est vierge ! Est-ce possible ?  Pourtant, la voilà qui déboule non pas comme une furie mais comme une politique connaissant bien les ficelles et ses dossiers et ayant des sources d’informations nous dit-elle ! Des sources de fonctionnaires qui en auraient un peu marre de la mascarade habituelle des chiffres qui vont bien donnés chaque mois. Diantre ! Si l’administration commence à donner du carburant à l’opposition, ou va-t-on. Surtout que ce n’est pas n’importe quelle opposition. Celle-ci veut en finir avec 35 ans de politiques aussi diverses et variées que contradictoires. Mazette ! C’est qu’elle voudrait en finir avec les privilèges politiques : les postes entre soi, les rentes acquises, les droits acquis, les garanties électives et les retraites qui vont avec, etc. Impossible voyons ! Donnez-lui de la brioche puisqu’il n’y a plus de pain.

Sondage ! Faut-il les interdire ? Les cadrer, le recadrer surtout ? Mais pourquoi, seraient-ils réservés à l’élite se dit le bon peuple ? Le peuple n’est pas sot ! Il relativise ! Il est adulte. Il n’est pas peureux. Il vous regarde vous affoler et rigole, doucement sous cape.

 

Toutes ces postures sont inutiles car au fond, les Français savent bien ce que sont les sondages ! Ils nous diront ce qu’ils en pensent le jour des élections. Les prochaines sont les cantonales. Elles seront un test grandeur nature ! Attendons et l’on verra bien si les Français sont sensibles aux discours d’un Front National défenseur de la Laïcité, pourfendeur des dépenses excessives, grand régulateur d’une immigration débordante, justicier pour la veuve et l’orphelin et grand économiste chargé des comptes de l’état et j’en passe.

Qu’est-ce que disent les Français à la radio, sur internet, dans les journaux des partis politiques classiques? Ils disent que de toutes les façons, après 40 ans de discours sans beaucoup d’effets, ils n’ont plus grand-chose à attendre de ceux qui sont encore entrain de leur expliquer qu’ils sont mineur, stupide, immature, peureux, repliés sur eux-mêmes.  Et surtout ces « élites » continuent d’expliquer qu’une fois qu’ils seront au pouvoir, ils feront encore mieux qu’hier et bien moins que demain. Les Français réalisent enfin, que les promesses n’engagent au fond que ceux qui les écoutent. C’est bien là que le bât  blesse.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girlIls creusent leur tombe 11/03/2011 23:50



L'UMP peut toujours donner des consignes de vote,ce sont les français qui décident!



roy 11/03/2011 17:58



c'est vrai Gérard, mais je remarque qu'un sondage ne donnant pas l'avantage à Marine LePen a calmé tout ce beau monde politique de gauche et de droite. Je suis pourtant extrèmement surpris de la
démarche de l'UMP qui voterait  à gauche  et voir d'extrême gauche olutôt que pour LePen Marine ???



pascal silman 11/03/2011 14:51



bonjour Gérard,


superbe article comme d'habitude , tu as raison a 100%..................


bonne journée


 


Pascal