Le Bloc Identitaire demande la dissolution du Mouvement des Jeunes Socialistes

Publié le 18 Avril 2013

Le Bloc Identitaire demande la dissolution 
du Mouvement des Jeunes Socialistes

Le MJS (Mouvement des Jeunes Socialistes) vient de demander l'interdiction du Bloc Identitaire au motif que certains de ses militants auraient poursuivi «la journaliste Caroline Fourest pendant une journée entière de Paris à Nantes à coups de saluts nazis »

Cette affirmation est clairement diffamatoire(1), comme l'étaient voici quelques jours les propos haineux du député PS du Cher, Yann Galut. Même motif, même punition : le Bloc Identitaire portera plainte prochainement contre le président du MJS, Thierry Marchal-Beck, comme il l'a fait contreYann Galut

Ce dérapage du MJS n'est pas le premier. Ainsi, ce groupuscule(2) traitait-il, il y a quelques mois, Jean-François Copé « d'homophobe ». En 2011, c'était Nicolas Sarkozy qui était présenté sur une affiche faisant un prétendu salut nazi. 

En conséquence, outre sa plainte, le Bloc Identitaire demande la dissolution du MJS pour incitation à la haine nationale et la condamnation de Thierry Marchal-Beck à lire deux ou trois livres avec des images sur la seconde guerre mondiale. Histoire de ne plus confondre les Français de 2013 avec les Allemands de 1941. 

(1) Elle ne reflète d'ailleurs pas les déclarations de la principale interessée, Caroline Fourest, sur son blog. 
(2) Le MJS compte 1 000 contacts de moins sur Facebook que Génération Identitaire. Selon ses propres critères, le MJS est donc un groupuscule. 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

DURADUPIF 18/04/2013 23:42


Sur la photo le mjs aurait pris un coup de "vieux". Un turn over de retard quoi...de Jésus à Baboeuf en passant par Marx et Hegel et en finissant par Lénine et Staline, la socialie en est
toujours au même concept : tout ce qui est à toi est à moi, sauf... nos brosses à dents. Si j'étais eux dans l'espace Schengen je construirais des hautes murailles pour que la socialie ne
s'enfuit pas.