Le chameau de Hollande

Publié le 3 Février 2013

Fêté à juste raison par le peuple malien -libéré du joug des terroristes  grâce à l’armée française- François Hollande s’est vu remettre un jeune chameau en signe de reconnaissance. Ce bruyant présent va devoir se faire une place dans l’univers élyséen et les commentateurs ne vont pas tarir d’interprétations sur ce singulier présent.

 Avec humour le président a déclaré. "Je m'en servirai autant que possible comme moyen de transport».Nul doute que Cécile Duflot applaudira à cet usage écologique du camélidé. Loin des moteurs à explosion ou hybrides, on imagine quel singulier cortège le chef  de l’Etat formerait juché sur le chamelon entouré de son escorte.

Ce serait assurément un joli spectacle mais il est peu probable que François Hollande accepte de troquer son véhicule de fonction pour un animal à quatre pattes.

On pourrait alors songer à remettre cet animal au ministre de l’intérieur ou à celui des Armées pour les assister dans leur délicate mission de maintien de l’ordre.

En 1800, durant la campagne d’Egypte , Napoléon n’a-t-il pas créé un régiment tout entier monté sur dromadaires. .Plus proche de nous le contrôle des frontières avant l’indépendance de Djibouti était assuré par le groupement nomade autonome qui utilisait des dromadaires .En Mauritanie le contrôle des régions les plus reculées est assuré par une formation militaire dotée de dromadaires. Quant à Hosni Moubarak n’oublions pas que, pour sauver son pouvoir chancelant, il lança ses partisans juchés sur des chameaux le 2 février 2011 afin de tenter de contenir les manifestants de la place Tahrir.Mais il est peu probable que le chef de l’Etat envoie des chameaux pour disperser les opposants au mariage pour tous.

Peut-être alors les donateurs ont-ils été sensibles à la signification symbolique de ce présent et ont-ils pensé à l’évangile selon Saint Mathieu« il est plus aisé pour un chameau de passer par le trou d'une aiguille que pour un riche  d'entrer dans le royaume de dieu. »

Ils auraient ainsi entendu soutenir à travers ce chameau l’imposition à 75% et permettre aux riches grâce à la surimposition de rejoindre plus aisément le paradis qu’en se domiciliant à Bruxelles ou à Moscou.

Peut-être ce don doit-il être considéré comme un moyen de lutte contre le chômage. En Italie dans le Molise, région montagneuse du centre-sud, la crise économique se fait durement sentir. C’est pourquoi la région a décidé de débloquer 1.742.000 euros pour lutter contre le chômage des jeunes pour « des parcours expérimentaux d’orientation et de conseil spécialisé finalisés à l’employabilité des jeunes du Molise ». Or, parmi les activités économiques susceptibles d’être subventionnées figure « l’élevage des chameaux et des camélidés » !

Sans doute faudra-t-il élargir ainsi la catégorie des emplois aidés et les animaux du désert contribueront-ils à la nécessaire lutte contre le chômage

A moins qu’en offrant ce chamelon  les Maliens aient pensé au vieux proverbe arabe qui nous rappelle que« la vie est un désert  dont la  femme est le chameau »

Mais ce serait faire injure au quinquennat constitutionnel de le comparer à une traversée de désert et une offense faite aux femmes de les assimiler à des animaux endurants.

Je pense en  définitive que les Maliens ont voulu rappeler qu’exercer le pouvoir en ces temps difficiles exige une résistance à toute épreuve comme celle dont fait preuve le chameau dans les plus terribles tempêtes de sable.

 

Charles Debbasch

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

aupied 04/02/2013 03:43


voilà un moyen de transport qui ne reviens pas cher et ne pollu pas , mais la rapidité et moindre . je suis peut-être naive mais j'ai toujours cru quand afrique cétait des dromadaires et non pas
des chameaux . bonnes vadrouilles monsieur 

Pouf 03/02/2013 21:29


pas malins, les Maliens...ça m'étonnerait qu'un chameau fasse bon ménage avec le Rottweiler...lequel va finir au zoo ???

Danielle 03/02/2013 18:30


La pauvre petite bête a poussé des cris d'effroi en le voyant! Serait-ce un signe?

DURADUPIF 03/02/2013 18:16


Sur le vaisseau du désert pour aller prêcher la bonne parole de la culture pour tous.


Paris vaut bien un chameau. Quant au prix à payer....

aziliz 03/02/2013 12:26


Hollande + chameau = voilà qui va bien ensemble, bien que le terme chameau soit une injure pour cet animal.