Le changement, ce sera pour une autre fois....

Publié le 14 Juillet 2012

Catastrophique et honteuse gauche socialiste !

La gauche touche le fond ! Est ce que les électeurs de Flamby se rappelent qu'ils avaient choisi de donner à la France une majorité qui devait effacer les "injustices" de la période Sarkozy. Rappelez-vous des 17 raisons de voter Hollande données par Sarkofrance, ou le "Hollande vengeant en prime-time nombre de Français face à l'arrogance d'une politique et d'un mode de gouvernance qu'ils subissent depuis trop longtemps" de Seb Musset.
Et puis souvenez-vous de Moi président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire et Moi président de la République, il y aura un code de déontologie pour les ministres, qui ne pourraient pas rentrer dans un conflit d'intérêts.
Quelle plaisanterie ...
On se souvient tous des catastrophiques débuts de Flamby Hollande, entre avions foudroyés, jets privés Tulle-Paris, chaise vide à l'OTAN et signature du Pacte de Stabilité (lire Alors, finalement contents de Hollande-Ayrault ?, un post du 7 Juillet 2012, et La déception Flamby (pour celles et ceux qui y ont cru), un post du 3 juillet 2012)
Mais il y a pire que Air Sarko One devenu Air Flamby, pire que le pavillon de la Lanterne à Versailles utilisé par le président de la République, pire que le restaurant le Laurent. Le pire, c'est l'arrogance du PS.
On a des comportements de népotisme avéré, bien peu digne des idéaux moraux élevés dans lesquels les socialos gauchistes aiment se draper.

Que dire du fait qu'Audrey Pulvar (journaliste), compagne d'Arnaud Montebourg (ministre du redressement productif), trouve un (top) job au sein des Inrockuptibles, un magazine possédé par Matthieu Pigasse, un banquier d'affaires soutien financier du Parti Socialiste ? Que se passera t-il quand Lazard, l'employeur de Pigasse, voudra, de manière parfaitement légitime, conseiller PSA, Sanofi ou toute autre entreprise du CAC 40 ?

Est-il normal que les conjoints de ministres soient recrutés dans les cabinets ministériels ?

On a aussi les affaires du PS, jamais très loin, illustrées par cette honteuse réintégration d'Andrieux au sein du groupe socialiste. Est ce ça, la Normalie ?

On a aussi ce manque d'exemplarité de ces députés qui refusent de suivre la proposition de Charles de Courson (Nouveau Centre) de fiscaliser la part de l’IRFM (indemnité représentative de frais de mandat) non utilisée à des fins professionnelles. Les électeurs de Hollande en sont pour leurs frais. Le problème est que c'est la France tout entière qui paye. Le changement, ça n'est pas maintenant !

PS de la rédaction de PL : Sans oublier Caviar-Benguigui
Caviar-Benguigui.jpg

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 15/07/2012 12:00


Oui c'est une joyeuse farandole où certains mauvais esprits les verront s' ENC.... en rond.!

Marie-claire Muller 14/07/2012 20:03


Objet : tr: Trans. : tr: Fwd: : DE L'HUMOUR À L'ÉLYSÉE
> >
> >
>
>
>
>                        EXCELLENT......
>
>
>


 


Conversation enregistrée par le majordome de l’Élysée
> >
> >


–    François le Bon, Président Monarque


–     Ségolène, Madame Royale, duchesse de Poitou-Charentes


      –   Valérie de Twitweiler, Madame de Maintenant
> >
> >
> >


François


Je vous ai fait venir toutes deux jusqu’à moi,


Pour mieux vous faire part de mon réel émoi.


Je me dois désormais de gouverner la France,


Et je veux me vouer à cette gouvernance


Sans me voir infliger chaque jour le souci


De devoir arbitrer vos permanents conflits !


Je veux que dès demain l’ensemble de la presse


S’abstienne de parler du cas de mes maîtresses.


Le trône que j’occupe exige que je sois


Digne de la posture que l’on attend de moi.
> >
> >




Madame Royale


Vous êtes mal parti ! Lié à cette garce,


Vous resterez toujours le dindon de la farce !
> >
> >




Madame Maintenant


Holà, Madame, holà ! Chantez un ton plus bas.


Ce sont là des propos que je n’accepte pas !


Vous vous trompez de genre, car en cette occasion,


L’on doit parler de dinde et non pas de dindon.
> >
> >




Madame Royale


Nous sommes bien d’accord ! Je vois avec bonheur


Que vous vous estimez à votre vraie valeur !
> >
> >




Madame Maintenant


Votre apprécia