Le chateau et les 8 ha d'Edith Cresson, ancienne première ministre socialiste victime des roms?

Publié le 5 Octobre 2013

Madame Edith Cresson n'est pas contente. Son château est envahi par la plèbe. Les pauvres c'est bien... mais chez les autres. Les Roms ?  Il faut bien les soutenir... mais pas sur mes terres. Les pauvres ça puent, ça chient partout et ça chapardent mes fruits et les légumes...

Vu son parcours, la question est:  comment a-t-elle pu devenir cette grande bourgeoise vivant dans un Château? Il est vrai qu'elle était socialiste et fait toute sa carrière dans un parti politique si proche du peuple. 

Gérard Brazon

La propriété de l'ancien Premier ministre Edith Cresson à Saint-Sylvain d'Anjou près d'Angers.-

Des centaines de gens du voyage se sont installés à Saint-Sylvain-d’Anjou près d'Angers et insupportent les riverains. Parmi eux, l’ancien Premier ministre, Édith Cresson, furieuse après le maire, qui s’en remet au préfet. « Ils ont des toilettes chimiques mais ils vont quand même faire ça chez nous. Le cabinet du préfet m’a dit que c’était une habitude culturelle ! », s’énerve Édith Cresson, 79 ans. Sa propriété de 7 à 8 hectares, non loin du parc-expo d’Angers, n’est pas entièrement clôturée.

L’ancien bras droit de François Mitterrand n’a pas l’intention de supporter plus longtemps « les désordres dans mon potager, les vols de fruits et de bois ». Elle compte déposer plainte dimanche.

+ Édith Cresson mène la révolte contre les gens du voyage

Courrier de l'Ouest

Édith Cresson, en 2007.   Née à Boulogne-Billancourt, près de Paris, son père, Gabriel Campion (1896-1959), est inspecteur des Finances sympathisant de la SFIO. Détachée à l'ambassade de France à Belgrade, elle devient ensuite directeur des finances du Secours national puis présidente de la Société française de banque et de dépôts.

Édith Campion épouse en 1959 Jacques Cresson, fils de médecin et directeur de l'exportation de Peugeot. Ils ont eu deux filles. Diplômée de l’école deHaut enseignement commercial pour les jeunes filles (HEC-JF) et titulaire d’un doctorat en démographie, elle entame une carrière d'ingénieure économique1.

Par l'entremise d'une camarade d'HEC JF, Paulette Decraene, elle adhère à la Convention des institutions républicaines2 et participe à la premièrecampagne présidentielle de François Mitterrand en 19653. Ayant suivi ce dernier au Parti socialiste (PS) en 1971, elle entre au secrétariat national en1975.

De 1975 à 1981, elle est membre du comité directeur du Parti socialiste2. Secrétaire nationale du PS en 1974, elle est chargée de la jeunesse et des étudiants4.

Lors de l'élection partielle dans la troisième circonscription de la Vienne en 1975, suite au décès de Robert Gourault qui suppléait à l'Assemblée nationale le ministre de la coopération et maire de ChâtelleraultPierre Abelin, elle connaît sa première confrontation au suffrage universel. Elle est battue de quelques voix3, mais devance le ministre giscardien de quatre-vingts voix dans sa ville5.

Lors des élections municipales de 1977, elle est élue maire de Thuré, dans la banlieue châtelleraudaise2. Un an plus tard, elle échoue lors d'une élection cantonale partielle, victime d'un mauvais report de voix communistes. La même année, elle échoue aux législatives face à Jean-Pierre Abelin mais elle le bat en 198119862, et 1988. Elle est élue au Parlement européen en 1979, conservant son poste jusqu'en 19812.

Wikipédia

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

FRAHENJAC 06/10/2013 03:25


Mais voyons Madame Cresson, soyez un peu tolérante...c´est toujours ce que vous avez prêché !

aupied 05/10/2013 20:30


C'est très bien madame Cresson , vous êtes socialiste alors il vous faut donner l'exemple , vous avez voulu acceuillir tout les étrangers , il faut bien que vous en profitiez vous aussi ,
pourquoi ce serai toujours chez les autres , il faut partager comme vous l'avez si bien préconisé , ils vous volent ( pourquoi toujours chez les autres ) ça aussi il vous faut partager , vous
devriez les garder sur votre propriété , ( vous avez de la place) ils ne sont pas gênant , et le soir ça vous fait de l'animation , en attendant qu'ils repartent dans leurs pays , avec leurs
minots nés en France ou non , car même naît en france ils ne seront jamais français , ils n'en ont pas la mentalités 

lucie 05/10/2013 19:39


ça devrait plaire à une socialiste :


des émigrés qui se lâchent et  profitent du laxisme laxatif de gauche.

DURADUPIF 05/10/2013 17:22


On va l'aider à clôturer.