Le coût de l'immigration par Jean Yves Le Gallou. (2iéme partie)

Publié le 6 Mars 2012

Le coût de l'immigration par Jean Yves Le Gallou. (2 éme partie)

Annexes et conclusion

Composantes de la croissance démographique

 

en milliers

Année

 Population au  1er janvier

Naissances vivantes

Décès

Solde naturel

Solde migratoire évalué

Ajustement*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2002   

61 385

792,7

545,2

+ 247,5

+ 97

+ 94

 

 

 

 

 

 

 

2003

61 824

793,0

562,5

+ 230,6

+ 102

+ 94

 

 

 

 

 

 

 

2004

62 251

799,4

519,5

+ 279,9

+ 105

+ 94

 

 

 

 

 

 

 

2005

62 731

806,8

538,1

+ 268,7

+ 92

+ 95

 

 

 

 

 

 

 

2006

63 186

829,4

526,9

+ 302,4

+ 112

0

 

 

 

 

 

 

 

2007

63 601

818,7

531,2

+ 287,5

+ 74

0

 

 

 

 

 

 

 

2008

63 962

828,4

542,6

+ 285,8

+ 57

0

 

 

 

 

 

 

 

2009

64 305

824,6

548,5

+ 276,1

+ 67 (p)

0

 

 

 

 

 

 

 

2010

64 648 (p)

832,8

551,2

+ 281,6

+ 72 (p)

0

 

 

 

 

 

 

 

2011

65 001 (p)

827,0 (p)

555,0 (p)

+ 272 (p)

+ 77 (p)

0

 

 

 

 

 

 

 

2012

65 350 (p)

.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* Les arrondis ne permettent pas de retrouver la population de l'année suivante par simple sommation.

             

 

Champ : France

             

Sources : Insee, estimations de population et statistiques de l'état civil.

http://insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATnon02151

             

Conclusion : pour les années pour lesquelles l’INSEE a procédé à des « ajustements », le solde migratoire s’établit bien à 190 000.

Une simple question : comment des statisticiens prétendument sérieux et présumés honnêtes peuvent-ils afficher pour après 2006 des chiffres de solde migratoire de moitié inférieurs à ceux de 1999 à 2005 (les ajustements antérieurs portant sur les années 1999 à 2005 ?)

Les chiffres donnés par l’INSEE depuis 2006, sont en contradiction complète avec les autres statistiques de l’immigration tout comme avec les propres chiffres de l’INSEE pour les soldes migratoires des années antérieurs : ce ne sont rien d’autres que des bobards statistiques. 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article