Le créateur de mode Karl Lagerfeld traite Hollande "d'imbécile"

Publié le 19 Octobre 2012

      LAGARFELD - Le créateur Karl Lagerfeld a traité François Hollande d'"imbécile" critiquant sa politique "désastreuse" envers "les riches", dans une interview accordée à l'édition espagnole du magazine Marie Claire, à paraître vendredi.

"Cet imbécile, il sera aussi désastreux que Zapatero", l'ancien chef du gouvernement espagnol, lui aussi socialiste, a déclaré le sulfureux créateur dans le magazine dont il a dirigé cette édition spéciale, pour son 25e anniversaire. "Hollande déteste les riches. C'est désastreux. Il veut les punir et évidemment, ils s'en vont et personne n'investit", lance-t-il, dans des extraits publiés sur le site du journal El Mundo et confirmés à l'AFP par le magazine.

"Qui achète des voitures françaises?"

"Les étrangers ne veulent plus investir en France et, ainsi, les choses ne fonctionnent plus", ajoute-t-il avant de charger contre la compétitivité française. "En dehors de la mode, des bijoux, des parfums et du vin, la France n'est pas compétitive. Le reste des produits ne se vendent pas. Qui achète des voitures françaises? Pas moi", assène-t-il.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Du côté des médias

Commenter cet article

Claude Germain V 20/10/2012 16:28


Par Dieu Karl ! que de cruauté de votre part ,mais que de verité si simplement dite  .....

Aaron 19/10/2012 16:13


Vous êtes encore trop poli Monsieur Lagerfeld! Mais si près de la vérité...

Aaron 19/10/2012 16:07


Monsieur Goldfarb, 


Votre prose et votre humour m'ont fait rire, surtout après les nouvelles catastrophiques d'hier au JT (que je ne regarde ppratiquement plus)Je transmets votre texte sans tarder.


A bientôt, au moins pour sourire grâce à vous.

Marie-claire Muller 19/10/2012 14:58


Les nouvelles aventures de Fanfan La Tulipe, originaire de Hollande bien sûr !


C’est le retour des zéros…


Vous aimez ? Vous transmettez !





Episode 1


Après Fanfan La Rose, originaire de Charentes, voici donc Fanfan La Tulipe, chevalier du moins et adepte des taxes à outrances.


Il se définit comme normal, ce qui ne veut pas dire grand chose.


Tout le monde le sait maintenant, son but est de ruiner la France, pauvre fille du peuple qui est perdue.


Nicolas Le Preux est parti en mai et il lui a laissé les clés du Château.


Les autres seigneurs du royaume sont depuis occupés à maintenir leurs prébendes et ils n’ont pas le temps de sauver la France.


Dame Martine et Dame Ségolène ont connu des déboires. La première a quitté sa rue de Solferino et la seconde a été chassée de La Rochelle.


Monsieur du Mans est monté à Paris où il entend bien devenir premier baron face au prince de Meaux qu’on sort (à ne pas confondre avec consort).


Les vassaux de Nicolas Le Preux vont se déchirer comme des chiens sur un os et il en résultera quelques blessures difficiles à soigner.


Jean de Nantes, promu Prince, qui désormais loge à Matignon semble bien perdu à Paris et erre comme une âme en peine.


La maison Matignon est trop grande pour lui et il oublie souvent les clés.


Heureusement Dame Cécile, Dame Christiane et Dame Marisol lui apportent quelques piments pour agrémenter ses tristes journées.


Les autres barons de la Socialie ©  se regardent en chiens de faïence.


Pendant ce temps et depuis son arrivée au Château, Fanfan La Tulipe voyage énormément. Il est presque toujours à l’étranger où il semble s’émerveiller de ses découvertes…


Après la lettre contre Dame Ségolène de la reine Valérie I, tout semble être rentré dans l’ordre et cette dernière accompagne à nouveau Fanfan dans ses voyages.


Les deux grandes religions du monde continuent à s’épanouir : Saint Fric et l’Islam pour ne pas les citer.


Selon un page du Château, Fanfan serait en pleine déprime parce qu’il ne comprend pas pourquoi les français, ses sujets, ne l’aiment déjà plus en si peu de temps.


La reine lui a dit que c’était juste un contrecoup et que tout rentrerait bientôt dans l’ordre.


Mais les prévisions économiques sont bien mauvaises pour 2013 et les perspectives tant financières que sociales sont bien maussades aussi.


Le Duc de Mosco est prié de faire quelque chose pour rassurer le bon peuple très déçu.


Mais lui, le duc n’en a que foutre car il espérait habiter à Matignon et se retrouve au manoir de Bercy comme un manant.


Comme le dit mon charcutier : « tout cela sent le boudin ».


L’autre jour mon fleuriste a dit « cela sent le sapin » en parlant d’un comte du même nom. Qui en plus fait triste mine.


Bon mon poissonnier qui ne fait pas dans la dentelle m’a affirmé que nous l’avons bien dans la raie et sans câpres s’il vous plait.


Heureusement j’ai rencontré Dame Eva, baronne d’Oslo, qui croit que c’est toujours Nicolas Le Preux qui dirige la France, et elle juge, son ancien métier, qu’il faudra condamner quelques manants
pour la forme.


Mon boulanger, ex de gauche, m’a glissé « que Fanfan ne pouvait pas multiplié les petits pains », ce à quoi je lui ai répondu « mais les impôts oui ! ».


Fanfan qui est encore en voyage, il est à New York, où son discours creux a été fraichement accueilli, euphémisme car à l’ONU, il est rare d’être hué…


L’équipe d’anesthésistes de la Socialie ©  a beaucoup de travail car les veaux commencent à s’agiter un peu dans l’étable.


Cela n’a pas tardé avec les socialistes au pouvoir une seule chose est faite : nous pressurer par l’impôt.


Aucune relance, pas de travail car la taxe tue l’emploi. Rien de rien. Du vent!


Et Fanfan qui voyage tout le temps.


Même les Saints Dictats© s’énervent et manifestent. C’est dire…


Dans tout le pays, les barons commencent à s’inquiéter et  le Prince Jean se voit mal barré à Matignon d’autant que Dame Martine aimerait bien lui piquer sa place.


Dame Cécile veut transformer la France en un grand HLM.


Monsieur de Montebourg veut lui redresser je ne sais quoi, lui non plus d’ailleurs.


On est dans un sacré Blablaland ©à la noix.


Nicolas Le Preux doit bien rigoler en voyant cette équipe à la ramasse et qui en plus reprend ses idées… Idées combattues naguère.


Sauf que Fanfan a cassé les bonnes réformes et va garder les mauvaises.


Comme me l’a dit mon coiffeur « les socialistes ils coupent toujours les cheveux en quatre et ensuite il mettre un paquet de gémina pour que cela brille. »


Comme l’a dit mon épicier, un brave homme qui vient du soleil : « le socialisme, un drame pour la France« .


Pauvre France !


A suivre… En devenant « suiveur » de mon Blog.


HOLLYLAND©, ton univers impitoyable…


Les médias sont les complices de cette idéologie foireuse.


Je résiste et vous ?


Alexandre Goldfarb


Pour copier et transmettre ce  texte, indiquez obligatoirement le copyright ci-dessous:


Copyright Alexandre Goldfarb pour http://observatoiredumensonge.wordpress.com/

LA GAULOISE 19/10/2012 12:24


Ce couturier ,tout un coup, me semble bien lucide!