Belgique: le député belge Laurent Louis dénonce la fête des pédophiles.

Publié le 21 Décembre 2012

Qui est Laurent Louis par Wikipédia

Après des études de latin-grec au collège Sainte-Gertrude de Nivelles, il commence, à l’Université catholique de Louvain, des études de droit qu'il ne terminera pas.

Il a été membre du Mouvement réformateur pendant 12 ans. Après avoir été Président des Jeunes MR de Nivelles, il décide, en février 2010, de quitter le Mouvement réformateur pour rejoindre le Parti populaire, créé trois mois auparavant.

Lors des élections législatives de juin 2010, il n'obtient que 1345 voix de préférence1. Il est cependant élu grâce au mécanisme de l'apparentement au détriment du CDH et devient ainsi le premier député du Parti populaire2. Il a été vu comme le seul député à s'opposer à la participation de la Belgique à l'intervention militaire de 2011 en Libye, mais il n'a fait que s'abstenir lors du vote.

Il publie sur Facebook un message polémique concernant les gens du voyage : « Ces gens occupent des terrains illégalement, ne travaillent pas, n’ont aucune ressource financière et on voudrait nous faire croire qu’ils vivent d’amour et d’eau fraîche. Il est évident qu’ils doivent voler ou faire du trafic pour subsister. »3. Ses propos, qualifiés de racistes par la RTBF4 et par le Centre pour l’Égalité des Chances5, sont condamnés par le co-président du Parti populaire Rudy Aernoudt, mais Laurent Louis garde le soutien de l'autre co-président Mischaël Modrikamen.

Ce dernier lui retire cependant sa confiance et au terme de plusieurs semaines de tension, il est exclu du parti, le 28 janvier 20116, l'une des raisons avancées fut, l'accusation de harcèlement envers sa collaboratrice parlementaire7. Celle-ci lui reproche notamment le contenu de certains sms8,9. Laurent Louis a toujours affirmé qu'il n'en était pas l'auteur. Par décision de l'auditeur du Travail de Bruxelles, la plainte de son ex-collaboratrice a été classée sans suite10. Cetté éviction fera perdre au Parti populaire son unique élu ainsi que sa dotation publique11.

En février 2011, Laurent Louis crée le Mouvement libéral démocrate et en devient le président12. Quelques mois plus tard, il change le nom de son parti en Mouvement pour la Liberté et la Démocratie. (Lire la suite ICI)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article