Le dhimmi Pujadas se veut-il au service d'un islam "d'amour, de paix et de tolérance"?

Publié le 1 Mars 2013

Observatoire du journalisme (OJIM)

Dans cet entretien, le présentateur du JT de France 2 constate « un sentiment de méfiance vis-à-vis de l’islam » en France et estime qu’il est de la « responsabilité des médias » de « proposer un contrepoids à cette image ».

« Qu’on le veuille ou non, l’image que nous, les médias, renvoyons de l’islam depuis le 11 septembre est celle d’un islam de combat. C’est une image négative. Je ne jette pas la pierre aux médias. Ils font leur travail honnêtement » a-t-il expliqué. (Et bien entendu, l'islam n'a rien à voir dans cette image négative? ndlr Gérard Brazon)

Les médias ont donc, d’après Pujadas, modelé une certaine image de l’islam et cette image est négative. Aujourd’hui, le journaliste estime qu’il est du « devoir » des médias d’inverser cette tendance et de donner à voir un islam positif.

Ainsi le présentateur du JT de France 2 souhaite-t-il rétablir la balance. Mais à travers cet aveu, ne confirme-t-il pas implicitement le rôle de premier pouvoir qu’exercent aujourd’hui les médias ?

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

LA GAULOISE 02/03/2013 08:37


Monsieur Poujadas est, comme beaucoup de ses confreres, tres attentif à ne pas contrarier ceux qui le payent et lui font cadeau d'un si généreux abattement.

ESCLAFIT Pierre 01/03/2013 23:17


Attendre autrechose de Pujadas c'est oublier qui il est, un journaleux déformant, un de ces protecteurs qu'on devra éliminer en premier avant même d'éliminer les islamistes.

aziliz 01/03/2013 22:50


Je ne sais plus à quelle occasion, j'ai eu l'obligation de regarder l'émission de ce petit monsieur. Sous son air suffisant, énonçant des "vérités" du politiquement correct, j'ai demandé à être
graciée de ma participation et suis allée bouquiner dans la pièce à côté.


Je suis en parfaite adhesion avec Claude. Il fut répugnant avec Mme Le Pen, comme tous les journaleux d'ailleurs. Quand la Presse ne sera plus subventionné, les TV réduites à la portion congrues,
les journalistes remis au pas de la tonte du commun des citoyens, les studios menacés par les truands islamistes relâchés par le minsitre de l'injustice, on verra s'il fait autant le farraud avec
un couteau sous la gorge! A vômir, cet individu. Il est peut-être intelligent, c'est pourquoi il est impadonnable.

Claude Germain V 01/03/2013 20:39


Ignoble , pourris moralement et collabo du pouvoir et meme de tous les pouvoirs . UNE SERPILLIERE EN TANT QUE COLLABO QUI DEVRAIT FAIRE HONTE A SA COMMUNAUTE ...qui n'a jamais aimé les collabos
.....


A été ABJECT dans son comportement il y a quelques jours avec Marine Le Pen ......ainsi que tous les complices autours de la table .Et le lendemain pas un seul mot dans aucun journal ....

Dorothee13 01/03/2013 20:25


Encore un arriviste même s'il est cultivé, je peut lui proposer un stage là-bas !

L'EN SAIGNANT 01/03/2013 18:51


Ce journaliste ne m'apparaît ni sot ni salaud ... mais tout ignorer de l'islam tant au plan historique que doctrinal et, ce serait une erreur monumentale que de le "marginaliser" par rapport à
nous et de le considérer dès maintenant comme acquis à l'islam. Il faut à tout prix que des "experts" le rencontrent et parlent sérieusement avec lui. L'occasion donnée par cette émission en est
une à saisir de toutes vos forces.

aupied 01/03/2013 17:08


Monsieur Pujadas , vous me decevez auparavent j'aimais beaucoup suivre vos émissions , mais maintenant , j'ai arrêtée de vous écoutez, en tant que journaliste vous devriez être intégre , a moins
que vous aussi , soyez formaté pour dire a l'antenne ce que le gouvernement veut bien que vous disiez , et que l'on entendent même si ce sont des mensonges