Le FN, 1er défenseur de la Famille, massivement présent à La Manif Pour Tous, le 5 octobre 2014.

Publié le 6 Octobre 2014

Dimanche 5 octobre les français sont à nouveau massivement descendu dans les rues de Paris (et de Bordeaux) pour dire un NON massif aux lois Taubira, à la PMA et à la GPA.

Par Julien Dufour

 

500.000 manifestants selon les organisateurs, 70.000 selon les sbires de Manuel Valls, la réalité est sûrement entre les deux, mais pour ceux qui étaient présents, aucun doute, il y avait du monde, et du beau monde, surtout du coté du Front National, dont la Présidente Marine le Pen est la seule responsable politique nationale à avoir clairement annoncé qu’elle abrogerait la loi sur le mariage homosexuel, là où les (ir)responsables UMP multiplient les circonvolutions afin de ne pas prendre de position réelle et tranchée.

 

photo--5-.jpg

 

Parmi les cadres du FN figuraient les députés Marion Maréchal le Pen et Gilbert Collard, le nouveau Sénateur-Maire Stéphane Ravier, les députés européens Louis Aliot, Nicolas Bay, Aymeric Chauprade, Marie Christine Arnautu, Bruno Gollnisch, Bernard Monot, Gilles le Breton, le maire de Cogolin, Stéphane Lansade, et Karim Ouchikh.

 

La Fédération des Hauts-de-Seine était elle aussi dignement représentée, notamment par:

Rémi Carillon, secrétaire Départemental,

Anne-Laure Maleyre conseillère municipale d’Issy-les –Moulineaux,

Floriane Deniau et Richard Croche, conseillers municipaux de Courbevoie,

Laurent Salles et Nicole Hervé, conseillers municipaux de Suresnes,

Gérard Brazon, conseiller municipal de Puteaux.

Blanche Doucet conseillère municipale de Chatillon,

 

et Julien Dufour, secrétaire pour la ville de Boulogne-Billancourt dont le tweet relatant la participation massive des militants FN a été repris par le Parisien, dans son fil d'actualité, donnant encore plus d’écho à cette présence massive.

Divers-9772.jpg

La presse ne peut plus ignorer la présence des élus du Front National

Stéphane Ravier (Sénateur) - Gérard Brazon (CM) - Bruno Gollnish (Député de l'UE.)


fn-lmpt-copie-1.png

Divers-7549-copie-1.jpg

Gérard Brazon en compagnie de Bruno Gollnisch

 

Tout au long de la semaine et du week-end précédant la manifestation, des adhérents de fédérations des Hauts-de-Seine et de Paris s’étaient mobilisés afin de baliser le parcours d’affiches rappelant que le "FN était désormais le 1er parti de France" , et que "Marine, ça urge ! "


De nombreuses affiches ont été arrachées par des organisateurs de la manifestation, ne supportant pas que les patriotes ne laissent pas l'UMP récupérer seule l’engouement des français à défendre les valeurs familiales.

Malgré tout, il restait beaucoup d’affiches sur le trajet. A noter qu’un de nos «papys» patriotes qui essayait d’empêcher un nervi UMPS d’arracher une affiche "Marine Ca Urge!" a été projeté au sol par ce jeune.

Comment peut-on prétendre défendre la famille quand on s'en prend à un de nos anciens ?


fn-lmpt-2.png

L’ostracisme des organisateurs de la Manif pour Tous à l’égard du FN et de ses responsables s’est à nouveau manifesté par leur refus d’accueillir Marion Maréchal Le Pen à la tribune malgré les demandes des manifestants apolitiques (on entend d’ailleurs clairement Marion leur dire à la fin de la 2ème vidéo "Ils ne veulent pas de moi"…)

 

 

Boycottés par les responsables de LMPT, les responsables FN ont pu néanmoins mesurer leur popularité tout au long du tracé, les témoignages de sympathie de nombreux manifestants s’amplifiant au fur et à mesure que la présence des patriotes dans le cortège se rependait dans la foule.


Les médias ont aussi été obligés de reconnaître cette réalité, ne manquant pas de recueillir les impressions de nos responsables, notamment Marion Maréchal Le Pen.



Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

maury 10/10/2014 20:01


Les responsables de LMPT feraient bien de revoir leur copie au lieu de boycotter ceux qui défendent courageusement notre Pays et prennent des risques pour dénoncer le piège monstrueux que les
politicards essaient de refermer sur nos libertés; les français ne s'y trompent pas,au lieu de hurler avec les loups de la bien pensance ,ils feraient mieux de les prendre comme alliés la
preuve!!!


Le Parti socialiste lance une cellule anti-FN




 




De jeunes responsables socialistes la réclamaient depuis des mois, selon le quotidien "Libération", vendredi 10 octobre. Elle doit conseiller les militants face à la progression du Front national
sur le terrain.


Le premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis, le 24 avril
2014, au siège du PS à Paris. ( MAXPPP) Par Francetv info



Mis à jour le 10/10/2014 | 09:02 , publié le 10/10/2014 | 08:47


Le PS va se doter d'une cellule spécialisée sur le FN, selon le quotidien Libération, vendredi 10 octobre. La direction accède ainsi à une demande
formulée par certains responsables il y a plusieurs mois, explique le quotidien. Un "pôle ressource juridique" est notamment prévu afin d'éplucher le travail des maires FN. Des universitaires et
frd spécialistes de l'opinion seront également réunis au sein d'un "comité d'experts".


Une cellule anti-FN avait déjà été mise en place en 2012


Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a confié la tâche à "Sarah Proust (...) auteure de l'ouvrage Front national : le hussard brun contre la République (éd.
Le Bord de l'eau), Elsa di Méo, opposante locale au sénateur-maire de Fréjus ; et le député du Cher Yann Galut, lui aussi auteur d'un Guide anti-FN (éd. Librio)", détaille encore
Libération.


Une cellule "de réflexion et de riposte" avait déjà été mise en place durant la campagne présidentielle de 2012, révélait alors Le Parisien, alors que le candidat François Hollande désignait le
FN comme "ennemi de la République".

Aaron 07/10/2014 08:07


Un franc succés effectivement, malgré les  minimisations chiffrées du sinistre casevieille...;