Le Front National dans l'oeil du cyclone - Par RNFAA

Publié le 30 Avril 2012

Communiqué du Rassemblement National des Français d'Algérie et leurs Amis. RNFAA

 

Un cyclone qui menace la République et qui fera beaucoup de dégâts car rien ne pourra endiguer ses éléments déchaînés. "Nicolas Sarkozy a lancé samedi un nouvel appel aux abstentionnistes pour le deuxième tour de l'élection présidentielle, le 6 mai, les pressant d'aller voter pour éviter une "explosion des impôts" et une "régularisation générale" des immigrés clandestins." Reuters Sarkozy ne veut pas entendre parler du FN.

 

Cela ne l’empêche pas de quémander, comme un noyé cherche désespérément une goulée d’air frais, les voix des électeurs de ce même Front National qu’il dédaigne. Forcément, il ne pourra jamais obtenir la majorité en l’absence des seuls 20% de la vraie droite qui l’ont rejeté. Le calcul est simple. Tous les autres partis en lice sont à gauche et le seul indécis reste encore et toujours Bayrou qui n’a que 9% de voix à lui proposer…et encore ! De tout côté on n’entend plus que ça ! Cette seconde partie de campagne n’est guère plus attrayante que la première. Pire, on assiste à un règlement de comptes à la française entre les deux candidats qui s’invectivent comme des chiffonniers mais, de programme réel et sensé, pour l’avenir des Français, point. Hollande se moque de Sarkozy qui essayent de ferrer «des gens peu recommandables», le FN !

 

Sarkozy - c’est à mourir de rire ! - se permet de relever « le cynisme » d’Hollande envers le Front National. Ah ! Bon… Sarkozy reproche à Hollande ses soutiens de dernière minute, DSK et Ramadan. Donc, si on en croit Sarkozy, le FN - qu’il rejette avec dégoût - serait à égalité avec le DSK et le Ramadan, ralliés à Hollande, dans le danger extrémiste qu’ils représentent pour la République ?

 

Rassurons-le, les électeurs du FN n’ont pas besoin qu’on leur rappelle ce que sont ces odieux personnages de la gauche française. Le premier ne pourrait que transformer la République, en un immense baisodrome international où tous les coups, (à la sauvette de préférence) seraient permis. L’autre, l’égyptien islamiste, convaincu - et convaincant les seuls franco-musulmans qui n’ont pas assez de jugeote pour évaluer la mort subite qu’il leur destine, à eux, avant tout - n’a jamais caché son désir d’instaurer la charia en Europe. Quels sont les programmes proposés par ces deux candidats, pour les cinq prochaines années ? Celui d’Hollande, il l’a écrit, sans doute, sur une feuille de salade et il l’a donnée à lire à son petit canari. On ne saura donc, jamais, ce qu’il avait envisagé de sérieux pour sortir la France de son naufrage. Par contre, il nous apprend, qu’il craint les mouvements sociaux qui sont, d’ores et déjà, programmés pour la rentrée parlementaire en septembre.

 

Les camarades syndiqués seraient-ils devenus « souffrants » comme les électeurs du Front ? Quant à celui de Sarkozy, il reste inchangé. « Le changement dans la continuité ». Une France comme il l’a dessinée depuis cinq ans. Et que nous propose-t-il, à nous, Français qui ne le veulent plus ? Rien. Nous n’existons pas. Le FN n’est pas un parti républicain (dixit Guéand). Nous ne représentons pas la vraie France, lui, oui !

 

Seuls 75% des électeurs ne souhaitent plus le voir comme président mais il confirme : Il est LE sauveur ! 68 ans après De Gaulle, en voilà un autre ! Lui, il est LA France ! Cette France qui se couche devant l’Allemagne comme elle s’est couchée en 40. Cette France des banquiers, des multinationales. Cette France qui tue les petits artisans, les petits commerçants. Cette France qui clame son désir d’une France multiethnique. Cette France qui reconnait l’immense progrès qu’elle doit à l’Islam dans sa civilisation. Cette France qui condamne la colonisation. Lui, il est LA France de demain, pareille à celle d’hier. Cette France qui a mis en panne le Karcher et qui n’a trouvé aucun ouvrier qualifié pour le réparer. Celle qui s’est engagée, depuis cinq ans, dans une course folle pour la perte de son Identité. Pour la perte de ses Valeurs républicaines. Pour la perte de la Liberté d’expression. Pour la perte de la Liberté de penser. Pour la perte de la Fraternité. Pour la perte de l’Egalité. Pour la perte du pouvoir d’achat des Français. Pour la perte de son Industrie. Pour la perte de son Patrimoine - qu’il cède à bas prix avec des avantages fiscaux qui ressemblent à des cadeaux, aux frères qataris.

 

Quelle alternative offrent-ils aux Français ? Hollande qui veut faire voter les immigrés non européens et donc que, tôt ou tard, nous aurons des étrangers non européens (entendez des sujets musulmans) qui dirigeront les affaires locales, dans une France toujours plus islamisée et plus pauvre qu’elle ne l’est aujourd’hui. Ou Sarkozy qui continue à vendre le Patrimoine Français aux arabes, du Qatar ou d’ailleurs ; qui rêve d’une Méditerranée unie, dans laquelle nous serons hyper minoritaires (!) ; qui soutient – quand il ne les engage pas - les rebelles islamistes de tous bords, à fomenter des guerres civiles dans les pays arabo-musulmans ; tous ces gens-là qui seront riches de nos anciens avoirs et dirigeront aussi, de cette manière, notre pays. Quant aux mouvements sociaux, n’ayez crainte, ils auront lieu avec Sarkozy comme avec Hollande qui ne pourra pas mettre en œuvre toutes les promesses qu’il aura faites aux syndicats… de gauche. Ce qui nous annonce un mois de septembre très noir. En quoi, dites-nous, le choix Sarkozy serait-il meilleur que le choix Hollande ? Parce qu’il reprend les thèmes chers aux socialistes et communistes en tous genres, qui nous promettent une vie où l’on pourra attacher les chiens avec des saucisses… halal ?

 

Ils prennent les Français pour des imbéciles. Mais ces Français-là (nous) ont une mémoire infaillible. 1958 – 1962 - 1968 – 1981, sont aussi importantes pour eux que l’est encore cette année glorieuse de 732 ! En tous cas, notre lucidité n’a jamais été aussi vive qu’aujourd’hui. Nous ne pourrons pas accorder notre confiance à des menteurs - car ce sont des menteurs patentés – quand, dimanche prochain, nous devrons faire ce choix décisif. Et surtout ! Surtout ! N’écoutez pas ceux qui vous disent : « Si tu t’abstiens, si tu votes blanc, c’est Hollande qui bénéficiera de ta voix ». C’est une formule éculée. Et la réciproque est vraie. Ce qui est valable pour les électeurs de droite est valable pour les électeurs de gauche. Tout dépend du côté où l’on se situe. D’ailleurs, Sarkozy n’a-t-il pas déclaré, jeudi dernier, qu’en cas de duel PS/FN aux législatives, il recommandera l’abstention ou le vote blanc ! Ouais ! Ce qui sera bon pour les législatives ne serait pas bon pour la présidentielle ?

http://rnfaa.com

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

DURADUNEZ 30/04/2012 17:39


Il ne faudra pas nous refaire le coup de 1981 par le RPR de faire élire mitterand plutôt que giscard, attention danger de nous faire reservir ce même plat. Ca a déjà commencé aux primaires
socialistes ou des électeurs de l'UMP ont fait voter Hollande pour ne pas envoyer Aubry sur le museau de Sarko. Maintenant des électeurs modem et fn seraient tentés par le non vote vers le plus
proche cousin germain le mieux placé. Attention danger de nous reservir ce mauvais même plat pour cinq longues années. Entre la peste et le choléra, moi j'ai choisi je vote c......

Mascara83 30/04/2012 15:15


Une fois de plus, merci Gérard,pour votre excellent commentaire sur la sollicitation sur tous les sites du "Roy Soleil" vis-à-vis de l'arrivée de F.H. à l'Elysée!


Malheureusement, comme notre Président a tellement fait de promesses non tenues vis-à-vis de son peuple + harkis et pieds-noirs... qu'il a, une fois de + bernés!  les
sondages de perdant ne me surprennent pas du tt... alors, il nous refait le même "cinéma".... Malheureusement, pour lui, cette fois-ci, les "pieds-noirs" du FN + harkis ne se laisseront plus
abusés par ses "sirènes!!" et iront à la pêche... d'autant plus, que certains de ses Ministres, comme N.K.M ont déclaré voter plutôt F. Hollande que FN!! Alors, qu'ils nous ont menti et abusé...
Qu'ils ne viennent plus nous faire la "danse du ventre!!"... car, si la gauche arrive au pouvoir, PC compris, il faudra qu'ils s'en prennent à eux-mêmes, qui leur ont fait un confortable 
lit...

mika 30/04/2012 13:19


 


Comme disait Coluche la gauche ça « sent pire ! » ...Marine le Pen a une stratégie : Faire imploser l’UMP. Etait-il fondé d’avoir voté hier pour elle et de voter Sarkozy
dimanche ? Pourquoi faire ? Pour être reconduit dans nos droits à l’inexistence et au mépris ? Pour sauver l’Europe ? Alors si c’est pour ça, c’est même pas la PEiNe
comme dirait Marine !