Le Groupe Bilderberg,quels dangers pour l’humanité par Destère.

Publié le 11 Juillet 2011

Pour comprendre ce qui se passe en France et dans le monde au quotidien, il faut avoir conscience des forces qui détiennent véritablement le pouvoir, fusse par personnages interposés et soumis.

Ainsi, il est difficile de percevoir les apparentes incohérences décisionnelles de nos ‘’ dirigeants ‘’ politiques actuels de même que ceux des dernières décennies, si on n’est pas conscient de l’existence de certains organismes tels le le RIIA (Royal Institute for International Affairs), d’origine britannique, le  CFR ( Council on Foreign relations), créé au début du XIX ème siècle par le président Woodrow Wilson,  et la Tri latérale qui a été mise en place par Zbignew Brezinski dans les années 1950.

En effet par le jeu d’un certain nombre de processus et les moyens colossaux dont disposent les membres de ces organisations, elles pèsent d’un poids tel sur les affaires du monde, qu’il n’est pas d’élection qu’elles ne contrôlent pas, ou, dans lesquelles  elles ne jouent un rôle déterminant. Les candidats à une élection présidentielle dans un pays occidental, sont peu nombreux aujourd’hui susceptibles de s’affranchir de ces pesanteurs, si tant est qu’ils en aient l’ambition et le courage. Il n’est pas de décision des dirigeants occidentaux qui ne soit soumise à l’influence de ces organisations autoritaristes et malfaisantes. 

Il n’est pas totalement inexact de dire que ces groupes, décident très souvent des candidats en présence dans les diverses confrontations électorales, qu’ils contrôlent par le poids des influences et moyens divers qu’ils sont susceptibles de mettre en œuvre pour ou contre ces candidats, en fonction de leurs inclinaisons et objectifs propres.

C’est dire que dans nos prétendues démocraties, il est extrêmement difficile d’être élu à un certain niveau, sans faire allégeance à ces groupes  internationaux qui, dans la coulisse, tirent les ficelles de marionnettes soudoyées.  

Parmi ces organisations agissant dans le plus étroit secret le groupe BILDERBRG est particulièrement influent et peu d’hommes politiques, ni mêmes de personnes influentes dans différents domaines d’importance et de pouvoir, échappent au poids redoutable de ce véritable gouvernement de l’ombre ou les hommes politiques et autres ‘’ décideurs ‘’ doivent aller chercher les approbations sans lesquelles ils s’exposent à de nombreux soucis.

Le Groupe BILDERBERG  a été fondé en 1954 à Oosterbeck aux Pays Bas à l’initiative du prince Bernahrd , co fondateur du groupe avec David Rockefeller. 

Il siège chaque année dans la  plus grande discrétion, et dispose des autorités locales quel que soit le pays de ces rencontres afin d’assurer sa tranquillité. Les périphéries sont bloquées et les citoyens doivent admettre que durant ces réunions, une partie de leur territoire est occupé et qu’ils n’y ont plus accès. Les raisons pour lesquelles il est important de s’intéresser à ce groupe est d’une part l’influence qu’il exerce sur les décisions de toutes natures prises dans les pays occidentaux, mais de surcroît la nature de ses objectifs dont le caractère dépasse largement l’entendement le plus déraisonnable de toute personne normalement constituée.

Ainsi, comme le déclarait William Shannon *  ‘’ Les Bilderbergers, travaillent à l’avènement d’une ère post nationale lorsque les pays auront disparu au profit de régions de la terre, entourée de valeurs universelles, C'est-à-dire une économie globale, un gouvernement mondial ( constitué de personnes sélectionnées plutôt qu’élues ) et une religion universelle. Pour êtres surs d’atteindre ces objectifs, les Bilderbergers se concentrent sur une approche plus technique et moins d’attention à l’opinion publique.  ‘’ Daniel Estulin The True story of the  Bilderberger group ‘’.

Ces déclarations qui font froid dans le dos, n’ont jamais et pour cause, été démenties. Sans être un observateur expérimenté, il est tout de même saisissant de voir, sous nos yeux, se dérouler un certain nombre d’évènements tout à fait représentatifs de ces orientations, mises en place par les gouvernements pourtant élus, qui sont ainsi conduits à trahir allègrement leurs mandats. On nous parle d’économie mondiale, de nourriture mondiale de monnaie mondiale,  etc … afin d’accoutumer les populations à ces conceptions. Cela est bel et bien accompli par nos représentants politiques de tous bords en conformité avec les exigences Bilderbergienne.

Ainsi, la volonté des Bilderbergers de mettre à bas les états, d’éradiquer les frontières, de mêler les populations par l’immigration de masse, n’a pas d’autre objectif que celui de dissoudre les identités, et  pour cela de faire perdre les repères identitaires historiques ou religieux. Un des aspects de la stratégie ‘’Bilderbergienne ‘’ est l’appauvrissement des peuples et la disparition des classes moyennes. Au fond on retrouve là la fameuse table rase des communistes, ou après avoir tout détruit on propose la misère et la soumission.  Outre la soumission ainsi obtenue et l’abrutissement progressif du à la misère, ce type d’action présente l’intérêt d’aligner vers le bas les aspirations légitimes des travailleurs que l’on veut asservir et donc, d’améliorer les rendements financiers de la production.  

Voici les objectifs du groupe Bilderberg dont il est souhaitable que chacun soit conscient que quel que soit le président élu de Besancenot à  Sarkozy, il les appliquera inévitablement. Votre bulletin, de vote en 2012 sera par conséquent déterminant sur le sort à venir de notre peuple, et de notre pays.

 

Une identité internationale.

En développant la puissance des corps internationaux pour détruire complètement  toute identiténationale par la subversion interne, ils entendent établir un ensemble de valeurs universelles. Il ne sera permis à aucune autre de fleurir dans l’avenir.

Contrôle centralisé des peuples

Par la maitrise des esprits, ils prévoient d’amener l’ensemble de l’humanité à obéir à leurs souhaits. Leur plan est froidement décrit dans le livre de Zbignew Brzezinski ‘’ Betwen Two Ages. America’s role in the Technotronic Era.’’  Qu’on peut traduire par : Entre deux ères. ‘’ Le Rôle de l’Amérique dans l’ère Technotronique.’’ Diplomé de Harvard  et fondateur de la  Commission Tri Latérale Brzezinski  résume de façon impressionnante. Il n’était pas seulement le conseillé de J.Carter pour la sécurité nationale,  mais aussi un membre du conseil de Ronald Reagan pour le renseignement extérieur et vice président du comité  de conseil de H.W Bush pour les forces militaires et est aussi un associé de Henry Kissinger et très connu pour ses exposés à plusieurs conférences de Bilderberg. Il n’envisage pas dans le futur, de classe moyenne mais seulement des dirigeants et des serviteurs.

Une société de croissance zéro

Dans une période post industrielle une croissance nulle sera nécessaire pour détruire les vestiges de la prospérité générale. Ou il y a prospérité il y a progrès. Prospérité et progrès rendent la mise en oeuvre de répression impossible et on a besoin de la répression  si l’on souhaite diviser la société entre propriétaires et esclaves. La fin de la prospérité mettra un terme à la production d’électricité d’origine nucléaire et de toute industrialisation ( excepté pour l’industrie des ordinateurs et les services ). Le restant des industries Canadiennes et Américaines seront exportés dans les pays pauvres tels la Bolivie ; l’Equateur, le Pérou, le Nicaragua  ou le travail asservi  est bon marché. L’un des principaux objectifs pour la N.F.T.A. sera alors réalisé.  

Un état de perpétuel déséquilibre

En fabriquant artificiellement des crises qui vont mettre les peuples sous une contrainte permanente – physique mentale et émotionnelle – il est possible de les maintenir dans un état permanent de déséquilibre. Trop fatiguées et tendues pour décider de leur propre destinée les populations sombreront  dans la confusion, et seront démoralisées au point que confrontées à de trop nombreuses alternatives, une massive apathie s’emparera d’elles.

Contrôle centralisé de tous les systèmes éducatifs.

Une des raisons pour la communauté européenne et l’union américaine, et la future union asiatique, de rechercher la maîtrise de l’éducation en général, est de permettre à un monde globaliste de stériliser le véritable passé du monde. Leurs efforts portent des fruits fantastiques !

Aujourd’hui la jeunesse est presque complètement ignorante des leçons de l’histoire, des libertés individuelles et du sens même de la liberté. Du point de vue mondialiste, cette disposition simplifie le programme.(Voir Bonapartine)

Contrôle centralisé de toutes les politiques étrangères 

Ce que font les Etats-Unis influence le monde entier. Le Bilderberg parait exercer un certain contrôle sur les E.U. Sur le président Bush et ses politiques. Le Canada tandis qu’il donne l’impression de préserver sa souveraineté, accède aux demandes US. Il n’est pas encore complètement évident de se prononcer sur la persistance de ces influences, avec l’administration de Barack Obama. 

Développer la puissance des nations unies.

En utilisant ce que les nations unies ont déjà mis en place, ils projettent de le façonner en une sorte d’entité juridique qui sera en quelque sorte un gouvernement mondial de facto qui percevra une taxe U.N sur les citoyens du monde.

Bloc commercial occidental

En étendant la NAFTA au travers de l’hémisphère occidental et en Amérique du Sud une union américaine se formera de façon similaire à l’union Européenne.  

Extension de l’OTAN  

Dans la mesure ou les nations unis interviennent dans de plus en plus de theâtres, globalement, comme c’est le cas en Afghanistan actuellement, l’OTAN devient l’armée mondiale des nations unies.  

Une seule cours de justice

La cours internationale de justice deviendra le seul système légal pour le monde.

Un état de bien être socialiste

Les Bilderbergers envisagent un état socialiste ou les esclaves obéissants seront récompensés et les non conformistes ciblés pour l’extermination.


(...) Voilà mes chers compatriotes ce que les gens que vous élisez depuis quarante et plus, envisagent pour votre avenir et celui de vos enfants. Est-ce vraiment ce que vous attendiez d’eux ?

Le Général de Gaulle fut sans doute une des exceptions du XXème siècle à cet égard du moins pour la période post 1945. Les campagnes de dénigrement à son encontre, auxquelles participèrent un certain nombre de thuriféraires stipendiés, prétendus Français n’ont pas manqué. De gaulle n’est plus. Son héritage dilapidé, par ces voyous, ne peut plus nous sauver du désastre en chemin .Il nous reste sa pensée et le souvenir de  son exemplaire détermination. Le peuple doit désormais ne plus compter que sur lui-même et quelque rares personnalités que leur attachement à nos valeurs et leur courage politique, mettent en danger. Ne pas les soutenir c’est se tirer une balle dans la tête collectivement. Un jour proche vient ou il sera trop tard. La survie de la France tient à un cheveu électoral en 2012.

Une seule candidate en l’état des choses est digne de notre confiance. Montrons lui que nous sommes digne des risques qu’elle prend pour sauver notre pays et offrons lui une majorité massive dès le premier tour afin d’écarter les magouilles du front prétendu populaire composé des thuriféraires de ces projets monstrueux. (...)

J.Destere Le Club des euroréalistes De Seine & Marne  

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

mfh 14/07/2011 00:23



le siecle a cote  est parait il  un "jardin d enfants"...cf la world compagny"...des guignols:mf



Dufour 13/07/2011 09:11



oui,l extreme droite,ou gauche ne passerras jamais ! les melanchon et autres j y crois pas du tout! les verts ils font rire . alors ont sais pas!!



Dufour 12/07/2011 11:53



ça fait peur,et c est qui elle ?? Martine ou Segolene ? si la gauche et la droite sont pourri pour qui voter? pêche chasse et trdition !!!



Gérard Brazon 12/07/2011 17:20


Je vous laisse juge. Pour ma part, ce ne sera pas pour eux qui ont rejoint l'UMP en même temps que Philippe de Villiers. Alors je vous l'accorde, il ne reste pas grand choix.