Le Hamas et sa charte pour les droits-de-l'hommiste!

Publié le 14 Août 2010

            Je ne résiste pas à éditer quelques articles de la charte du Hamas cette organisation "humaniste élue par le peuple de palestine" comme ils disent. Cette charte est la ligne politico-religieuse que s'est tracée cette organisation reconnue comme terroriste par les USA et l'Europe (même si celle-ci finance ses écoles coraniques) et que nos biens pensants français de gauche et autres bobos naïfs ou imbéciles, considèrent comme une victime. La Charte du Hamas ne cache nullement que toute la terre de "Palestine" est un Waqf islamique  

 

ARTICLE 3

La structure de base du Mouvement de la Résistance Islamique est formée des musulmans qui ont prêté allégeance à Allah qu'ils adorent en vérité. "

 

J'ai créé les djinns et les hommes pour qu'ils m'adorent ". Les musulmans savent quel devoir il leur incombe envers eux mêmes, leurs familles et leur pays. Dans tout cela, ils craignent Allah et portent le drapeau du jihad contre tous les oppressants pour débarrasser la terre et le peuple de leur impureté, de leur bassesse, et de leurs plaies. " Mais nous opposons la vérité au mensonge et elle le fera disparaître. Le voilà qui disparaît " (Coran, XXI,18).

ARTICLE 8

Allah est son but, le prophète son modèle, le jihad sa route et la mort pour la cause d'Allah son plus haut souhait.

ARTICLE 11

 Le Mouvement de la Résistance Islamique croit que la Palestine est un Waqf islamique consacré aux générations de musulmans jusqu'au Jugement Dernier.

 Pas une seule parcelle ne peut en être dilapidée ou abandonnée à d'autres. Aucun pays arabe, président arabe ou roi arabe, ni tous les rois et présidents arabes réunis, ni une organisation même palestinienne n'a le droit de le faire.

 La Palestine est un Waqf musulman consacré aux générations de musulmans jusqu'au Jour du Jugement Dernier. Qui peut prétendre avoir le droit de représenter les générations de musulmans jusqu'au Jour du Jugement Dernier ?

Tel est le statut de la terre de Palestine dans la Charia, et il en va de même pour toutes les terres conquises par l'islam et devenues terres de Waqf dès leur conquête, pour être consacrées à toutes les générations de musulmans jusqu'au Jour du Jugement Dernier.

Il en est ainsi depuis que les chefs des armées islamiques ont conquis les terres de Syrie et d'Irak et ont demandé au Calife des musulmans, Omar Ibn-al Khattab, s'ils devaient partager ces terres entre les soldats ou les laisser à leurs propriétaires. Suite à des consultations et des discussions entre le Calife des musulmans, Omar Ibn-al Khattab, et les compagnons du Prophète, Allah le bénisse, il fut décidé que la terre soit laissée à ses propriétaires pour qu'ils profitent de ses fruits. Cependant, la propriété véritable et la terre même doit être consacrée aux seuls musulmans jusqu'au Jour du Jugement Dernier. Ceux qui se trouvent sur ces terres peuvent uniquement profiter de ses fruits. Ce waqf persiste tant que le Ciel et la Terre existent. Toute procédure en contradiction avec la Charia islamique en ce qui concerne la Palestine est nulle et non avenue.

" C'est la vérité infaillible. Célèbre le nom d'Allah le Très-Haut " (Coran, LVI, 95-96).

         On peut, à la lecture, si l'on est bien-pensant, réaliser facilement que cette organisation a pour but ultime la libération du peuple palestinien, son élévation morale, son bien être social et son indépendance d'esprit. Bien entendu le Peuple palestinien sera libre et pourra faire évoluer sa pensée dans un univers culturel riche et variés facilitant sa construction personnelle et participant à son évolution par le haut. 

        Mais si vous avez un peu de bon sens, il est clair que cet état palestinien ne sera qu'une dictature islamique de plus ou ce sera les palestiniens eux-même qui paieront le prix le plus fort.

 

Gérard Brazon 

 

 

Lu à partir d'un site Drzz-info qui nous signale au passage que l'AFP (Agence Française de Presse) est désormais surnommée Agence France Palestine.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article