Le Hamas, organisation terroriste "pour les nuls"!

Publié le 20 Juin 2012

le Hamas pour les nuls

 

A l’occasion de la Journée Internationale des enfants soldats, nous revenons sur l’usage par les terroristes du Hamas des femmes et des enfants comme boucliers humains. Une situation qui force l’armée israélienne à se confronter à des défis moraux particulièrement complexes.

Les tactiques employées par le Hamas comprennent:

  • - Le tir de roquettes à partir de zones densément peuplées ;
  • - L’utilisation délibérée d’habitations civiles pour se cacher, entreposer des armes, des munitions et servir d’usines d’armement ;
  • - L’utilisation des civils comme boucliers humains lors des frappes aériennes ciblées de Tsahal  en riposte  à des tirs de roquettes.

Tsahal prend des mesures importantes afin d’éviter les pertes civiles, notamment en envoyant des messages d’avertissement avant chaque attaque ciblée, au risque de faire échouer l’attaque. Ces messages suggèrent aux civils de quitter la région, et aident parfois les terroristes à se protéger.

Le Hamas appelle les civils à défendre coûte que coûte les sites de stockage où des armes sont entreposées contre les frappes aériennes  de Tsahal au péril de leurs vies. L’armée israélienne, quant à elle, évite de blesser des civils palestiniens, même si cela implique de renoncer à des frappes ciblées de première importance.

Lorsque des terroristes du Hamas tirent des roquettes sur des villes israéliennes, généralement, ils le font depuis des zones densément peuplées en utilisant des minuteries ou des lanceurs commandés à distance. Les terroristes ont pour leur part le temps de se mettre à l’abri,  à quelques mètres des rampes de lancement. Les civils, quant à eux, sont pris au piège.0

Afin de protéger les sites de lancement des frappes préventives de l’armée de l’air israélienne, le Hamas envoie des enfants jouer à proximité des rampes de lancement elles-même situées à proximité des écoles, des terrains de jeux, des hôpitaux ou des mosquées.

Cette utilisation cynique des femmes et des enfants comme boucliers humains est une pratique largement répandue.

En avril 2008, le député du Hamas Fathi Hamad, qui est aujourd’hui Ministre de l’Intérieur du gouvernement de l’organisation terroriste dans la bande de Gaza, a déclaré fièrement:

 

«Pour le peuple palestinien, la mort est devenue une industrie, dans laquelle les femmes jouent un role majeur ainsi que chaque personne vivant sur cette terre. Les personnes âgées, les moudjahidines et les enfants se distinguent particulièrement eux-aussi dans ce domaine. C’est dans l’optique de rendre plus complexe les attaques sionistes que des femmes, des enfants, des personnes âgées, et des moudjahidines sont utilisés comme boucliers humains. C’est comme s’ils disaient à l’ennemi sioniste : ‘Nous désirons la mort comme vous désirez la vie»

Source Tsahal

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article