Le Maire socialiste de Nantes en remet une couche.

Publié le 27 Avril 2011

       Pour le cas ou vous auriez l'envie de tourner la page! Pas question, le Maire socialiste de Nantes en remet une couche. 

Source

Une réplique d'un bateau négrier pour l'histoire

Au festival Histoire d'avenir, qui était organisé ce week-end à Nantes, était présenté, entre marché créole et concerts de musique, le projet de construction d'une réplique d'un bateau négrier.
Pourquoi/comment

 

L'association Les Anneaux de la Fraternité - le bateau pédagogique, porte un projet de construction de la réplique de l'Aurore, un bateau négrier long de 35 m du XVIIIe siècle. N'est-ce pas utopique ?

« Non » répond fermement Dieudonné Boutrin, le président de l'association à l'origine du projet. « Cela ne l'est pas plus que ne l'était au départ le Mémorial à l'esclavage en passe de devenir une réalité sur le quai de la Fosse. » (Inauguration programmée en décembre prochain). « Un grand nombre de personnes s'y intéresse en France mais aussi outre-Atlantique », affirme le même homme qui fait valoir des accords de partenariats internationaux, notamment avec l'association américaine de la culture créole qui « financera une partie du coût estimé à 7 millions d'euros. »

Quelle peut-être l'utilité d'un tel bateau ?

C'est un outil pour mieux toucher du doigt l'histoire de l'esclavage et de la traite négrière. « La traite négrière a, durant près de cinq siècles, coûté la vie à des millions d'hommes, de femmes et d'enfants, capturés et embarqués sur les océans pour être vendus comme esclaves. Ce commerce a enrichi de nombreux ports européens, dont Nantes premier port négrier français. » (Bien entendu aucun commentaire sur qui capturaient les futures esclaves, rien sur la traite négrière intercontinent qui a duré 14 siècles, pas un mot non plus mais là c'est normal sur la dénociation de la traite des blancs. Aprés tout, il n' y a pas d'associations de devoir de mémoire pour défendre les esclaves blancs. Rien non plus sur les dégâts commis par les barbaresques qui consistait à alimenter en blancs et blanches le commerce des esclaves dans l'Empire Ottoman et en Algérie. Cela ne présente aucun intérêt pour eux. C'et quoi un blanc? Un salaud de raciste. Point barre.)

Le navire permettra de jeter un pont entre le passé et l'avenir. (Il ressemble déjà à un viaduc)  Surtout, il fera le lien entre tous les pays qui ont été concernés par la traite négrière. « Avec ce bateau, on dépasse les frontières et on relie tous les continents concernés, Europe, Amérique (notamment Antilles) et Afrique », souligne Dieudonné Boutrin, qui rajoute, « à mes yeux, le mémorial de l'esclavage ne peut pas vivre sans notre bateau. » Le navire rendra visible l'histoire de la traite comme le font les châteaux et les donjons pour l'histoire de France. (Et pour ceux qui subir l'infernale immigration esclavagiste musulman pour rejoindre l'Île de Zanzibar, qu'auront-ils?) N'est-ce pas des bateaux anglais qui permirent de lutter contre la traite négrière? Cet autisme est déplorable. de même que de nier que les fournisseurs d'esclaves étaient avant tout des noirs qui vendaient d'autres noirs. Je vous éviterai le couplet sur l'épisode du Libéria et ce qu'ont fait les anciens esclaves noirs à d'autres noirs) Le racisme et l'esclavage réduit à des subventions municipales ne peut se contenter de demi-vérités) 

Quand la construction démarre-t-elle ?

« Dans un an, si on ne nous met pas de bâton dans les roues », estime Dieudonné Boutrin. Dès la fin de l'année, j'achète le bois nécessaire à la construction qui doit avoir lieu sur une des cales des ex-chantiers navals sur l'Île de Nantes. La Maison des hommes et des techniques (anciens de la navale) nous aide. Nous avons déjà obtenu le soutien de Jean-Marc Ayrault (Député-Maire socialiste)  ou encore celui d'Octova Cestor (Simple conseiller municipal d'origine antillaise) . Nous avons d'ailleurs eu une subvention de 40 000 € pour l'étude technique. Mais, aujourd'hui, on demande que la Ville s'engage clairement à la construction par le versement d'un euro symbolique et via une convention. Nous voulons avoir l'assurance de pouvoir utiliser une cale pendant cinq ans. »

 

Philippe GAMBERT.  Ouest-France  

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girl 28/04/2011 20:09



Tout à fait d'accord avec Claude Germain.



Claude Germain V 28/04/2011 11:57



Bonjour .


Pour Island .J'ai eu un gendre Martiniquais pendant X années ,absolument adorable ;c'était mon 4eme enfant ...et pour ma fille ....les aléas de la vie...bon ce n'est plus mon probléme .Voila qui
est dit ,donc les histoires de couleur et autres chez moi on ne connais pas .


Par contre cher Monsieur je vous le dis ,il faut arreter de nous culpabiliser avec le probléme de l'esclavage ,parce que toutes ces associations PARASITES qui gouvernent la France nous en avons
assez et marre ,vivement qu'on leur coupe les vivres.


Pourquoi ces organisations ne veulent pas remonter à la source ? qui a fourni les esclaves Monsieur ???? qui a fourni les navires ,qui était proprietaire de la compagnie des Indes Française
,compagnie des Indes Hollandaises , il faudrait peut etre ,je dis bien peut etre refermer ce livre sans pour autant l'occulter parce que la verité ne sera pas belle a re-étaler sur la table .


Si vous etes curieux allez fouiller les notes sur les propriétaires des navires negriers ,allez fouiller sur les vendeurs et fournisseurs ...........bon courage ...vous n'allez pas etre deçu du
voyage ......je pense moi ,qu'il vaut mieux tourner la page et  arreter de touiller la m.......


Bien à vous



Johanny 28/04/2011 11:47



à "island girl":


 


ceci n'explique pas pourquoi les antillaises sont toujours ravissantes, je le constate tous les jours !...



island girl 28/04/2011 05:11



...heu...si leurs ancetres n'avaient pas été déportés ,ces charmants antillais vivraient encore en afrique ...CqFD (mon neveu est métis des antilles  descendant d'esclaves,vivant dans 
le gris métropolitain  ,  je suis yeux verts  descendante de sorcière ayant échappé au bucher...et vivant aux antilles)



Johanny 27/04/2011 19:36



Quelle belle mentalité ces richissimes arabes que nos socialo-bobos encensent :


 


http://www.friendsofhumanity.ch/uploads/pdf/article_ellebelgique_mars09.pdf


 



Loly 27/04/2011 19:31



Parce qu'il n'est pire sourd que celui qui ne veut rien entendre.



Johanny 27/04/2011 16:43



bzen voyons !


 


mais pourquoi garder toujours sous silence la traite des noirs par les arabes (barbaresques) qui se pratique encore de nos jours dans les régions subsahariennes >?