LE MANIFESTE EN CINQUANTE POINTS D'HASSAN AL-BANN

Publié le 2 Avril 2011

         POUR CEUX QUI NE SAVENT RIEN, NE VEULENT PAS SAVOIR MAIS CONTESTENT, PROTESTENT, INSULTENT LES FRANÇAIS INQUIETS POUR LEUR AVENIR DU FAIT DE L'ISLAMISATION DE LEUR PAYS, BREF, POUR TOUS LES BIENS PENSANTS DE FRANCE ET DE NAVARRE, IL SERAIT BON QUE VOUS LISIEZ CE QUI SUIT.

VOICI LA SOCIÉTÉ POLICIÈRE, JUDICIAIRE DONT RÈVENT LES FRÉRES MUSULMANS. CES HOMMES QUI SONT À L'UOIF, PARTIE INTÉGRANTE DE LA CFCM ET DONT L'UN DES "PENSEURS"  EST TARIK RAMADAN.

de Point Bascule 


Fondateur des frères musulmans et grand-père de Tarik ramadan

 La Muslim Association of Canada (MAC) déclare sur son site vouloir appliquer l'islam « tel qu'il a été compris dans le contexte contemporain par le regretté imam Hassan al-Banna ». Pour faire comprendre les implications dangereuses de cette profession de foi,Point de Bascule vous présente une traduction française du programme en cinquante points rédigé en 1936 par le fondateur des Frères Musulmans, Hassan al-Banna. Ses propositions de réformes sont très spécifiques et elles touchent tous les domaines de l'activité humaine: politique, juridique, administratif, social, éducatif et économique.

Lorsque les Frères Musulmans republièrent le manifeste de leur fondateur en anglais en 2007, ils indiquèrent qu'en 1947 al-Banna avait envoyé des copies de ses propositions au roi Farouk d'Égypte, à son premier ministre ainsi qu'à de nombreux rois, princes et leaders du monde musulman. En 2007, les Frères Musulmans enjoignirent leurs lecteurs de prier Allah pour que les propositions de leur fondateur se réalisent aujourd'hui.

Ce document des Frères Musulmans préconise une application de la charia qui passe par un système de gouvernement à parti unique, par l'interdiction de la danse, par la censure des livres et des films, par des programmes scolaires distincts pour les filles et les garçons et même par une politique vestimentaire imposée aux citoyens par une police des mœurs.

Comment réagit Tariq Ramadan, le fondateur de Présence Musulmane, face à ce programme réactionnaire dont il connait l'existence et auquel il référa spécifiquement dans un de ses discours qui portait sur la vie de son grand-père (vidéo 2:25)?

À l'instar de ses alliés de la MAC, Ramadan endosse le «projet de société » de son maître à penser sans la moindre réserve:

«J'ai étudié en profondeur la pensée de Hassan al-Banna et je ne renie rien de ma filiation. Sa relation à Dieu, sa spiritualité, son mysticisme, sa personnalité en même temps que sa pensée critique sur le droit, la politique, la société et le pluralisme restent des références pour moi, de cœur et d'intelligence.(...) Son engagement aussi continue de susciter mon respect et mon admiration.» 

[Alain Gresh et Tariq Ramadan, L'Islam en questions, Sindbab, 2002, pp. 33-34 - Texte cité par Caroline Fourest, Frère Tariq : Discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan, Paris, Grasset, 2004, p. 19]

L'engagement d'al-Banna, c'était celui d'un homme qui consacra sa vie entière à tenter de contrôler la vie de ses concitoyens dans les moindres petits détailsÀ la mort d'al-Banna, le New York Times (13 février 1949, p. 1) décrivit son organisation comme un mouvement politique à connotation mystique et fasciste et ses supporteurs comme des fanatiques.

          Comment en soixante ans ses supporteurs ont-ils pu berner autant de gens pour être désormais invités auprès des grands de ce monde, dans les ministères et dans les universités à pousser leur agenda islamiste? Point de Bascule espère qu'en popularisant les objectifs à moyen et à long terme poursuivis par les Frères Musulmans, il contribuera à freiner ce cancer qui nous ronge.

         Pour établir cette traduction française, Point de Bascule a consulté deux versions anglaises du manifeste: celle disponible sur le site des Frères Musulmans et celle qu'on retrouve dans le livre Five Tracts (Cinq brochures d'Hassan al-Banna) [Berkeley, University of California Press, 1978, p. 126], une traduction de Charles Wendell.

        En plus d'un choix de mots qui varie d'une traduction à l'autre, ce qui est compréhensible, on peut noter d'autres différences plus importantes. À la proposition 2 (Domaine social), la traduction de Wendell dit que la question des femmes est « l'un des problèmes sociaux les plus importants » (one of the most important social problems), alors que la version des Frères Musulmans déclare qu'il s'agit de la question « la plus importante » (the most important).

      Au tout premier point du manifeste (Domaine politique), la traduction de Wendell mentionne qu'il faut éliminer la rivalité des partis politiques pour « canaliser les forces politiques de la nation dans un front uni et dans une seule phalange » (channeling of the political forces of the nation into a common front and a single phalanx). La référence à la phalange est inexistante dans la version des Frères Musulmans.

           Puisque le manifeste a été écrit dans les années '30, au moment où le fascisme était en plein essor, il est intéressant de noter que des islamistes aient eu recours à la terminologie fasciste pour décrire leurs objectifs islamistes. Le terme «phalange » était couramment utilisé par les fascistes de l'époque, notamment par les fascistes espagnols de Franco qui désignèrent ainsi leur organisation. Il est peu vraisemblable que le traducteur Wendell ait décidé d'ajouter la référence à la phalange de son propre chef sans qu'elle ne se soit trouvée dans le texte original arabe. D'un autre côté, on peut facilement imaginer que des islamistes aient cru préférable de l'éliminer.

          En attendant de pouvoir consulter une version originale arabe du texte d'al-Banna, nous avons incorporé la référence à la phalange à notre traduction française.

          Dans le second groupe de propositions, celui traitant du domaine social et de l'éducation, la version anglaise des Frères Musulmans se lit comme suit au point 26 : « A consideration into the means of gradually forming a national uniform ». Le point 26 fait suite à plusieurs points qui élaborent sur le système d'éducation préconisé par al-Banna. On pourrait croire à première vue que la proposition 26 d'al-Banna se limitait à l'uniforme scolaire. La traduction de Wendell nous donne des indices qu'al-Banna voulait régir non seulement l'habillement des étudiants mais celui de la population en général: «Consideration of ways to arrive gradually at a uniform mode of dress for the nation ».

         Ce qui confirme qu'al-Banna voulait s'immiscer dans les garde-robes de tout un chacun c'est la proposition suivante, la 27 qui se lit comme suit sur le site des Frères Musulmans : «An end to the foreign spirit in our homes with regard to language, manners, dress, governesses, nurses, etc; All this should be corrected especially in upper class homes » (Mettre fin dans les maisons aux influences étrangères qui affectent la langue parlée, les comportements, les façons de se vêtir, les gouvernantes, etc. Tout cela doit être «égyptianisé » et ce, tout particulièrement dans les résidences des classes supérieures).

Note : C'est la traduction de Wendell qui utilise le terme « égyptianisé » alors que la traduction des Frères utilise l'expression « corrigé » (corrected).

Si le point 26 pris isolément pouvait paraître ambigu, le point 27 élimine les doutes possibles et confirme que l'islam des Frères Musulmans, de Tariq Ramadan et de la MAC ambitionne de fouiller dans vos tiroirs. 

 

 


Domaines politique, juridique et administratif

 

1- Mettre fin aux rivalités de partis et canaliser les forces politiques de la nation dans un front uni et dans une seule phalange.

2- Modifier les lois afin qu'elles soient conformes à la charia (loi islamique) dans tous les secteurs d'activités.

3- Renforcer l'armée, augmenter le nombre de divisions de jeunes en insufflant à celles-ci l'esprit du djihad islamique.

4- Resserrer les liens entre les pays musulmans, particulièrement entre les pays arabes en vue d'un rétablissement du califat.

5- Répandre l'esprit islamique dans tous les ministères du gouvernement afin que tous les employés se sentent obligés d'adhérer aux enseignements de l'islam.

6- Surveiller la conduite de tous ses employés et mettre fin à la séparation entre la vie privée et la vie professionnelle.

7- Modifier les horaires de travail en été et en hiver afin que tous puissent facilement accomplir leurs obligations religieuses. Mettre fin aux heures de travail tardives.

8- Mettre fin à la corruption et au népotisme. On ne devrait accorder de promotions que pour des motifs de compétences et pour des raisons légitimes.

9- Évaluer toutes les décisions gouvernementales en regard de la loi et des enseignements de l'islam. Les fêtes nationales, les réceptions, les conférences officielles, la vie dans les prisons et les hôpitaux devraient être conformes aux enseignements de l'islam. Les heures de travail devraient être établies de telle sorte qu'elles n'entrent pas en conflit avec les heures des prières.

10- Embaucher des diplômés d'al-Azhar dans l'armée et dans la fonction publique et assurer leur formation.

Domaines social et éducatif

1- Inciter les gens à respecter la morale publique et adopter des lois prévoyant de lourdes peines en cas d'infraction.

2- S'occuper de la «question de la femme » d'une façon qui améliore son statut et lui assure une protection qui soit conforme avec les enseignements de l'islam. Ce dossier (le plus important socialement) doit se garder des positions non orthodoxes de ceux dont les opinions sont soient déficientes soient excessives.

3- Lutter contre la prostitution clandestine ou manifeste. Reconnaître que la fornication est un crime, quelles que soient les circonstances; un crime détestable qui mérite la flagellation.

4- Interdire toutes les formes de jeux: loteries, courses et casinos.

5- Faire campagne contre la consommation d'alcool et de drogue: le salut de la nation dépend de leur interdiction.

6- Faire campagne contre le port de vêtements inconvenants et contre les conduites relâchées; éduquer les femmes sur ce qui est convenable, et être particulièrement strict envers les enseignantes, les élèves et les étudiantes, les femmes médecins et de manière générale avec tous ceux qui travaillent dans ces domaines.

7- Revoir le programme scolaire offert aux jeunes filles et s'assurer qu'il diffère de celui des garçons à plusieurs étapes de leur éducation.

8- Interdire la mixité entre les étudiants des deux sexes; traiter les fréquentations entre jeunes gens en âge de se marier comme un crime qui doit être puni.

9- Encourager le mariage et la procréation par tous les moyens: adopter des lois pour protéger et aider les familles et régler les problèmes du mariage.

10- Fermer les salles de danse moralement indésirables et les boîtes de nuit, et interdire la danse et les autres passe-temps du même genre.

11- Inspecter les théâtres et les salles de cinéma et choisir avec rigueur les films et les pièces qui y seront présentés.

12- Censurer les chansons et sélectionner soigneusement celles qui seront diffusées.

13- Choisir soigneusement les conférences, les chansons et les sujets qui seront diffusés à la radio: utiliser la radio pour éduquer la nation d'une manière vertueuse et conforme à la morale.

14- Confisquer les histoires provocatrices, les livres qui promeuvent le scepticisme d'une manière insidieuse, les journaux qui encouragent l'immoralité et ceux qui profitent de manière indécente des désirs lascifs.

15-Surveiller les lieux de vacances d'été afin de mettre fin à la confusion généralisée et à la promiscuité qui invalide l'idée même d'aller en vacances.

16- Limiter les heures d'ouverture des cafés, surveiller les activités de leurs propriétaires, leur expliquer ce qui est dans le meilleur intérêt public, leur interdire de rester ouverts tard le soir.

17- Cesser d'utiliser les cafés pour apprendre aux illettrés à lire et à écrire. Aider plutôt dans ce but la nouvelle génération de professeurs affectés aux écoles élémentaires et les étudiants.

18- Résisterà l'adoption de pratiques nuisibles, qu'elles soient économiques, morales ou autres. Détourner les masses de ces pratiques. Les orienter plutôt vers ce qui leur est bénéfique ou leur apprendre ce qui est dans leur meilleur intérêt. Ceci touche des pratiques comme les mariages, les funérailles, les naissances, les réunions où l'on entre en transe (zar), les congés civils et religieux, etc. Que le gouvernement donne l'exemple.

19- Considérer sérieusement la mise sur pied d'une police des mœurs (hisba) responsable de punir ceux qui transgressent ou attaquent la doctrine islamique, tels ceux qui ne se conforment pas au jeûne du Ramadan, ceux qui ne font pas leurs prières, ceux qui insultent la foi et ceux qui commettent d'autres méfaits similaires.

20- Fusionner les écoles élémentaires des villages avec les mosquées et procéder à une réforme en profondeur des deux, notamment quant au choix des employés, à la propreté et à tout ce qui a trait à la surveillance des enfants de façon à inciter les jeunes à la prière et les plus vieux à l'étude.

21- Faire de l'éducation religieuse une matière obligatoire dans toutes les écoles et universités.

22- Encourager la mémorisation du Coran dans toutes les écoles élémentaires: rendre cette mémorisation obligatoire pour l'obtention d'un diplôme en religion ou en langue. La mémorisation d'une partie du Coran devrait être obligatoire dans toutes les écoles.

23- Adopter une politique de l'éducation qui améliorera et élèvera le niveau de l'éducation, qui unifiera les buts et les objectifs qu'elle poursuit, afin de rapprocher les différentes cultures qu'on retrouve dans la nation. La première étape de ce processus consiste à encourager un esprit vertueux, patriotique et un code moral inébranlable.

24- Accorder un soin particulier à la langue arabe à tous les niveaux de l'éducation et veiller à ce que seul l'arabe soit parlé au niveau élémentaire.

25- Mettre l'accent sur l'histoire de l'islam, de la nation et de sa culture, ainsi que de la civilisation islamique.

26- Envisager l'imposition d'un code vestimentaire uniforme pour toute la nation.

27- Mettre fin dans les maisons aux influences étrangères qui affectent la langue parlée, les comportements, les façons de se vêtir, les gouvernantes, etc. Tout cela doit être «égyptianisé » et ce, tout particulièrement dans les résidences des classes supérieures.

28- Donner au journalisme une orientation appropriée et encourager les auteurs et les écrivains à approfondir les sujets islamiques.

29- Se préoccuper de tout ce qui concerne la santé publique en diffusant des informations utiles dans les médias, en augmentant le nombre d'hôpitaux, de médecins et de cliniques mobiles et en améliorant l'accès aux services médicaux.

30- Accorder une attention aux problèmes des villages, notamment en ce qui concerne leur organisation, leur propreté, la purification des réserves d'eau potable et leur enrichissement culturel, les loisirs et leurs besoins en formation.

Domaine économique

1- Organiser le prélèvement de la zakat (charité obligatoire) en fonction des revenus conformément à la Loi Sacrée. Utiliser les sommes recueillies pour financer des projets charitables, comme la construction de logements pour les personnes âgées, les pauvres, les orphelins et pour renforcer l'armée.

2- Interdire l'usure et veiller à ce que les banques respectent cet interdit. Le gouvernement devrait donner l'exemple dans ce domaine en renonçant à toucher l'intérêt sur l'argent prêté.

3-Encourager le développement économique, fournir des emplois aux chômeurs, transférer ceux qui sont détenus par des étrangers à des citoyens du pays.

4-Protéger le peuple contre l'oppression des compagnies monopolistes, encadrer ces compagnies dans un cadre très strict en cherchant à obtenir d'elles le plus de bénéfices possibles pour le peuple.

5-Améliorer la situation des fonctionnaires subalternes en augmentant leurs salaires, en leur accordant régulièrement des augmentations tout en réduisant le salaire des hauts fonctionnaires.

6-Réduire le nombre de postes dans le secteur public en ne conservant que ceux qui sont nécessaires. Veiller à un partage équitable de la charge de travail entre les fonctionnaires.

7-Encourager l'accès à l'expertise dans les secteurs agricole et industriel et accorder de l'importance au niveau de production des agriculteurs et des travailleurs d'industrie.

8-Se préoccuper des problèmes sociaux et techniques du travailleur et améliorer tous les aspects de ses conditions de vie.

9-Mieux exploiter les ressources naturelles, les terres en jachère, les mines négligées, etc.

10-Accorder une priorité à l'organisation et à l'exécution de projets nécessaires de préférence à des projets luxueux.

          Tel est le message des Frères Musulmans. Nous le soumettons et nous offrons nos services, nos talents et tout ce que nous possédons à n'importe quel comité ou gouvernement désireux de réaliser ces objectifs, solidaire de la nation islamique et désireux de favoriser son progrès et son avancement. Nous répondrons à cet appel et sommes disposés à nous sacrifier. Nous espérons qu'en agissant ainsi nous avons rempli nos obligations puisque la religion implique la sincérité envers Allah, son apôtre, son livre, les imams des musulmans et leur communauté dans son ensemble. Allah nous suffit. Il est plénitude et que sa paix retombe sur ceux qui le vénèrent.

Hassan al-Banna

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

island girl 03/04/2011 15:54



Je ne reve plus ,les français choisiront leur sort en 2012,le paradis existe sur terre  ,ce n'est sans doute plus en france....dommage !  



Loly 03/04/2011 08:30



Il est grand temps de réagir, pour ma part je rêve d'un rassemblement de tout le peuple FRANCAIS sous l'Arc de triomphe au son du chant des partisans et de la Marseillaise, mais en serons-nous
capables?



Jean Valette (Johanny) 02/04/2011 15:28



Lze point 3 du domaine économique me semble se rappeocher des thèses honnies du front nationel !...  Martine Brochen devrait s'en trouver offusquée !...