Le massacre des chrétiens continue dans le silence des Chrétiens d'Occident.

Publié le 7 Janvier 2012

Bien entendu, il y aura en France des biens pensants qui trouveront que c'est local, anecdotique, non concluant et que cela ne prouve pas la nocivité d'une religion, tout au plus les excès d'une secte!

Je les entends d'ici ces intellectuels des salons et des plateaux télévisés. Il n'en reste pas moins que la poussée de l'islam est bien réelle et pas seulement en Afrique où elle est particulièrement violente! Les noirs africains connaissent bien la nocivité de l'islam eux qui ont eu à subir 14 siècle de razzias aux fins de l'esclavage. Aujourd'hui, lorsque je vois en France une femme noire vêtu du hijab, je me demande toujours si elle a un cerveau avec des neurones en bonne place! Je veux bien croire que sur place, in situ, en Afrique, elles ne savent rien et encore, mais pas en France où l'esclavage et son histoire ne sont pas tabous!

Nous savons les ravages que l'islam a commis en Afrique et les millions de morts qui vont avec! Le sang noir est sur les mains des arabo-musulmans! Que cette femme noire au hijab l'ignore de nos jours en France, relève au mieux de la bêtise, au pire de la débilité!

Voici au Nigéria, au grand jour, ce qui s'est toujours fait. Des chrétiens massacrés et le silence avéré des catholiques français et du Pape, le premier d'entre eux! C'est effrayant.

Gérard Brazon

**************

 

Huit personnes ont été tuées par balles dans une église dans le nord du Nigéria, a annoncé vendredi soir une source hospitalière. Dans la journée, une autre attaque contre des chrétiens avait fait 17 morts dans le nord-est du Nigeria, au lendemain de deux attaques similaires ayant fait onze tués. Ces tueries ont été perpétrées deux jours après la fin de l'ultimatum des islamistes de Boko Haram aux chrétiens pour qu'ils quittent le Nord du paysCette vague d' dans le pays le plus peuplé d'Afrique fait craindre l'éruption de violences interconfessionnelles.

Des hommes  ont ouvert le feu vendredi sur un rassemblement de chrétiens en deuil, tuant dix-sept personnes dans l'Etat d'Adamawa (nord-est), selon des témoins. Les victimes étaient, selon un habitant de Mubi, où a eu lieu l'attaque, réunies dans la maison d'une des cinq personnes assassinées au  d'une attaque similaire jeudi soir. Jeudi, c'est au total onze chrétiens qui ont été tués puisqu'une autre attaque, toujours dans le nord du pays, a visé dans la soirée des fidèles réunis en prière dans une Eglise aux abords de Gombe, localité du nord-est. «Six personnes ont été tuées (...) et 10 autres blessées», selon le pasteur John Jauro , dont l'épouse figure parmi les victimes.

La secte Boko Haram soupçonnée

Cette série de trois attaques intervient après l'expiration mercredi d'un ultimatum fixé par un porte-parole de la secte islamiste Boko Haram aux chrétiens pour qu'ils quittent le nord majoritairement musulman du pays.  Boko Haram, qui veut l'application stricte de la charia dans tout le pays, et dont l'une des branches dures est soupçonnée d'être en lien avec Al-Qaïda, a d'ailleurs revendiqué ces attaques.

Boko Haram avait également revendiqué l'attentat suicide d'août 2011 contre le QG de l'ONU dans la capitale Abuja qui a fait 25 morts. Ses opérations semblent avoir pris une nouvelle dimension avec une vague d'attentats le jour de Noël (49 morts) visant en particulier des églises. Cette semaine, enfin, a marqué une très nette aggravation des tensions. Mercredi soir, des explosions avaient secoué deux villes du nord-est où la mesure est en vigueur. Elles n'ont pas fait de morts mais ont été revendiquées par le porte-parole de Boko Haram qui avait lancé l'ultimatum aux chrétiens. Mardi, des hommes armés ont pris d'assaut un commissariat de police dans l'Etat de Jigawa (nord). Une adolescente a été tuée et un officier blessé.

Le Parisien

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

23bixente23 08/01/2012 05:00


"Boko Haram, qui veut l'application stricte de la charia dans tout le pays, et dont l'une des branches dures est soupçonnée d'être en
lien avec Al-Qaïda, a d'ailleurs revendiqué ces attaques." -----> suis-je le seul à y voir là un sous-entendu "islamogauchiste" bien européen ? ce
n'est pas qu'"une des branches dures" de cette foutue secte qui est à blâmer comme étant "en lien avec al-qaïda", mais bien toute la secte !


vont-ils aller jusqu'à nous dire qu'il y aurait des membres de boko haram qui seraient "modérés" ? voire
qu'il existerait un boko haram "des Lumières"...?


perso c'est dans ce sens là que je comprends cette phrase...

mika 07/01/2012 15:38


Gérard à raison. Rien ne peut-être anecdotique au Nigéria qui compte  160 millions d’âmes dont une moitié de chrétiens.


Peu connu, il a été à la une de l’actualité dans les années 1970, quand sa région Sud-est,  riche en pétrole, tenta de faire sécession.  Résultat ;


- Une guerre civile ethnico- religieuse entre Yorubas (musulmans) et Igbos (chrétiens)


- 2 millions de victimes


et un nom tristement célèbre : Le BIAFRA.