Le nom d'une Place parisienne par le tunisien Bertrand Delanoé. Confusion des esprits? Absolument.

Publié le 19 Mai 2011

Donner le nom du Tunisien immolé à une place de Paris. C'est à dire, qu'une Place va être débaptisée pour "honorer" un désespéré de Ben Ali, un suicidé par le feu qui, par son acte provoqua la révolution Tunisienne.

Autant ce nom à Tunis n'est pas choquant, autant sur une Place parisienne c'est effarant. Certes, Bertrand Delanoé s'est dit Tunisien lors de la révolution en disant, dans une émission de télé, "Nous les Tunisiens...". Certes, ce Tunisien est né à Tunis d'un papa grand patron, pour autant, Paris est la capital de la France. Pas de la Tunisie.

Que ce délire soit venu à l'esprit d'un Tunisien Maire de Paris pourquoi pas, mais de là à ce que l'unanimité se fasse sur l'attribution de ce nom étranger à la France est tout simplement impensable. Cela dénote, s'il le fallait, oh combien nos responsables politiques sont totalement hors circuit ou dijonctés. Cette information aussi discréte que lamentable commence à faire le tour de la blogosphère.

Du Figaron.fr 

Le Conseil de Paris a voté aujourd'hui à l'unanimité l'attribution à un lieu parisien du nom de "Mohamed Bouazizi", en hommage au jeune Tunisien dont l'immolation a déclenché la vague de manifestations qui a abouti à la chute du régime Ben Ali.
"Ce sera particulièrement apprécié par les Tunisiens, je vous en remercie très chaleureusement", s'est réjoui le maire PS de Paris Bertrand Delanoë, très proche de ce pays du Maghreb où il est né.
Fait rare, tous les élus ont approuvé, comme le secrétaire d'Etat chargé du Commerce extérieur Pierre Lellouche (UMP) qui est aussi conseiller de Paris. "L'analyse politique est juste, les Tunisiens vivent une transition, et au lieu de se déchirer entre nous, c'est bien d'envoyer un message et de ne pas polluer les débats par la polémique au gouvernement", a dit à la presse M. Lellouche après le vote. Egalement né en Tunisie, il s'est dit "complice avec le maire" sur ce sujet.
Selon M. Delanoë, "c'est déjà apprécié en Tunisie, c'est ressenti comme un vrai moment de fraternité du peuple de Paris pour le peuple tunisien. Il faut aller vite pour trouver une rue ou une place à Paris!".
Mort des suites de ses blessures le 4 janvier, Mohamed Bouazizi est, selon M. Delanoë, une "figure emblématique qui, par son acte de résistance, symbolise le combat des Tunisiens pour la démocratie, la justice et la liberté". Par le Figaro

Voici ce que l'on peut lire sur le net en ce moment. De l'indignation surtout. Une info que les politiques semblent ignorer.

Sans doute que la colère est vilaine conseillère, mais il y a une chose qui me touche c'est bien le nom des soldats morts pour la France en Afghanistan. Eux n'auront pas droit aux honneurs que la ville de Paris donne à un étranger mêmes si je connais l'importance des conséquences de son acte. A commencer hélas par les Tunisiens qui fuient ce pays pour rejoindre l'Europe.

Gérard Brazon

55 de nos jeunes sont morts en Afghanistan ! Eux sont morts pour la France !  Est ce qu'un lieu de Paris porte le nom d’un seul de ces jeunes ? Pour info, monsieur le Maire de PARIS. Sans doute auriez-vous pu penser à ces jeunes pour l'attribution à un lieu parisien d'un de ces noms. Un hommage rendu à la France et à son Armée.

31.08.2004      Caporal Murat YAGCI – 20 ans – C.O.S./1er R.P.I.Ma. - Mort à Kaboul
21.10.2004      Maréchal des logis Simah KINGUE EITHEL ABRAHAM – 22 ans - 3ème R. H. -  Mort à Kaboul           

                         1ère classe Thierry JEAN BAPTISTE – 24 ans -3ème R. H. - Mort à Kaboul

11.02.2005      Caporal Alan KARSANOV - 2ème REI - Mort à Kaboul
18.09.2005      Caporal Chef Cédric CRUPEL - 28 ans – C.O.S./1er R.P.I.Ma. - Mort à Spin Bolak
04.03.2006      Premier Maître Loïc LE PAGE - 30 ans – C.O.S./Commando TREPEL - Mort Vallée de Maruf
15.05.2006      1ère Classe Kamel ELWARD - 22 ans - 17ème R.G.P. - Mort à Kaboul
20.05.2006      Adjudant Joël GAZEAU - 35 ans - COS/1er R.P.I.Ma. - Mort à Kandahar

Caporal Chef David POULAIN - 36 ans – C.O.S./1er R.P.I.Ma. - Mort à Kandahar

25.08.2006      Caporal Chef Sébastien PLANELLES - 28 ans – C.O.S./C.P.A. 10 - Mort à Laghman
                        Premier Maître (Infirmier) Frédéric PARE - 34 ans - FORFUSCO - Mort à Laghman

25.07.2007      Adjudant Chef Pascal CORREIA - 40 ans - 1er R.C.P./O.M.L.T. - Mort à Wardak
23.08.2007      Brigadier Chef Stéphane RIEUX - 30 ans - 1er R.H.P. - Mort à Kaboul
21.09.2007      Adjudant Chef Laurent PICAN - 34 ans - 13ème B.C.A. - Mort à Kaboul
18.08.2009      Adjudant Sébastien DEVEZ - 29 ans - 8ème R.P.I.Ma. - Mort à Uzbeen

Sergent Damien BUIL - 31 ans - 8ème R.P.I.Ma. - Mort à Uzbeen

Sergent Rodolphe PENON - 40 ans - 2ème R.E.P. - Mort à Uzbeen

Caporal Chef Nicolas GRÉGOIRE - 25 ans - 8ème R.P.I.Ma. - Mort à Uzbeen

Caporal Melam BAOUMA - 22 ans – R.M.T. - Mort à Uzbeen

Caporal Kévin CHASSAING - 19 ans - - 8ème R.P.I.Ma. - Mort à Uzbeen

Caporal Damien GAILLET - 20 ans - 8ème R.P.I.Ma. - Mort à Uzbeen

Caporal Julien LE PAHUN - 20 ans - 8ème R.P.I.Ma. - Mort à Uzbeen

Caporal Anthony RIVIERE - 21 ans - 8ème R.P.I.Ma. - Mort à Uzbeen

Caporal Alexis TAANI - 20 ans - 8ème R.P.I.Ma. - Mort à Uzbeen

22.11.2008      Adjudant Chef Nicolas REY - 32 ans - 3ème R.G. - Mort à Darulaman

11.02.2009      Capitaine Patrice SONZOGNI - 45 ans - 35ème R.A.P. - Mort à Deh-a-Manakah
14.03.2009      Caporal Chef Nicolas BELDA - 23 ans - 27ème B.C.A. - Mort le à Alasay
25.05.2009      Caporal Chef Guillaume BARATEAU - 31 ans - 9ème C.C.T / 9ème B.L.B.Ma - Mort Camp Dubs
04.08.2009      Caporal Anthony BODIN - 22 ans - 3ème R.I.Ma. - Mort à Ghayne Pain
04.09.2009      Sergent Chef Johann HIVIN-GÉRARD - 29 ans - 3ème R.I.Ma. - Mort route Nijrab-Bagram

Sergent Thomas ROUSSELLE - 30 ans - 3ème R.I.Ma. - Mort route Nijrab-Bagram

Caporal Chef Johan NAGUIN - 24 ans - 3ème R.I.Ma. - Mort route Nijrab-Bagram

27.09.2009      Adjudant Chef Yann HERTACH - 38 ans -  C.O.S./13ème R.D.P. - Mort vallée d’Afghanya

Brigadier Chef Gabriel POIRIER - 23 ans – C.O.S./13ème R.D.P. - Mort vallée d’Afghanya

Caporal Chef Ihor CHECHULIN - 34 ans - 2ème R.E.I. - Mort le route Kaboul-Tora

Caporal Kévin LEMOINE - 20 ans - 3ème R.I.Ma. - Mort vallée d’Afghanya

11.01.2010      Capitaine Fabrice ROULLIER - 39 ans - 1er B.M. - Mort vallée d’Alasay

Sergent Chef Mathieu TOINETTE - 27 ans - 402ème R.A. - Mort vallée d’Alasay

13.01.2010      Sergent Harouna DIOP - 40 ans - 517ème R.T. - Mort route Nijrab-Bagram
09.02.2010      Soldat 1ère Classe Enguerrand LIBAERT - 20 ans - 13ème B.C.A. - Mort à Tatarkhel
08.04.2010      Légionnaire 1ère Classe Robert HUTNIK - 23 ans - 2ème R.E.P. - Mort sud de la Kapissa
22.05.2010      Capitaine Christophe BAREK-DELIGNY - 38 ans - 3ème R.G. - Mort à Tatarkhel
07.06.2010      Sergent Konrad RYGIEL - 28 ans -  2ème R.E.P. - Mort à Payendakhel
18.06.2010      Brigadier Steeve COCOL - 29 ans - 1er R.H.P. - Mort à Kaboul
06.07.2010      Sergent Chef Laurent MOSIC - 38 ans - 13ème R.G. - Mort à Cherkhel
10.08.2010      Soldat 1ère Classe Antoine MAURY - 21 ans - 1er Régiment Médical - Mort le à Kaboul
23.08.2010      Lieutenant Lorenzo MEZZASALMA - 43 ans - 21ème R.I.Ma. - Mort vallée de Bedraou

Caporal Jean-Nicolas PANEZYCK - 25 ans - 21ème R.I.Ma. - Mort vallée de Bedraou

30.08.2010      Adjudant Hervé ENAUX - 35 ans - 35ème R.I.- Mort vallée d’Uzbeen
15.10.2010      Adjudant Chef (infirmier Cl Sup) Thibault MILOCHE - 39 ans -  126ème R.I.. - Mort à Kaboul
17.12.2010      Capitaine Benoît DUPIN - 34 ans - 2ème R.E.G. - Mort vallée d’Alassai
18.12.2010      Second-Maître Jonathan LEFORT - 28 ans - Commando Trepel - Mort vallée de Bedraou
08.01.2011      Caporal Chef Hervé GUINAUD - 42 ans - R.I.C.M. - Mort sud de la Kapisa (zone de Tagab)
19.02.2011      Chasseur 1ère Cl. Clément CHAMARIER - 19 ans - 7ème B.C.A. - Mort route Tagab à Nijrab
20.04.2011      Caporal Alexandre RIVIERE – 23 ans – 2ème R.I.Ma - Mort en Kapiza


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Topaze06 20/05/2011 10:02



Mais Grand D'ieu....Nous sommes déjà devenus des Dhimmis de l'islam...!


Vraiment je ne comprends plus nos représentants français...Nancy Verdier à raison, sans enlever le sacrifice de ce Tunisien, comment débaptiser une place pour mettre un étranger ? Et il y a tant
et tant de Nos jeunes qui se sont sacrifiés pour la France ?
Mr Delanoë est la pure quintessence de la Gôche de france...!


 



island girl 20/05/2011 00:58



BEURTRANDE de la ...est méprisable mais il a été choisi par les parisiens ...comme les lillois ont choisi "la moche" ....j'apprécie  chaque jour d'avoir quitté la région parisienne pour un
petit caillou qui respecte ses morts pour la france ,le défilé du 11 nov est coloré et digne et je retrouve ici la france que j'aime...



Loly 19/05/2011 22:47



Ce traître de delanoe pense sauver sa peau en cas d'islmanisation complète de la France, en tant qu'homosexuel il sait ce qu'il risque, par contre il devrait se renseigner quant à la taqya et là,
il devrait avoir peur!


Pour le reste, cet acharnement à vouloir détruire notre pays devrait nous rendre fiers de ce que le monde entier nous envie - notre histoire - nos révolutions - notre gastronomie - nos coups de
gueule mais aussi notre grande (trop!) générosité, mais ils devraient savoir aussi qu'il y aura un jour, la goutte de trop et comme le phoenix nous renaîtrons de nos cendres, nous saurons nous
rassembler et redevenir de vrais FRANCAIS.



Dufour 19/05/2011 12:30



je suis daccord avec Nancy Verdier,je suis ancien para qui a ete au liban . et je suis né en algerie,et je vudrais pas une place bouteflika en france,ils sont assez grand ces gents.



Gérard Brazon 19/05/2011 12:47



Nous sommes dans la confusion des esprits et des Histoires. Nous payons 40 ans de guerre contre l'histoire de notre nation. 



Nancy VERDIER 19/05/2011 10:00



Effectivement, cette emballement pour tout ce qui nous vient de l'extérieur est parfois très choquant pour les citoyens français (hexagonaux) que nous sommes. Quand on est un élu
de la république, on commence par penser aux citoyens qui vous ont élus. J'ai souvent constaté que certains élus nés en Afrique du Nord (surtout en Tunisie et Maroc), avaient conservé
la nostalgie de leur pays d'origine et d'une certaine façon, voulaient reconstituer en France, ce qu'ils avient perdu....Le 58ème soldat français vient de tomber hier en
Afghanistan. Il était d'un régiment de la Sarthe (Le Mans). Combien de guerres inutiles au cours desqelles nos soldats se sont sacrifiés. Et pour quoi et pour qui ??? Monsieur Delanoë est
complètement à côté de la plaque depuis toujours. Je n'ai rien contre ce jeune homme qui a commis un geste désespéré et je pense que la Tunisie Nouvelle peut l'honorer. Mais en France nous avons
aussi des gens de qualité et de valeur qui sont laissés sur le bord de la route.



Gérard Brazon 19/05/2011 12:46



Tout à fait exact. Merci Nancy