le Parti Communiste rend la faucille et le marteau mais garde la couleur du sang versé par sa faute! Par Gérard Brazon

Publié le 9 Février 2013

Exit le symbole léniniste du communisme. Les camarades présents au 36e congrès du PCF se retrouvent dorénavant sous la bannière de la gauche européenne.

Gérard-France  Le Parti communiste, complice et au minimum passif, des crimes contre l'humanité commis par Lénine, Staline, Mao, Pol Pot ne change pas de nom mais retire sa faucille et son marteau. Il est vrai que le PC n'est plus dans les champs depuis longtemps et que les ouvriers votent massivement pour le Front National de Marine le Pen au grand désespoir de la CGT qui pratique l'épuration dans ses rangs comme au bon vieux temps.

Alors qu'est-ce qui reste au PC? Le rouge couleur du sang versé par lui et ses complices internationaux!  

Le sang des Mencheviks lors de la révolution d'Octobre, des Russes blancs, des Ukrainiens, des Polonais, des Finlandais, des Hongrois. Sans compter le sang français des épurations d'après guerre en France, dans les villages... Sans oublier des fleuves de sang Chinois, Vietnamien, Cambodgiens et j'en passe!

Rouge était ce sang versé par des Blancs, des Asiatiques, des Africains, des Américains du Sud, des Noirs antillais! Rouge la couleur du désespoir et de la dictature. 

Ce qui m'étonne c'est qu'il y ait encore un Parti Communiste en France.

Gérard Brazon

***

 

Alors que s'ouvre le 36e congrès du Parti communiste français à Saint Denis, la faucille et le marteau disparaîssent des cartes des adhérents, révèle France Info vendredi 8 février. L'emblème léniniste du communisme "n'est plus un sigle qui résume" le PCF selonPierre Laurent, secrétaire national du parti.

"Nous voulons nous tourner vers l'avenir. C'est un sigle qui ne résume pas ce que l'on est aujourd'hui", s'est justifié Pierre Laurent sur LCI. 

Un chamboulement pour les traditionalistes du parti comme Emmanuel Dang Tran, secrétaire de section à Paris, au micro de France Info : "Tout le parti est choqué par ça".

Selon lui, ce changement symbolise la disparition d'un "point historique, symbole de résistance contre la politique du capital, contre les licenciements, contre les écrasements de salaires". Et charge Pierre Laurent, accusé "d'inféoder le PCF, avec le Front de gauche, des verts, des trotskiste, à la social-démocratie."

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

lombard 13/02/2013 11:58


bonjour


ils ont encore des adhérents??