Le pédigré des donneurs de leçons.

Publié le 29 Avril 2014

 1/Qui est Jean Christophe Cambadélis ?

Le Monde (journal socialiste)

Les deux responsables socialistes ont chacun un passé judiciaire remontant à des affaires très anciennes. En 1998, M. Désir a écopé de dix-huit mois de prison avec sursis et 30 000 francs d'amende pour"recel d'abus de confiance ". En cause, son emploi fictif comme formateur dans une association lilloise entre novembre 1986 et octobre 1987, alors que l'actuel n° 2 du Parti socialiste occupait la présidence de SOS-Racisme.

M. Cambadélis, lui, a été reconnu coupable en 2006 dans l'affaire des emplois fictifs de la Mutuelle nationale des étudiants de France (MNEF). Condamné à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende, il avait été rémunéré par la mutuelle proche du PS entre 1991 et 1995, à hauteur de quelque 620 500 francs au titre  d'une activité fictive de conseil.

En 2000, le député de Paris avait déjà été condamné à cinq mois de prison avec sursis et 100 000 francs d'amende pour un emploi de complaisance de 1993 à 1995 dans une société gestionnaire de foyers de travailleurs immigrés dirigée par un ancien cadre du Front national. Une affaire d'autant plus embarrassante à l'époque que, quelques années auparavant, le responsable socialiste s'était fait connaître  en lançant un "Manifeste contre le FN".

********

En 2012, Jean-Christophe Cambadélis veut augmenter l'immigration, il lance une pétition nationale pour le droit de vote des étrangers non communautaires aux élections locales.

Et voilà ce qu'il avait dit :

- " Derrière le refus du droit de vote, il y a la hantise du métissage, de la perte de l’identité française. La France garde son identité quand elle conquiert des droits et la perd quand elle se referme sur une nostalgie. Nous n’abandonnerons pas! Nous voulons le vote des étrangers".

**********

Repris de justice, est-ce un critère pour diriger le PS ?

AgoraVox (de droite)

Jean-Christophe Cambadélis fût poursuivi pour recel d’abus de biens sociaux dans l’affaire Agos, société gestionnaire de foyers de travailleurs immigrés, il a été bénéficiaire d’un emploi fictif entre 1993 et septembre 1995 qui lui a rapporté plus de 442 000 francs (67 382,466 €), Jean-Christophe Cambadélis fut condamné en janvier 2000 à 5 mois de prison avec sursis et 100 000 francs (15 244,902 €) d’amende par le tribunal correctionnel de Paris.

-Mis en examen le 7 juin 2000 pour abus de confiance dans l’affaire de la MNEF, car soupçonné d’avoir bénéficié d’un emploi fictif au sein de la mutuelle étudiante MNEF entre 1991 et 1995, pour lequel il aurait touché 620 500 francs (94 580 euros) d’une filiale de la MNEF, au titre d’une activité permanente de conseil : « De 1991 à 1993, c’est en qualité de « sociologue » que Jean-Christophe Cambadelis a été rétribué à hauteur de 420 499 francs par la Mutuelle interprofessionnelle de France (MIF), une filiale de la Mnef. Cambadelis était alors député, avec revenus afférents. Non réélu en 1993, il reçoit jusqu’en 1995 quelque 200 000 francs supplémentaires de la MIF, en tant qu’administrateur « chargé des contacts auprès des ambassades ou des universités ». » Seuls « trois documents manuscrits » auraient attesté du « travail » du député.

Le 2 juin 2006, reconnu « coupable de recel d’abus de confiance  », il est condamné, à 6 mois de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende, dans l’affaire des emplois fictifs de la MNEF, par la 11e chambre du tribunal correctionnel de Paris. 

Alors après la nomination à la direction du parti, lequel des deux sera le prochain premier ministre ?

Une chose est sure, ils ont les bon critères pour êtres recrutés. Ils ont déjà étés condamnés comme l'ancien 1er ministre.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Repost 0
Commenter cet article

LA GAULOISE 30/04/2014 08:33


TOUT LE MONDE LE SAIT  : ON A UN GOUVERNEMENT CHAMPION TOUTES CATEGORIES EN REPRIS DE JUSTICE .....

mika 29/04/2014 12:55


Cambadélis vs Christian Jacob (1mn30)


UMP/PS match nul - balle au centre


 


http://www.wat.tv/video/morandini-zap-gros-clash-sur-50gjh_2exyv_.html