Marine Le Pen refuse de débattre avec Jean François Copé.

Publié le 17 Novembre 2011

France 2 voulait organiser un débat entre le secrétaire général de l'UMP et la présidente du FN. Mais voilà, Marine Le Pen a refusé au motif que Jean-François Copé n'est ni ministre, ni candidat en 2012. Je pense qu'elle a raison! Il ne viendrait à l'idée de personne de faire débattre Nicolas Sarkozy avec un permanent du FN ou Harlem Désir par exemple! Elle a raison car c'est sous-estimer sa candidature que de vouloir la faire débattre avec un non candidat ! Toujours cette manipulation des masses, mais aussi des candidats? 

 Gérard Brazon

 

Le Pen refuse de débattre avec CopéL'Express

Le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, a ironisé ce mercredi sur le fait que Marine Le Pen, présidente du Front national et candidate à la présidentielle, refusait de débattre avec lui lors de l'émission "Des paroles et des actes" sur France2, assurant qu'elle "se dérobe". 

"Cela a un avantage, c'est qu'elle ne pourra plus expliquer que je suis arrogant. Je prends bonne note que je suis devenu trop petit pour elle", a-t-il déclaré lors du point de presse hebdomadaire de l'UMP. 

"Ce qui est vrai, c'est que j'aurais certainement parlé (avec elle) de son projet de retour au franc. Elle se dérobe", a ajouté Jean-François Copé, invité principal de l'émission "Des paroles et des actes", jeudi soir sur France 2. "Une chose est d'injurier à distance, une autre est d'accepter la confrontation." 

Le FN a confirmé avoir décliné cette invitation, mais "il y a quatre semaines". 

Uniquement des candidats ou des ministres

"Contactés il y a quatre semaines par l'émission de France 2 'Des paroles et des actes', qui souhaitait inviter Marine Le Pen, candidate à la présidence de la République, face à Jean-François Copé avec lequel elle a déjà débattu à de nombreuses reprises, nous avions aussitôt décliné cette invitation", écrivent dans un communiqué Bruno Bilde et Alain Vizier, respectivement directeur de la communication et directeur du service de presse de Marine Le Pen. 

"Toute polémique sur ce sujet est superflue et artificielle", ajoutent-ils. 

"Marine Le Pen en a marre d'être tout le temps face à Copé ou à (Cécile) Duflot", a-t-on expliqué dans l'entourage de la présidente du FN, en ajoutant que celle-ci était prête à débattre avec "un ministre ou un candidat à l'Elysée". 

Jean-François Copé aura finalement pour contradicteurs Jean-Luc Mélenchon et Eva Joly, candidats à la présidentielle respectivement pour le Front de Gauche et Europe Ecologie-Les Verts. 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Epicure 18/11/2011 23:52


Copé se prend pour quelque chose alors qu'il n'est que polytechnicien je crois.....!?


Un bon QI et de belles études ne font hémas pas un grand personnage (politique ou autre!)


Copé est un petit qui ne parviendra pas à jouer dans la cour des grands.


Les grands actuels, en France,  sont plutôt minables aussi!  Ciel ! dans quel m.... sommes nous!!

Gérard Brazon 19/11/2011 15:10



Il est vrai que nous ne voyons pas  émerger beaucoup de "grands"! 



francis Claude 18/11/2011 06:26



en fait il a eu droit le petit menteur a Mélanchon et superbe Lang !!!quelle bouffonerie je voulais regardé cette galéjade mais j'ai pas dépassé la joute stérile entre copé et mélanchon.


encore un grand merci a Marine de ne s'étre pas abaissée a cette con...frontation


 



Gérard Brazon 18/11/2011 13:26



Copé est véxé et considère que Marine Le Pen le craint "quelque part". On se défend comme on le peut finalement. 



Epicure 17/11/2011 17:17



POV'Copé !!!!


Mélenchiass et la Moche, voilà un beau merdier pour le fantassin Copé, envoyé au Casse-Pipes sans casque....Quelle niaiserie...



Colbert 17/11/2011 16:29



" Je prends bonne note que je suis devenu trop petit pour elle"


Il ne l'est pas devenu, il l'a toujours été ce crétin ! 



riziere 17/11/2011 14:05


L'UMP  aurait mieux à faire que de combattre le Front National. Que ces élus UMP débattent avec le PS,Mélanchon EELV etc plst^t que de vouloir diaboliser le F.N pour la présidentielle c'est
à gauche que ça se passe. Quand auront-ils compris que ce sont ceux là qui veulent démonter notre identité nationale, nos valeurs, notre laicité?

DURANCHDULON 17/11/2011 11:57



Et si l'UMP laissait un peu tranquille le FN et vice versa !



Vanpyperzele 17/11/2011 09:32



Jean-François Copé aura finalement pour contradicteurs Jean-Luc Mélenchon et Eva Joly, candidats à la présidentielle
respectivement pour le Front de Gauche et Europe Ecologie-Les Verts.


 


A mourir de rire,si c'est tout ce qu'il lui reste pour polemiquer,et bien bonne chance avec ces losers.


 


Marine Le Pen a bien raison de ne plus vouloir perdre son temp avec ce beau parleur inutile.Cherche t'il a retrouver de la
crédibilité en provoquant déleterement MLP...