Le point sur la situation d'Israël et de son voisin "non membre" et néanmoins observateur. Par Michel Garroté.

Publié le 2 Décembre 2012

Représailles israéliennes contre les palestiniens ?

-

Michel Garroté, réd en chef – J’aimerais reprendre, ci-dessous, trois événements ayant suivi la fausse entrée, avec carte défaussée, de la « Palestine » à l’ONU, en qualité de, je cite, « Etat observateur non membre », la formule elle-même, étant déjà, en soi, ridicule. Les médias parlent de représailles d’Israël contre l’Etat « palestinien » observateur non membre à l’Assemblée Générale de l’ONU. Peu m’importe de savoir si le mot « représailles » est celui qui convient. Ce qui m’importe, c’est qu’Israël ne reste pas les bras croisés face à ce pseudo-Etat et surtout face à ceux qui prétendent le « représenter ». Mais revenons aux trois événements récents.

1- Le mandat du « président » de l’Autorité « palestinienne » (AP), Mahmoud Abbas, a expiré il y a trois ans. Néanmoins, Abbas choisit arbitrairement de poursuivre son mandat, sans élections ni consultations de son peuple. Abbas a une conception extensible de son mandat, mais une conception beaucoup plus rigide sur la liberté d’expression. Des journalistes, bloggeurs et militants « palestiniens » continuent d’être emprisonnés et torturés sur la rive occidentale du Jourdain – la Judée et la Samarie – dites « Cisjordanie ». L’Autorité « palestinienne » demeure complètement dépendante de l’aide étrangère. En clair, l’argent ponctionné sur les impôts des citoyens des pays occidentaux (cf. liens vers sources en bas de page).

Cette année 2012 encore, l’Autorité « palestinienne » menaçait de différer le versement des salaires de nombreux employés, mais elle triplait les rémunérations versées aux terroristes emprisonnés (avec nos impôts). L’Autorité « palestinienne » alloue en effet 6% de son budget annuel à des versements aux terroristes emprisonnés et aux familles des auteurs d’attentats-suicides, alors qu’elle ne consacre que 1% à l’enseignement supérieur. Dans les mosquées, les écoles et les médias officiels, l’Autorité « palestinienne » glorifie le terrorisme et propage l’incitation à la haine contre les Juifs Israéliens (avec nos impôts). Au lieu d’affecter ses budgets à la construction de la Nation, elle les utilise pour enfouir la Nation. (cf. liens vers sources en bas de page).

2- Le ministre israélien des Finances, Youval Steinitz, indique qu’Israël ne versera pas à l’Autorité « palestinienne » (AP) l’argent des impôts que l’Etat hébreu collecte pour l’AP. 460 millions de shekels (92 millions d’euros) qui auraient initialement dû être transférés sont ainsi bloqués. Ces sommes serviront à rembourser les dettes de l’AP envers la société d’électricité israélienne et autres institutions israéliennes (plus d’un milliard de shekels). Binyamin Netanyahou indique qu’Israël continue à construire à Jérusalem et partout où il en va de ses intérêts stratégiques. Il ajoute qu’il n’y aura pas de « Palestine » si l’AP ne reconnaît pas Israël et si elle n’apporte pas des garanties à la sécurité des Israéliens. A ce propos, Israël confirme un projet initié en matière de construction de 3’000 nouvelles habitations pour ses résidents de Judée et Samarie, y compris à Maale Adumim et à E1, et, de Jérusalem. Pour ce qui me concerne, Israël a raison d’agir de la sorte. Car le Fatah et l’OLP doivent enfin comprendre qu’ils ne feront jamais rien de bon sans Israël, tout simplement.

3- La chancelière allemande Angela Merkel, qui rencontrera le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu jeudi 6 décembre, réaffirme que l’Allemagne demeure et restera toujours aux côtés d’Israël quand il s’agit de garantir sa sécurité. A noter que l’Allemagne (contrairement à d’autres) ne se contente pas de proclamer cela tel de simples paroles en l’air (comme le font tant d’autres). L’Allemagne fournit à Israël des sous-marins et des missiles, ce qui renforce de façon substantielle les capacités de défense et de mesures préventives israéliennes. Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou remercie son homologue Stephen Harper pour le vote du Canada aux Nations unies, vote canadien contre la reconnaissance d’un « État palestinien ». J’ai pour habitude d’écrire qu’Israël ne peut compter que sur lui-même. Je reconnais cependant qu’Angela Merkel et Stephen Harper semblent être des amis de l’Etat hébreu. Ce qui n’est pas du tout le cas de Barack Hussein Obama, de François Hollande et de Lady Ashton (UE), par exemple.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et le cas échéant les sources citées

http://online.wsj.com/article/SB10001424127887323751104578146773248664676.html

http://fim13.blogspot.fr/2012/11/de-quel-genre-detat-palestinien-sagira.html

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Epicure 02/12/2012 23:18


Il y a une Logique de l'Histoire (qui fait croire au "Croyants" que c'est évidemment Dieu qui intervient...sic...surtout à la fin...parceque tant qu'Auschwitz "fonctionne" il est aux abonnés
absents...) Donc, je crois par contre à la Logique du sens  (de l'Hsitoire en l'occurence bienque je ne sois nullement Marxiste...
Et je dirais par exemple que dans l'Histoire avec un grand H, jamais un peuple ou un homme qui s'est élevé contre les Juifs et la Loi transcendentale qu'ils "représentent" par le Judaisme (pas
par eux-mêmes qui sont le plus souvent "comme tout le monde"...cad pas très bons.. Ceux là qui se lèvent contre eux sont toujours "Perdants"...


Faites le compte de Pharaon à Balak et de Babylone à Amman de Perse ou Rome et l'Espagne ou l'Allemagne l'Union Soviétique et tant d'autres...coucou ! Les Juifs sont toujours là!  et
plus personne qui était contre eux n'a survécu sauf dans les Annales de l'Histoire.


Leurs ennemis les plus féroces ont fini par  capituler, voire aujourd'hui sont leurs plus ardents et fidèles défenseurs : Allemands et Polonais   


Les Tchèques, toujours amis ont eu des déboires mais ils sont aussi le plus célèbre et puissant petit peuple d'Europe....


Alors, La France, Obama et tous les crétins qui suivent le fil de l'eau de la trahison de la veulerie et de la gougeaterie politique sont de bien petites chose face au Destin, logique, cohérent,
inévitable,  de la vérité qui s'impose......


Certes, cette victoire, logique, évidente du plus profond de l'abîme (les Historiens et poëtes des ghettos et prisons...morts convaincus de l'inévitable échec de leurs assassins) beaucoup ne la
"voient pas" car ils sont sacrifiés par les nécessités du combat...Mais la postérité, elle, en est la gardienne....