Le président du Bnai Brith, Serge Dahan, s’excuse minablement de l’invitation faite à Pierre Cassen !

Publié le 3 Décembre 2013

Il va bien falloir que nos amis de confession juive comprennent que nous ne sommes pas les ennemis des juifs. Bien au contraire, nous défendons cette communauté au même titre que nous défendons les français en général et de la France en particulier.

Il va falloir qu'ils comprennent que leur ennemi est plutôt l'islam qui souhaite la mort des juifs et des chrétiens d'ailleurs. C'est aussi la gauche qui fait de l'antisémitisme avec le cache sexe de l'antisionisme. Mais nous, les patriotes, les amoureux de la France, les femmes et les hommes qui nous battons pour une certaine "idée de la France", ne sont pas antisémites.

Prenez conscience chers amis juifs. Prenez conscience que vos "amis" de gauche, ces artistes de la bien pensance, ces journalistes du politiquement correct, ces lâches de la politique politicienne sont probablement vos pires ennemis. La preuve ? Cet article de Pierre Cassen va vous éclairer.

Gérard Brazon

 

Sans doute affolé de l’invitation faite à Pierre Cassen par les organisateurs du Salon des Auteurs Engagés, le nouveau président duBnai Brith France, un nommé Serge Dahan, s’est permis, de manière grotesque, d’envoyer ce message aux radios juives, ce dimanche, leur demandant de lire ce texte sur leurs antennes. Naturellement, aucune n’a obtempéré à cet écrit que nous portons à la connaissance de nos lecteurs, fautes d’orthographe comprises !

Par l'excellent Pierre Cassen 

SergeDahanMESSAGE ENVOYE AUX RADIOS JUIVES

« Bonjour Monsieur

Je suis Serge Dahan le president du Bnai Brith France et je me permets de vous ecrire aujourd’hui au sujet d’un évènement fait à l’insu du Bnai Brith France.

Il y a aujourd’hui le salon du libre du Bnai Brith France et je viens d’etre informe de la presence de Pierre Cassen.

Je tiens a dénoncer cette présence, Mr Cassen n’a pas été invite par le Bnai Brith France, nous nous excusons aupres des auteur invites qui vont se trouver genés par sa presence que nous condamnons au nom du B’nai B’rith France. Nous nous excusons auprès des membres de la communaute de cette presence non souhaite dans ce rendez vous littéraire annuelle du Bnai Brith France.

Mr Cassen aurait été invite par un des organisateurs Mr Leiba sans me prévenir et sans prévenir le bureau du Bnai Brith France. J’ai appris sa présence à l’instant. Merci de faire cette mise au point necessaire.

Bien a vous Serge Dahan 06XXXXXXXX

===========================================================

Texte ahurissant, qui mérite ces quelques commentaires. D’abord, Dahan, que personne ne connait, se sent obligé de préciser aux associations juives qu’il est président du Bnai Brith, c’est dire sa notoriété. Par contre, il ne pense pas nécessaire de préciser qui est Pierre Cassen, ce que nous pouvons prendre comme un hommage à sa célébrité supposée dans les milieux juifs. Nous nous permettrons également de faire remarquer au nouveau président du Bnai Brith qu’Eugène Leiba, à qui il ose reprocher d’être le seul responsable de cette invitation, est le fondateur et l’organisateur de ce salon, haut lieu de la pensée libre, depuis 18 ans. Cela lui donne des lettres de noblesse qu’est bien loin de posséder le peu courageux Dahan. Nous observons également son incohérence : pourquoi écrire seulement aux radios juives, et ne pas avoir fait un communiqué officiel, qu’il aurait envoyé à tous les médias, y compris les non-juifs ? Sur le fond, il n’explique même pas aux destinataires de son texte les raisons pour lesquelles Pierre Cassen serait si infréquentable qu’il lui faille s’excuser minablement de sa présence auprès de la communauté et des écrivains invités.

Dahan nous fait penser à ces élites qui, de tous temps, pensent sauver leur peau en livrant à leur pire ennemi ceux qui le combattent avec le plus de vigueur. Le président du Bnai Brith, que nous n’avons jamais rencontré, ni d’Eve ni d’Adam, devrait savoir qu’à chaque fois que Pierre, ou d’autres contributeurs de RL, ont fait une conférence, à l’invitation d’organisations juives, loges du Bnai Brith et autres, leurs propos étaient fort appréciés. Le public, dans ses commentaires, regrettait souvent que les dirigeants de la communauté juive n’aient pas la même clarté, en désignant sans détour où se situait le véritable antisémitisme, au 21e siècle. Même le président de la Licra, Jacubowicz, au lendemain des assassinats de Merah, a dû admettre, la mort dans l’âme, que la totalité des actes antisémites, en France, venaient des jeunes arabo-musulmans. Ce qu’écrit Riposte Laïque depuis six ans ! Nous attendons avec intérêt les réactions internes que ne manquera pas de susciter ce message, dont le moins qu’on puisse dire est qu’il manque singulièrement de tenue, et sur la forme, et sur le fond.

Plus préoccupant, il dénote, au delà de la lâcheté, un manque de sang-froid difficilement compatible avec la fonction qu’entend occuper son auteur.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

aziliz 03/12/2013 18:18


Hélas, comme partout ailleurs, il y a des êtres humains quelque soit leur confession, abjects et d'une telle lâcheté que le haut le coeur vous saisit. Doit-on pour autant faire une généralité de
ces êtres malodorants ? J'ai connu des juifs fantastiques, admirables et d'un courage formidables, j'en ai connu de répugnants, d'une couardise infâme et d'une félonie abominable. Je connais
toujours des êtres humains, toute confession mise à part, extraordinaires ou carrément ignobles. Mr Dahan à l'air de faire partie de cette dernière catégorie. Mes amis israélites ne lui
ressemblent en rien et ont un peu plus de jugeotte pour ne pas dire intelligence. C'est ce genre d'individu, sectaire, limité, haineux et sans rien dans le pantalon, qui fait du tort aux
siens. 


Allez, passe Dahan : le cleps aboie et la caravane passe. Individu à mettre dans le même sac que les frères Ramadan. Il n'a rien compris mais comme disait ma grand-mère, on ne peut soigner
quelqu'un qui ne le veut pas. Il comprendra peut-être le jour du "sourire fellouze". 

Epicure 03/12/2013 17:43


Les couards juifs valnet bien les couards d'en  face et la seconde guerre mondiale nous l'a montré abondemment. Aujourd'hui comme d'habitude, les Juifs Diasporiquessont assis entre deux ou
trois chaises, toutes aussi mal foutues et ils ne savnt pas choisir comme d'habitude. Les Isréliens sont bien armés et la majorité très courageuse, aussi conchie-t-elle allègrement les anti ce
que vous voudrez et n'en attendent ni prébendes ni agrégation ni tolérance; et ils font bien! Car DE TOUTES FACONS" leur attitude ne changera rien du tout aux "décisions" hostiles des
"autres"....


Juif et Français Français juif? ça ne marche que quand tout va bien...Mais demandez aux Français républicains etc de se battre et prendre des risues (comme les Juifs) pour défendre les mêmes
voire aussi les Israéliens et leur "assurer des frontières sûres et reconnues" (Mon Cul?) et vous verrez ces mêmes Français républicains laics et fiers de la France Eternelle leur tourner le dos
et les vendre pour une roupie...


Allons, laissez donc ces pauvres Bobos juifs du bien-pensant Bné Brith messianiste petit bourgeois, dans leur caca; et essayez aussi de raisonner sur le réel, le vôtre ! Le nôtre! Pour leur faire
assumer, et nous faire réellement assumer, nos responsabilités respectives et communes!