LE PRINTEMPS DEMOCRATIQUE… EN FRANCE ! par Kevin LONE

Publié le 10 Janvier 2012

Par Kevin LONE

Le "printemps français ou… printemps démocratique " serait une excellente chose pour revendiquer la mise en place de la Démocratie Directe ! La seule qui permet à chaque citoyen de participer directement et régulièrement aux décisions qui le concernent. Toutes les idéologies sont mortes, nous le savons fort bien, et dans tous les cas elles ne nous ont conduis qu'à de grandes catastrophes. Il est grand temps de passer à une véritable démocratie bien préparée et structurée afin de ne pas déstabiliser le pays. Voir les réformes présenter sur le site : www.rdd-france.com.

QUESTIONS : 
N'avez-vous point besoin d’une réelle démocratie ? N'avez-vous point besoin de cette vraie bouffée de liberté qui ne peut exister et perdurer qu’à travers une réelle démocratie et non à travers une théocratie ou même à travers cette démocratie représentative, véritable déni de démocratie ?! Sommes-nous des enfants ou des demeurés au point de faire allégeance et de se placer sous la tutelle d'une personne ou d'un parti dès l’élection terminée ?! Sommes-nous satisfait d'être consulter que tous les cinq ou six ans, et puis... Allons nous continuer à cautionner des programmes du genre catalogue... que je redoute ! Programmes qui ne sont ou ne peuvent jamais être tenus ?! Allons-nous continuer à opposer les français dans ces combats idéologiques qui ne mènent qu'à des exactions les unes plus redoutables que les autres ?!
Quand allons-nous enfin comprendre tout cela ?!
Le moment n'est-il pas venu de passer à autre chose avant qu'il ne soit bien trop tard ?! 
Aujourd’hui, un seul parti est en mesure de proposer les lois nécessaires pour régler définitivement les problèmes qui frappent de plein fouet la France et les Français et plus particulièrement ce cancer qui ronge notre société et qui métastase nos villes, nos villages, nos campagnes, l’Europe et le monde ! Alors… comme dans tous les cancers, en bon médecin démocrate et Républicain, pour quel genre de traitement faut-il opter sans abimer, voire tuer le malade : chirurgie, radiothérapie ou chimiothérapie ? Je vous laisse réfléchir ! Malheureusement quel que soit le parti (plutôt de droite) qui s’attaquerait de front à ce problème, cela déclencherait immédiatement un affrontement entre Français... une guerre civile, car la gauche et en particulier l'extrême gauche (qui ne sont pas réellement démocratiques puisque leur devise est : « Nous avons toujours raison, les autres ont toujours torts ») feraient, à leur tour, leur "printemps…". Et ou i… cela devient la mode ! On n'en finirait plus de faire des « printemps !!! » qui, indubitablement, plongeraient la France dans le chaos et la déstabiliseraient pour des décennies ! Il faut penser aux générations futures. C’est pourquoi il faut agir, certes dans la légalité démocratique et républicaine, mais rapidement, avec discernement et efficacité !
Seules les lois, qui divisent fortement la société française, votées par la voie du référendum pourraient être acceptées et appliquées sans trop de vagues par l’ensemble des Françaises et des Français! 
En effet, personne aujourd’hui, en dehors d’une dictature (qui n’existe pas encore chez nous, fort heureusement), n’oserait mettre en doute le bien fondé concernant les articles 2 et 3 de la Constitution ainsi que les articles 6 et 14 de la déclaration universelle des droits de l’homme et du CITOYEN de 1789 qui précisent, sans ambiguïté, que la souveraineté nationale appartient au peuple ! Alors… quoi de plus normal et légitime que de demander aux citoyens leur avis sur les problèmes qui influent directement et de façon décisive sur leur quotidien et leur avenir ! 
Pendant que les Français sont encore majoritaires dans le pays (et j’insiste sur cet aspect capital !), il est urgent de présenter au référendum (après des débats réellement démocratiques, contradictoires et sans tabou) les propositions de lois indispensables au redressement du pays et nécessaires à son avenir !
J'ai écrit à différents partis, seule Marine à répondue. Elle est tout à fait d'accord sur la pratique de la Démocratie Directe et reconnait que nous avons, en France, beaucoup de retard par rapport à la Suisse ! Dans son projet de société (et non dans la simple présentation d’un catalogue d’idées = fourre-tout, comme la plupart des partis !) et dans ses interventions télévisées, elle devrait, si je peux me permettre, proposer plus directement et fermement la participation des Français à la vie politique, à la vie de la cité, afin qu’ils soient beaucoup plus souvent consultés sur les grands problèmes de société. 
Que les Français passent enfin du statut de simples spectateurs à celui d’acteurs de la vie politique !
Sa crédibilité aux yeux des Françaises et des Français ne pourrait que s'accroitre !
Une dernière chose. N’ayez pas peur de l’Election Présidentielle… certes très importante ! En effet, il ne faut oublier que le Président ne fait que présider. Seul le Gouvernement gouverne et l’Assemblée nationale légifère ; nous savons que les deux sont étroitement liés. Ce sont eux qui font les lois et la politique du pays ! 
Alors… il faut se donner, aussi et surtout, rendez-vous aux législatives.
A très bientôt.
Bien amicalement.
Kevin LONE

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

democradirect 11/01/2012 21:34


Oui, il faut introduire de véritables droits populaires qui permettent au peuple de
décider sur des questions spécifiques.


Mais comment introduire ces droits ? Il faut commencer par se battre pour la réforme
la plus modeste qui permette au peuple de prendre les manettes : le droit de référendum et d’initiative au niveau constitutionnel. Ensuite, le peuple pourra utiliser cet instrument pour
adopter les réformes qu’il souhaite, notamment pour étendre encore les droits populaires. Vous trouverez ici la revendication : « le peuple, et uniquement le peuple, doit pouvoir modifier la
Constitution ». Voir icipour une argumentation plus détaillée.

23bixente23 10/01/2012 14:22


précisément, on a besoin des outils de la démocratie directe pour pouvoir s'occuper du pb de l'islam !! sans une volonté directe du peuple souverain, AUCUN parti n'osera jamais
s'attaquer directement et complètement au problème. toutes les mesures prises ou qui seront prises ne sont que de la poudre aux yeux, des demi-mesures aussitôt retirées quand trop de ces
"démocrates républicains" gueulent ou mieux, cassent tout...


non seulement ces outils sont indispensables, mais il les faut maintenant, pendant que les Français sont encore une (petite)
majorité, après ça sera trop tard !!

DUCROIDUPEU 10/01/2012 14:01


Certes les Démocrtaties Européennes et La France en particulier peuvent toujours améliorer jusqu'au rafinement les lois de leurs Pays et en ce qui nous concerne les lois de La République, pour
donner toujours plus de pouvoir aux SEULS CITOYENS de la Nationalité concernée. Un petit bémol et l'islam dans tout ça qui n'a que faire des Libertés démocratiques citoyennes et qui n'attend que
de mettre en place son dispositif politico-religieux pour gouverner en lieu et place de La Démocratie Républicaine. PLus on améliorera notre Démocratie plus ils l'utiliseront pour se retourner
contre notre Constitution et nos Institutions. Le problème ce sont les arabo-musulmans et l'islam et non l'affinement de nos textes légaux et règlementaires qui est en objet. Qu'ils commencent
par respecter et nous devrions leurs faire respecter de grè ou de force La Loi du 9 décembre 1905, après on verra.