Le Projet Apache et le BI Paris-IdF soutiennent le bijoutier de la Motte-Picquet.

Publié le 2 Août 2012

PARIS (NOVOpress) – Les Identitaires du Projet Apache et du Bloc Identitaire Paris – Ile de France ont manifesté leur soutien au bijoutier de l’avenue de la Motte-Picquet.

Rappelons que ce bijoutier, braqué pour la troisième fois, a eu le tort de tirer, avec une arme légalement détenue pour se protéger, avant que son agresseur armé, Mahjoub Ainani,tire.(dit Vladimir pour les bien pensants du journal le Monde). Le malfrat est mort et le bijoutier a été mis en examen pour « homicide volontaire » et placé sous strict contrôle judiciaire. (Un mort qui ne volera plus... de quoi attrister la justice n'est-ce pas. Ndlr Gérard brazon)

Ces deux formations ont distribué des tracts (photo)  vendredi près de la boutique du bijoutier, “recevant un accueil chaleureux de la part des passants et des habitants du quartier, émus par l’incroyable inversion des rôles et le traitement réservé à ce commerçant, qui a commis le crime de sauver sa peau”. Elles ont également affiché des tracts à proximité de la bijouterie et signé une pétition lancée par les habitants du quartier.

Le nom de ce bijoutier aurait pu rejoindre la liste déjà longue des bijoutiers abattus par des malfrats : par exemple en avril 2011 où un bijoutier fut assassiné dans le quartier des Batignolles à Paris, tandis qu’un autre se faisait tuer d’une balle en pleine tête au mois de novembre 2011, à Cannes.” ont-elles ajouté.

Dans leur publication ces formations “exigent, avec le bon sens le plus évident, qu’on arrête de faire des agresseurs les victimes, et inversement. Comme nous l’avions fait au moment de l’affaire René Galinier, pour lequel nous étions en première ligne, nous soutenons que défendre son foyer n’est pas un crime et appelons la Justice à une réforme du statut de légitime défense, incluant la notion de sanctuarisation du domicile, et du commerce.En l’état, nous exigeons l’arrêt immédiat des poursuites envers notre commerçant, la reconnaissance par la Justice du statut de légitime défense qui apparaît ici évident, et la tolérance zéro face à la racaille, sans laquelle le bijoutier (et d’autres !) passerait aujourd’hui des vacances tranquilles !”

Une pétition en ligne peut être signée en soutien au bijoutier. Elle sera remise à Messieurs Bertrand Delanoë (Maire de Paris), Manuel Valls (Ministre de l’Intérieur), et Bernard Boucault (Préfet de Paris).

[cc] Novopress.info, 2012, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine [http://fr.novopress.info/]

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

island girl 02/08/2012 12:47


pétition signée!