Le racisme ne peut-être qu'anti noire et anti arabe et rien d'autre dans les collèges.

Publié le 7 Octobre 2012

La rédaction de Novopress a reçu, il y a quelques jours, un mail de l’un de ses lecteurs, écœuré par le « lavage de cerveau » que doit subir sa petite-fille au collège.

En cause, les cours d’éducation civique ou plutôt, une « formation politique » des jeunes, souligne notre témoin. Cette propagande apprend aux enfants, dès les premiers cours, que les « discriminations » mènent au « racisme ». Un cas qui n’est pas isolé. Le manuel Hatier de 5ème consacre son chapitre 2 au « refus des discriminations ». On peut y lire que « la lutte contre les discriminations nécessite l’engagement de chacun, la vigilance de tous les instants. Le combat contre certaines grandes injustices, comme le racisme, continue. Mais de nouvelles discriminations apparaissent dans notre vie quotidienne ».

 

Pour leurs devoirs, les jeunes élèves doivent lister ces « nouvelles discriminations », comme « l’inégalité des sexes » ou « l’homophobie ». Ils visionnent des films de la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations) et recherchent sur internet une association politiquement correcte. Sur le cahier de l’élève, on peut lire : « En France, de nombreuses associations comme SOS Racisme aident les individus discriminés »…

Le but de cette propagande est clair. Associer dénonciation de l’immigration massive et toute critique de l’islam à du racisme. Pas de trace de racisme anti-blanc dans ces manuels. Il n’est de discrimination qu’à l’égard des Maghrébins, des Noirs ou des homosexuels. Dans son dossier intitulé « Oui, les races existent ! », le Choc du Mois écrivait en 2009 : « Malheur à vous si vous émettez une préférence, si légère soit-elle, entre un Français et un étranger, entre un Blanc et un Noir, entre une famille composée d’un père et d’une mère et un binôme formé de deux homosexuels ». L’éducation civique veille au grain.

Pendant ce temps, dans le monde réel : “ici, c’est pour les blacks”.

[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

Aaron 07/10/2012 10:54


Une fois de plus, c'est aux parents d'apporter la contradiction, d'éduquer leurs enfants dans la différence, leur expliquer qu'il y a effectivement des différences entre les groupes humains
non-homogènes par nature. A défaut, leur sens critique sera annihilé et leur esprit formaté comme au "paradis coréen".