Le recteur de la mosquée de Nanterre au tribunal de Nanterre.

Publié le 29 Septembre 2011

1628702_93eaacaa-e959-11e0-a143-00151780182c.jpg

Lu dans Le Parisien du 28 septembre (extrait):

"le chantier interrompu de la future mosquée, des subventions détournées…Mohamed Boudjedi, recteur de la mosquée de Nanterre, se retrouve au cœur de la tourmente. Hier, cet homme de 64 ans, figure de l’islam des Hauts-de-Seine, était convoqué devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour répondre d’« abus de confiance » et « blanchiment ».

Il est soupçonné d’avoir trompé les fidèles en gardant l’argent des dons. Plus de 20000 € auraient été détournés à son propre profit entre 2006 et 2008. Le cheikh Boudjedi est aussi suspecté d’avoir empoché plus de 26000 € de subventions accordées par la Grande Mosquée de Paris pour la salle de prière de Nanterre.

L’indisponibilité de l’avocate de Mohamed Boudjedi a conduit le tribunal à reporter le procès hier. Le prévenu s’expliquera donc devant la 14e chambre correctionnelle, spécialisée dans les escroqueries, le 10 mai 2012. Lors du procès, il répondra également du blanchiment d’une centaine de milliers d’euros."

Reportage de Enquête et Débats sur la mosquée de Nanterre, son minaret, ses hauts-parleurs et son imâm :



Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Claude Germain V 29/09/2011 23:16



Par Zeus !!!! vous n'allez pas em.....der ce pauvre bougre ,il faut bien qu'il se construise sa mechta au bled , vous savez au cas ou ?....on ne sait jamais ce qui peut se passer en France
.......comprenez le ,pauvre mufti ,il a agis sur ordre du prophete ,alors devant les magistrats dhimmis ,que risque t'il ???? rien ...strictement rien ...si  !!!  peut etre des excuses
de la part des magistrats collabos ..