Le religieux s'imisce dans le discours anti genre. Les cathos béats comme futurs moutons de la contreverse.

Publié le 3 Avril 2014

Dans le discours qui suit, on peut y découvrir une Farida Belghoul qui est loin d'être une laïque. La taquyya envers les Cathos est patente. Elle me fait presque prendre en sympathie un tordu de type Peillon. 

 "La solution pour nos enfants ne se trouvent pas dans les urnes, mais dans la mission sacrée des parents, embraye Farida Belghoul, que ses disciples surnomment "Tata Farida". La finalité de la JRE est de sauver nos enfants, quoi qu'il nous en coûte. On leur fait croire à l'école qu'ils peuvent changer de sexe si tel est leur désir ! Cet objectif est satanique, nous devons nous organiser, pourquoi pas en dehors de l'école publique ? Cette théorie s'attaque à la figure de l'homme, au sang du père. Nous allons livrer à ce monde nos enfants innocents, et nous en porterons la responsabilité devant les Hommes et devant Dieu."

Satan, Sodome et Gomorrhe, les références bibliques, comme les termes guerriers, sont légion dans le discours musclé des différents intervenants. Les ennemis à pourfendre aussi : "Le parti socialiste, même si l'UMP n'est pas en reste, Christiane Taubira et sa loi hérétique, Vincent Peillon...

Si vous aviez un doute, dites-vous bien qu'il est levé. L'alliance Islam-Cathos finira comme le mouton à l'abattoir le jour de l'Aît. qui fera le mouton d'aprés vous?

Source La Provence

Actualités - Théorie du genre : l'alliance extrême

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Epicure 03/04/2014 22:48


L'union tacite mais effective des intégrismes est une vieille évidence mais qui  comme toute évidence reste opaque aux yeux de la plupart des gens.


Les Juifs étant de facto exclus par les Musulmans, il ne leur reste que les niais catholiques qui croient se refaire
une nouvelle peau d'Ordre Moral avec des alliés plus que douteux mais aussi éloignés qu'eux de l'esprit démocratique et laîque d'une Répubmlique toujours abhorrée....


Ils n'y arriveront pas, sauf à provoquer une guerre civile. Comme en Egypte laïque sous Nasser, on pourrait revenir quasiment à l'Inquisition  nouvelle
mouture...Mais les temps ont quand même changé et les paranoïaques de cette trempe ne sont plus majoritaires et n'ont pas accès au pouvoir militaire et policier absolu. On l'a bien vu dans
d'autres lieux qui sombrent justement dans la guerre civile.


Si c'est ce que nos Bien-Pensants cherchent, ils l'auront sans doute. Mais il ne faudra qu'ils se plaignent de la réaction adverse aussi violente évidemment: qui
sème le vent , récolte la tempête.