Le rêve français c'est pour les immigrés qui ne foutent rien...

Publié le 4 Novembre 2012

http://www.defrancisation.com/
Âgées de 24 à 43 ans, quinze mères de famille en situation précaire ont saisi la main tendue par le chef Alain Ducasse. Celui-ci leur donne un an pour réussir leur CAP de cuisine. Avec un salaire et une formation en alternance, elles vont pouvoir se reconstruire. A la clé également, un CDI dans un des prestigieux restaurants du groupe Ducasse. Kadidiatou, 39 ans, effectue son apprentissage au «Jules Verne», le restaurant de la Tour Eiffel. Lynda, 40 ans, qui rêve d'ouvrir à Sarcelles une pâtisserie orientale avec salon de thé, fait ses premiers pas au sein de l'hôtel Plaza. Quant à Kebire, elle aussi 40 ans, qui tient à offrir une éducation solide à ses deux enfants qu'elle élève seule, elle est soudain confrontée à un problème de santé.

 


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Repost 0
Commenter cet article

Segond 05/11/2012 23:08


L'apprentissage pour les immigrés et le chômage pour les Français.

LA GAULOISE 04/11/2012 12:13


C 'est tellement mieux de ne rien faire ( à part des gosses) et de faire payer ses cretins de français ! Et, dans la rue, sous les cartons ou  dans les " très utiles poles emplois" , il y a
des français qui ne demandent qu'à travailler . Et, jusqu'à quand allons nous tolerer ceci? Reveillez vous un peu !!!!!!!!