Le RSA une bonne chose? Ou une fabrique d'assistés? Par Gérard Brazon

Publié le 16 Décembre 2011

 

Par Gérard Brazon

Le RSA une bonne chose? Sans doute, mais...

Gens Réflexion-4Le RSA réduit la pauvreté mais moins le chômage? C'est la question qui est posée dans le Figaro-économie! Comme d'habitude, il y a toujours trois façons de présenter les choses! Celle de l'encensement, celle mitigée et celle de l'abaissement! C'est plutôt un mélange des deux premières, l'encensement et la mitigée.

 

Donc c'est merveilleux pour le gouvernement d'avoir dépensé 10 milliards d'euros dans le dispositif du RSA ce qui représente 1,9 millions de foyers soit 4 millions de personnes toutes confondues puisque l'on ne rentre pas dans le détail des bénéficiaires de la grande distribution! 

 

Quid de la proportion de nationaux, de célibataires avec enfant(s), de femmes, d'hommes, de l'âge des bénéficiaires, etc. Il est dit que cela aurait fait baisser la "pauvreté" terme réduit à une mesure, à un pourcentage, de 2%! J'imagine qu'être pauvre seul ou en famille cela ne doit pas être identique! Etre pauvre statiquement à la Réunion, en Guyane, en Guadeloupe ou en Région parisienne non plus! Mais qu'importe, c'est les normes! Vous êtes pauvre dès lors que vous n'atteignez pas le seuil fatidique d'environ 700 € environ. Il est vrai qu'être seul avec 700 € dans le Nord de la France ou dans la région Parisienne, dans les grandes villes de Bretagne et dans bien d'autres régions françaises en hiver, ce n'est pas pareil que d'être en famille en Martinique ou à Mayotte. D'autant que c'est individuel et que par conséquent, on vit mieux avec plusieurs RSA au soleil que dans une  HLM en métropole! C'est la magie des statistiques et des technocrates!

 

Oui mais c'est antirépublicain de faire le détail? C'est inégalitaire! Le soleil s'en moque totalement et depuis plusieurs millions d'années, il a toujours cette fâcheuse tendance à diffuser plus de chaleur chez les uns que chez les autres! Il faudrait demander au Verts, adeptes de la nature à tous crins de plancher sur un rééquilibrage! Cela les occupera quelques siècles et pendant ce temps-là, ils nous ficheront la paix! Comme si la nature était juste et l'écologie sociale! Mais je m'égare…

Revenons au RSA distribué équitablement entre tous les Français ou non d'ailleurs! Le socle du RSA c'est 467 € pour toute personne sans emploi qui en fait la demande! C'est 230 € - pour ceux qui ont une activité - et ils s'ajoutent aux revenus issus de leur travail!  Rappelons que le RSA a été conçu pour palier à l'effet de seuil qui faisait qu'une personne reprenant son travail pouvait finalement gagner moins en travaillant qu'en restant à la maison! Cela peut paraître fou mais c'est ce qui se passait! Un français ou non faisait rapidement son calcul et se voyait toutes les autres aides fondre d'un coup s'il se mettait à travailler! Alors on pouvait constater comme l'avait signalé "Valeurs Actuelles" autrefois qu'il y avait très peu de différence entre un Smicart et un Rmiste! Alors Nicolas Sarkozy, pour s'attirer les faveurs d'une certaine gauche avait invité Martin Hirsch à mettre en place une pompe à finance qui deux ans après et un peu plus de 30 milliards à produit (de Juin 2008 à 2011)  2% de pauvres en moins! Cela fait un peu cher le point de pauvreté mais qu'importe, ce ne sont pas les pauvres qui paient des impôts ni les très riches et encore moins les responsables politiques! C'est la classe moyenne qui a tout juste le droit de fermer sa gueule, payer ses amendes, ses 10% de retard sur le paiement des impôts, sa taxe d'habitation, et attendre une hypothétique augmentation salariale car en plus, elle bosse cette classe moyenne!

 

Mais le plus drôle, c'est que ces technocrates de l'humanitaire regrettent que le RSA n'ait pas fait le plein des bénéficiaires! La faute à qui? Il semble que c'est parce qu'ils n'auraient pas assez communiqué ! Il manque un vrai plan de communication! Un de ceux qui coûte très cher évidemment! Mais il y a pire encore!  C'est aussi parce que les Français "ont le sentiment de pouvoir se débrouiller seuls". Admettez que c'est honteux tout de même cette indépendance d'esprit! Ils exprimeraient "le souhait de ne pas dépendre d'une aide sociale"! Quelle horreur n'est-ce pas cette volonté de ne pas être aux crochets de la société! Egalement "la crainte de démarches compliqués". Ils sont si cons n'est-ce pas, face à une administration humaine et généreuse!

En clair, le RSA ne remplirait pas tous les objectifs parce que les français et les autres auraient envie de bosser et de ne pas dépendre d'un organisme! Bref, ils sont adultes et refusent l'assistanat! Plutôt que de dire que c'est sommes toutes une bonne nouvelle, nos technocrates regrettent que leur petite création coûteuse ne remplisse pas son rôle! A savoir et à contrario, de faire des français des assistés nourris à l'aide publique!

 

Avec 30 milliards combien  de maisons des apprentis? Combien de boulangeries, de pâtisseries, de Boucheries et autres métiers de bouche ne trouvent pas d'apprentis! Combien d'entreprises du bâtiment sont à la recherche d'un apprenti maçon, plombier, chauffagiste, etc. Des métiers qui permettraient à toute personne sérieuse de trouver du travail, créer son entreprise, s'exporter à l'étranger,  etc.?  Mais il est vrai que ce sont des métiers souvent durs ou le dernier "Smartphone" et la dernière "tablette" qui fait rêver la jeunesse et bien trop d'allocataires et d'adeptes de l'assistanat, ne sont pas de mise!

 

Avec 30 milliards, combien d'émissions de télévision pour promouvoir les métiers manuels?

 

 

Avec 30 milliards, combien de TPEME (Très petites et moyennes entreprises) aurait-on pu favoriser pour embaucher avec un contrat de qualification en prime?

 

 Avec 30 milliards d'euros, combien de personne auraient-pu se réinsérer dans le monde du travail afin de réapprendre le lever du matin, les règles de conduite dans une entreprise, les valeurs du travail bien fait, l'encouragement à se dépasser, etc.  Nous avons tous vu un moment ou un autre, des forêts en souffrance, des lits de rivières  en demande d'entretiens, des maisons à restaurer.

 footeux4

La solution n'est pas dans l'assistanat! La solution est dans la valeur travail, le collectif, l'envie de réussir sa vie, de produire des richesses, de créer des entreprises, de se retirer les mains des poches, de cesser de gémir sur l'assiette du voisin, de trouver des exemples autre que les footeux qui gagnent plusieurs millions d'euros par an, de remettre l'Education nationale à sa vraie place qui l'enseignement, de remettre à leur vrai place les parents, responsables civilement de leurs enfants, etc. Tout un programme qui serait un peu long à développer!

 

En France, on regrette que les bénéficiaires du RSA ne soient pas au rendez-vous! Même si l'admet Roseline Bachelot, la facture augmenterait de 5 milliards d'euros si ceux-ci s'inscrivaient! Soyons fous, demandons aux ministres et aux parlementaires de mettre la main à la poche! La France n'est plus ce grand pays riche! La France est bien trop dispendieuse. Les Français le savent mais pas les gouvernants ni les technocrates de l'humanitaire!

Gérard Brazon

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

yves IMBERT 16/12/2011 16:16


Je partage votre analyse que vous présentez avec votre humour habituel  cependant je crains que vous ne soyiez pas politiquement correct j'ajoute que je dois être pire que vous puisque quand
je vois la tronche de Hirsch et entends ses propos,  l'éducation que mes parents m'ont inculquée a des difficultés à contenir mes pulsions primaires

Gérard Brazon 16/12/2011 18:27



sourire