Le scandale de la viande de cheval Par Steeve Briois

Publié le 16 Février 2013

Le scandale de la viande de cheval dans les plats cuisinés est, au-delà de la simple fraude à la consommation qui nous est décrite, un nouveau symptôme de la folie engendrée par l’ouverture incontrôlée des frontières et la domination de l’argent.

Qu’on en juge : selon les premiers éléments de l’enquête, cette viande élevée et abattue en Roumanie était achetée par une société-écran basée à Chypre qui l’expédiait aux Pays-Bas, qui la revendait ensuite à une société française du sud-ouest, laquelle la réexpédiait au Luxembourg où elle était intégrée à des plats cuisinés distribués dans une partie de l’Europe. Aux fous ! Et après un tel parcours, les pouvoirs publics font mine de s’étonner des failles dans la traçabilité des produits…

En réalité, l’hypocrisie des autorités est totale. Quand, pendant l’élection présidentielle, Marine Le Pen demandait que les consommateurs soient avertis du caractère halal ou non de la viande qu’ils consommaient, on nous répliquait que la traçabilité des produits était très satisfaisante en l’état et qu’il n’était nul besoin de la compléter.

Pire, les failles du système sont accompagnées par nos autorités. Ainsi, en 2011, un rapport du Sénat constatait que «Les effectifs de la DGCCRF ont connu une baisse constante depuis plusieurs années à tous les niveaux». Et de poser gravement la question : «La DGCCRF dispose-t-elle des moyens de ses ambitions ?». Malgré la réponse rassurante des sénateurs, nous avons peut-être dans cette affaire un élément de réponse…

Tout ceci illustre une désinvolture coupable des autorités sanitaires et politiques, pour qui l’information et la sécurité des consommateurs passent après les impératifs du business et de la libre circulation des marchandises et des biens.

Ce scandale est, à n’en pas douter, le premier d’une très longue série…

Steeve Briois

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Yves IMBERT 17/02/2013 14:37


ce cinéma sur la viande de cheval est ridicule moi ce qui me préoccupe est de ne ps bouffer du halal à mon insu

Polux 17/02/2013 09:09


Aujourd'hui c'est la substitution d'une viande par une autre et comme il est dit, " ce n'est qu'une tromperie ", il n'y a pas péril en la demeure. Mais demain...???


 

LA GAULOISE 17/02/2013 08:30


J'ai la très desagreable impression que ce que nous venons de découvrir n'est que le coté visible de l'iceberg .

Epicure 16/02/2013 18:06


je sais cela depuis 40 ans : les trafics Européens qui utilisaient les subventions  des Etats pour faire Voyager du Beurre par exemple de Hollande vers une demi douzaines de pays d'Europe
encaissant aux passages les subventions à l'export puis de le vendre quelquepart pas cher (il n'avait rien coûté....) ce qui arrangeait lers Pauvres, crétins qui étaient si heureux de trouver du
beurre congelé pas cher...sans savoir qu'ils avaient entre-temps enrrichi à leurs frais les voyous du business agroalimentaire. Bien sûr aucun Gouvernement et Administration n'ont jamais été
impliqués ni complices....
Alors, que les chevaux polonais et roumains devenus depuis déjà presque depiuis dix ans en surnombre, du fait du passage au tracteur, soient "liquidés" ainsi, n'est en rien étonnant: un cheval
vit 25 à 30 ans...On a encore quelques années devant nous à manger du "cheval pas cher" car sans débouchés,  au lieu du boeuf de plus en plus coûteux à élever correctement...