Le Sénat contre l'extension de la déchéance de la nationalité.

Publié le 8 Février 2011

            Les sénateurs jouent en solo. Ils font de la résistance à l’Assemblée. Est-ce bien dans son rôle d’Assemblée de deuxième instance élue au suffrage indirect de contrarier des lois s’adressant à la société civile. Certes me diront les érudits juridiques. Bien sûr en effet que le Sénat peut retoquer une loi votée en première instance mais pour le coup, celle de retoquer la loi votée sur l’extension de la déchéance de la nationalité aux personnes ayant acquis la nationalité française depuis moins de dix ans. Ceux-là qui auraient commis des crimes contre les personnes détentrices de l’autorité publique. Ce texte avait été inclus dans le projet de loi sur l’immigration préparé par Eric Besson. La gauche comme le Centre ont estimé qu’il ne fallait pas « créer deux catégories de français ». Ah cette gauche qui considère toujours les coupables comme des victimes de fait, les prisonniers comme des innocents aux mains indignes de la barbarie des pandores ou autres gardiens de prisons ? Cette gauche qui ne voit pas ceux qui souffrent des attaques, des vols, des coups, des viols, des familles détruites, des souffrances vécues et autres dans les dortoirs des cités ! Et puis ce centre qui bascule plus souvent à gauche qu’à droite se donnant des airs d’humaniste.

          Quel message envoie aux citoyens ces Sénateurs qui acceptent donc que des criminels, français depuis peu, frappent, tuent des représentants de l’autorité publique. Doit-on imaginer une certaine indifférence de ces Sénateurs envers l’homme du peuple puisqu’envers le citoyen assermenté ils n’ont même pas cette volonté de sévir.

        Ce texte reviendra devant l’Assemblée Nationale. On peut espérer qu’il sera voté puisqu’elle a le dernier mot, in fine.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

J.M Durand 10/02/2011 19:40



Nous espérons aussi que l'assemblée Nationale votera ce texte



Gérard Brazon 11/02/2011 11:35



Espérons! Mais comme les lois sont rarement appliquées.



roy 09/02/2011 11:11



une honte pour les gauchos et les centristes. Comment peut on accepeter qu'un neo français puisse faire en France ce qu'il n'a pu faire dans son pays d'origine. Il se doit d'être irréprochable
sur ce point



Gérard Brazon 11/02/2011 11:50



Cela me paraît une évidence.