Le Sénat pro-immigrationiste! Le PS, les Verts et la mort de la France.

Publié le 5 Décembre 2011

Drapeau 03J'ignore à quoi ont pensé les grands électeurs de droite lors du vote des sénatoriales, mais ce qu'ils peuvent constater aujourd'hui, c'est que leurs votes, leur petites trahisons, leurs mesquineries lamentables, profitent à des femmes et à des hommes dangereux pour la nation !

Le Sénat était une garantie, même fragile compte tenue d'une droite molle, mais une garantie pour ne pas voir fustiger l'idée de la Nation! Désormais, ces petits réglements de comptes à droite profitent aux tenants  d'une immigration sans frein. Voici un exemple du discours qui est tenu au Sénat! Triste et affligeant.

Gérard Brazon

****************

Figaro.fr

Le Sénat a rejeté aujourd'hui les crédits consacrés à l'immigration et à l'asile dans le projet de budget 2012, la gauche éreintant le ministre de l'Intérieur Claude Guéant qui a rappelé son objectif de limiter l'immigration légale et de réformer le droit d'asile. Dans le projet de budget, la mission immigration, asile et intégration voyait ses crédits augmenter de 12,1 % en autorisations d'engagement, pour atteindre 561 millions, et de 12,6 % en crédits de paiement, pour 632 millions d'euros.

Plusieurs intervenants ont parlé de "dotation insuffisante" faisant remarquer qu'au cours des dernières années les crédits réellement consommés ont dépassé les prévisions. L'association France Terre d'Asile (FTA) a récemment rappelé que 410 millions d'euros ont été consommés au titre de l'asile en 2010 contre un budget prévu de 285,6 millions d'euros.

Après avoir observé que le budget consacre 85 millions d'euros pour la lutte contre l'immigration clandestine et 41 millions pour l'intégration, la sénatrice Esther Benbassa (EELV), a dénoncé "l'acharnement du gouvernement à faire primer les expulsions sur le vivre ensemble".

"Faute d'un projet crédible de lutte contre le chômage, les inégalités et la crise, vous avez opté pour la voie dangereuse d'une idéologie anti-étrangers, anti-immigrés, anti-arabe et antimusulmane distillée jour après jour", a accusé la sénatrice qui n'a pas hésité à rappeler les années 30.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article