Le socialisme est à l'origine de toutes les dictatures depuis Robespierre. Par Gérard brazon

Publié le 20 Décembre 2014

On peut toujours faire des faux-procès et mettre des guillemets partout, il n'en reste pas moins que la réalité est incontournable et affirmer que le fascisme n'a pas grand-chose à voir avec le socialisme c'est nier l'évidence, c'est refuser à l'enfant la connaissance de son père et de sa mère.

Gérard Brazon interview3  Par Gérard Brazon

Le fascisme n'est pas orphelin. Son père est le socialisme, sa matrice est le socialisme, tout comme le communisme sa soeur jumelle. (relire ICI). Les chiens ne font pas des chats. Histoire de sourire un peu, il faut savoir que le fascisme dans sa prime jeunesse en 1919, avait comme programme des idées qui sont d'actualité à notre époque dans le milieu socialiste français.

En effet, que penser du fascisme "adolescent" sur le terrain économique. Je cite Philippe Conrad de la Nouvelle Revue d'Histoire de Novembre 2013: "le programme du mouvement fasciste semblait très à gauche. Il exigeait la dissolution des sociétés anonymes, l'interdiction des spéculations boursières et bancaires, un impôt sur le capital, la mise en place de la journée des huit heures et d'un salaire minimum, une réforme agraire et la participation des salariés à la gestion des industries lourdes." Comme on peut le constater, le fascisme n'avait pas grand-chose à voir avec la droite de l'époque, si toutefois on peut faire des parallèles avec notre temps. Beaucoup de Français d'aujourd'hui, particulièrement ceux qui ont voté Hollande et d'autres d'ailleurs, n'auraient pas grand-chose à redire sur un tel programme. Bien des éléments se retrouvent dans les programmes politiques actuels.

Benito Mussolini, créateur du fascisme venait de la gauche et suite à la guerre, cessa de croire à l'internationalisme. Il préconisa un socialisme d'état qui n'a jamais été il faut en convenir, un "national-socialisme" à la manière d'Hitler. À son sujet, l'admirateur transi qu'était Hitler de Mussolini en 1923, avait lui-aussi un programme de gauche. Les faits sont incontournables à laquelle il y avait ajouté son racialisme et l'idée de race supérieure dont comme par hasard, il prétendait faire parti.

Jacques Doriot ancien dirigeant communiste au plus haut niveau, n'a fait que suivre la pente de Mussolini à la suite de sa déception d'avoir été évincé par Staline au profit de Maurice Thorez à la tête du Parti communiste français. Les chiens de font pas des chats.

Quant à la gauche collaborationniste, on peut toujours tenter d'édulcorer sa responsabilité dans la collaboration en soulignant que beaucoup de collabos ne venaient pas de la gauche comme le souligne certains lecteurs : beaucoup de responsables de Vichy  à des fonctions importantes n’avaient aucun lien avec la gauche. On peut citer entre autre, l’Amiral Darlan, Philippe Henriot, Benoit  Meschin, Darquier de Pellepoix , commissaire aux Affaires juives, Joseph Darnand , chef de la Milice, Jean Jardin, Directeur de Cabinet de Laval. Ce qui n'empêche pas moins que la gauche y compris les communistes ne cesse pas aujourd'hui de considérer leurs adversaires comme des fascistes si ce n'est des nazis. Elle n'a pas de leçon à donner compte tenu du nombre important de ses intellectuels qui ont collaboré, sans parler des artistes.

Collabos001

Certes, on peut toujours trouver des excuses à beaucoup qui se sont retrouvés à collaborer du fait de leur appartenance à une gauche pacifiste qui inclinait à accepter la défaite plutôt que la poursuite de la guerre. La guerre de 1914-18 et ses souvenirs douloureux n'était pas si loin. Mais n'oublions pas Charles Péguy qui tranquillement affirmait: les pacifistes ont les mains blanches: ils n'ont pas de mains ! Tout comme nos socialistes d'aujourd'hui !

En fait ce qui manque cruellement aux français et à beaucoup de responsables politiques, c'est une certaine culture historique qui leur interdit de faire des liens, des rapprochements et sans doute des raccourcis.

Le fascisme est une idée venue de la gauche qui s'est peu à peu transformé en un système policier privatif de liberté. Comme dans tous les systèmes socialistes. Un pouvoir socialiste, par définition ne songe qu'à mettre en place l'homme parfait, le citoyen idéal, l'homme nouveau et  il est prêt à y mettre tous les moyens. Ce qui gêne le pouvoir socialiste, c'est la liberté qui est par définition incontrôlable. En France, en mettant l'accent sur la "fraternité et la "solidarité", c'est la liberté qu'il cherche à contrôler.

À décharge, le fascisme, ce socialisme national  italien, a remis l'Italie sur pied. Il a fait de ce pays quasiment du tiers monde avant lui, importateur de blé et de produits de première nécessité, exportateur de sa main d'œuvre, un pays exportateur de blé et ayant l'une des plus puissantes marines du monde. Un pays qui a forcé l'admiration d'un Churchill.  Comme quoi, il y a toujours à boire et à manger dans un débat. Rien n'est tout à fait blanc, ni tout à fait noir.

Parmi les intellectuels de la gauche on peut y trouver, en plus des politiques, certaines personnalités comme Georges Albertini socialiste et Cégétiste, Victor Arrighi patron communiste qui rejoint Doriot, Henri Barbé communiste et ensuite secrétaire du Parti Populaire Français (seul parti fasciste connu), Victor Barthémy, communiste et PPF, Gaston Bergery, Radical-socialiste, René Bousquet, Radical-Socialiste, blanchi par la Haute Cour en 1949, grand ami de François Mitterrand, Francis Bout de l'An, normalien, devenu milicien, venu de la gauche également, Fernand de Brinon,  journaliste et diplomate, Félicien Challey normalien, ami de Péguy et de Jaurés, socialiste, Marcel Déat socialiste, Georges Dumoulin syndicaliste, Léon Emery, Paul Faure tous deux socialistes, etc. Je ne souhaite pas vous fatiguer avec une longue litanie de personnages qui, pour des raisons diverses, issus de la gauche socialiste, se sont lancés dans la collaboration avec les nazis allemands aux côtés du Maréchal Pétain qui lui eût les pleins pouvoirs par le Front Populaire socialiste. Pour en savoir plus, lisez "Le dictionnaire de la collaboration" du regretté Dominique Venner que l'on ne peut pas soupçonner de compromissions et d'approximations.

Pour conclure, le pire de tout est de chercher à relativiser. Oui, les régimes fascistes et nazis  sont la continuation des idées socialistes et s'ils ont obtenu le soutien des financiers, c'est surtout qu'hier, tout comme aujourd'hui, l'argent, la finance, le grand capital n'a pas de couleur, pas de religion, n'a pas de patrie.

Pour l'anecdote, il faut savoir que dans le bureau d'Hitler, il y avait la photo d'un grand capitaliste américain qui l'a soutenu, Henry Ford dont nul ne songe aujourd'hui à faire un procès à sa compagnie, y compris à ses descendants, alors même que l'on attaque la SNCF. Socialisme bien compris ?

Gérard Brazon (Le Blog)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Charles Martel 20/12/2014 21:45


Nouveauté : Le contenu des 263 sites/blogs/YouTube/RuTube/Autres luttant contre l'islamisation est posté
sur https://www.rebelmouse.com/CharlesMartel !




 



Document posté sur 'Islam : danger planétaire' http://ScoopItIslam.jumpingcrab.com , http://StorifyIslam.jumpingcrab.com et sur https://twitter.com/CharlesMartelu1  Flux RSS http://ScoopItIslam.jumpingcrab.com/rss.xml ( utilisez http://blogtrottr.com )




 



Les messages de ce site sont postés sur https://twitter.com/AntiLeftistsFas & https://twitter.com/AntiLeftistFas1 ! 263
sites/blogs/YouTube/RuTube/Autres luttant contre l'islamisation et les fascistes gauchistes !


 Suivez aussi Résistance Républicaine sur https://twitter.com/Resistance_R



 



Document "Etat des lieux de la France actuelle concernant un danger planétaire - Version 17" à
http://RevelationsIslam.chickenkiller.com ( Format PDF : http://RevelationsIslamPDF.chickenkiller.com )


 


islam : doctrine de haine, de soumission et d'extermination que les fascistes gauchistes islamo-collabos s'acharnent à appeler la 'religion
d'amour, de tolérance et de paix' ^_^


 






claude germain V 20/12/2014 21:08


Moi , j'ai eu le courage de mes opinions , je suis resté socialiste de 80 a 85 , mais lorsque j'ai vu cette pourriture morale se mettre en place , j'ai déchiré ma carte de l'époque .....Depuis
fin 85 , J'AI TOUJOURS , TOUJOURS VOTE A DROITE ET PAS UNE SEULE FOIS AIS EU LE REGRET DE L'AVOIR FAIT , c'est pour cela qu'en 2017 je finirais par voter pour Marine le Pen .Vive la Gascogne et
le Pays Basque ....le pays du bien vivre ......

claude germain V 20/12/2014 20:41


Bonsoir . En priant D.IEU que l'article passe , il faudrait en cette veille de cette Sainte fete de Noel remettre les pendules a l'heure et que la verité se fasse ...Bien sur que le socialisme
est l'image de satan materialisé sur cette terre ..


Le Grand-Orient ne peut etre une loge ou tout ce que vous voulez d'autre ,donc ne representant qu'eux memes et strictement qu'eux memes
,ne pretant pas serment sur les Saintes ecritures...La Maçonnerie VE-RI-TA-BLE étant descendante des Enfants de Salomon , dont les enfants spirituels en ce qui concernne notre France consacrée a
Dieu sont  nos fiers et humbles devant Dieu , BATISSEURS DE CATHETRALES ; Gloire a EUX !!! ; dont aucun pseudos laiquards n'a le droit de se revendiquer descendant . Ce qui serait un
sacrilege au yeux du G...A...D...L 'U...


Effectivement nous pouvons remonter a la periode de 1789 ou les representants d'une loge reellement satanique , LES ILLUMINATIS DE BAVIERE , preparerent avec la pseudo loge la plus morbide de
l'epoque sur le territoire français , pour le nommer : le grand-oreient , dans lequel commençait a évoluer les peres des peres des " socialistes "  de l'epoque dont l'ideologie plus tard ,
avec les illuminatis se repandirent pendant quelques siecles , jusqu'a arriver au National-Socialisme d'Hitler dont descendent les enfants et petits enfants aujourd'hui a travers la resurgence du
grand-Orient , formé de personnes obnubilées par une forme de discipline robotisée a imposer non pas a eux bien sur mais au peuple que l'on opprime incidieusement jusqu'a y creer un vide mental
permettant de le dominer ....Nous le voyons en 2014 a l'education nationale mise en destruction incidieuse egalement au niveau de l'education des enfants ...Le reve socialiste entre autre se
traduit par tels exemples , soit la liberalisation de la drogue , l'assistanat a outrance , l'immigration de remplacement , la sexualité pouvant s'appliquer a des gamines de 10 ou 12 ans , le
gender .... etc etc ... enfin la pourriture totale de la société , tel des KONS-BANdits , pedophiles reconnus mais intouchables et combien d'autres , coupables de la mise en route de mai 68 ,
tels des gesmart et autres ordures que de Gaulle , et c'est là qu'il fit une grande faute , aurait du impitoyablement faire eradiquer et disparaitre par les services a l'epoques sous ses ordres
.Mai 68 amputé de ses ordures dirigeantes se serait efondré sur lui méme ... 


Bref nous n'allons pas nous apesentir sur le sujet , mais le but de la Révolution Francaise fut de detruire la royauté pour donner le pouvoir a l'argent des premieres grosses industries qui
commencaient a se creer  a l'epoque ..La revolution francaise avec son texte ( a bien etudier pour y retrouver en lisant entre les lignes la plus grosse escroquerie morale que les dirigeants
de l'epoque inventairent ) la déclaration des droits de l'homme et du soit disant citoyen , en realité le futur esclave aux ordres du pouvoir
..Liber...égalit....frater......nimerde , surtout pour les dirigeants politiques de l'époque jusqu'a nos jours . Fraterni.....qui a atteind un niveau de pourriture morale que
l'humanité n'aurait jamais pu soupçonner a l'epoque ...Vous trouverez plus loin , la degonflade collaboratrice du Grand-Orient devant Petain et devant les nazis qui ne leur firent pas si mal que
ceux çi voulurent en pleurer...par la suite


Je tiens a preciser que des obediences spiritualistes a tendances chretiennnes eurent leurs martyres du au nazisme et a la collaboration,  devant la societé et devant Dieu . Que pour
CEUX LA  , leur AMES reposent en paix ...J'ai dit ...


Bonne lecture si vous en avez la patience .................


 


 


 


 


1940 : Soumission du Grand-Orient
Le Grand-Orient n'est pas vraiment un phare de la résistance à l'oppression.
Voici la lettre d'Arthur Groussier, président du Conseil de l'Ordre, au maréchal Pétain. 7
août 1940.
A M. le Maréchal Pétain, chef de l'Etat français
Monsieur le Maréchal,
Devant les malheurs de la patrie, tous les Français doivent
consentir les plus grands sacrifices ; mais en est-il de plus
douloureux que celui de détruire l'oeuvre à laquelle on a donné le
meilleur de sa pensée et de son coeur ? Si pénible que celà nous soit,
nous croyons accomplir notre devoir présent en nous
soumettant à la décision du gouvernement français concernant la
Franc-Maçonnerie du Grand-Orient de France, tout en vous
présentant, en raison des mensonges répandus sur cet Ordre
philosophique, une déclaration aussi solennelle que respectueuse.
Dans l'impossibilité absolue de réunir l'Assemblée ou le Conseil qui
détiennent les pouvoirs statutaires en cette matière, mais nous
appuyant sur la confiance qui nous a maintes fois été accordée et
prenant l'entière responsabilité de notre charge, nous déclarons
que le Grand-Orient de France cesse son fonctionnement et
que toutes les Loges qui en relèvent doivent immédiatement
renoncer à poursuivre leurs travaux, si elles ne l'ont déjà fait.
Sans doute, comme toutes les institutions humaines, la Franc-
Maçonnerie française a eu ses faiblesses, mais durant ses deux siècles
d'existence, elle compte à son actif de belles pages d'histoire depuis
les encyclopédistes jusqu'au maréchal Joffre, vainqueur de la Marne.
Elle a brillé par sa grandeur morale, elle ne peut rougir ni de son idéal
ni de ses principes. Elle succombe victime d'erreurs à son endroit et
de mensonges, car dans son essence elle a le respect de la pensée
libre, des convictions et des croyances sincères. Elle a toujours
honoré le travail. Son but suprême est l'amélioration morale et
matérielle des hommes dont elle voudrait poursuivre l'union par la
fraternité. Elle a conscience, dans les événements douloureux que la
France vient de traverser, de n'avoir failli ni à sa tradition, ni au
devoir national. A de nombreuses reprises, elle a fait appel aux
bons offices du président Roosevelt dans le but de maintenir la paix
entre les peuples et c'est le coeur saignant qu'elle a vu se déchaîner
l'effroyable conflit.
Combien d'hommes politiques et autres a-t-on prétendu être Francsmaçons
qui ne l'ont jamais été. Et comme l'on se trompe facilement
Langage
pétainiste dès
le départ :
"malheurs de
la patrie",
"sacrifices".
Soumission
totale, c'est-àdire
absence
complète de
résistance, et
promesse de
faire régner
la soumission.
A aucun
moment, il
n'est question
de défendre
la
République,
qui est
pourtant la
référence des
Francsmaçons.
Le
mot
"République"
n'est jamais
cité.
L'Angleterre a
déclaré la
guerre à
l'Allemagne,
et de Gaulle
s'y est
réfugié...
http://contreculture.org/AT_Franc-maconnerie.html (7 sur 13)10/07/2010 22:00:52
Franc-maconnerie
en affirmant que le Grand-Orient de France, dans les vingt dernières
années, a été le maître du pouvoir ou son serviteur.
Il n'a jamais non plus subi une direction étrangère, notamment
celle de la Grande-Loge d'Angleterre avec laquelle il n'a aucun
rapport, ni officiel ni officieux depuis 1877. En sens contraire, il n'a
jamais cherché à influencer aucune puissance maçonnique d'autre
pays, qui ont toujours eu le hau